RFR

Pardon, RFR je parle du Réseau Ferroviaire Rapide qui desservira la région de Tunis.
La première tranche des travaux sera terminée  en  2011, c'est à dire 40 ans après le premier RER parisien.
Il serait mal venu de critiquer cet heureux évènement même si cela fait 40 ans que nos amis des quartiers populaires de l'ouest tunisois attendent sur le quai.
Mais j'applaudis et je salue ce projet qui attendait dans les cartons depuis longtemps et qui va enfin se réaliser.
On ne peut que se réjouir lorsqu'il s'agit de répondre à l'intérêt général, celui du déplacement pour tous, sans distinction. Notons aussi qu'il s'agit de lignes électriques ce qui signifie moins de pollution et plus de respect à l'environnement.

Je me pose juste une question.
5 lignes sont prévues :
- Ligne A : Tunis-Borj Cédria (ligne existante longue de 23,2 km et dont l’électrification est en cours).
- Ligne C : Tunis-Fouchana-Mhamdia (19,5 km)
- Ligne D : Tunis -Manouba-Mnihla (19,2 km)
- Ligne E : Tunis-Ezzouhour-Zahrouni-Essijoumi (12,9 km)
- Ligne C’+F : Tunis-Ariana nord (10,5 km)

Où est donc la ligne B ??

Peut être un oubli de nos amis de la Presse.
Peut être pas.
Avec des amis en plaisantant, on s'est dit que c'est la ligne cachée.
Oui, la ligne cachée !
Elle n'est pas destinée au tunisois normal comme vous et moi, mais plutôt à cet "extraterrestre" de la cité du siècle.
Climatisée en été, chauffée en hiver, avec des compartiments de luxe, des hôtesses et du champagne, elle reliera la Sama Dubai city à l'aéroport de Tunis Carthage ( transformé en aéroport pour jets privés, quand celui du peuple sera à Enfidha).
Durant les 10 minutes de trajet en dessous du Lac, nos hôtes venus d'ailleurs, n'auront même pas besoin de traverser le centre ville pour prendre leur avion. Il n'auront même pas à connaître Tunis et ses habitants.

Les Voyageurs de la Ligne B, d'ailleurs, n'auront jamais entendu parler d'un pays nommé Tunisie...


source:
Article de la Presse du 16 Janvier 2008: