slip

Notre fameux "dialogue global avec les jeunes" ou Hiwar Achabab, gesticule et agite ses ailes mais semble loin de pouvoir voler au secours de notre jeunesse déprimée. Les médias officiels tentent chaque semaine de filer un coup de pousse à cette mascarade de dialogue pour que l'on se rappelle de son existence. Il s'agit à chaque fois d'une tentative ratée de mettre les projecteurs sur du vide en nous faisant croire qu'il se passe des choses. Ils utilisent pour cela une technique dans laquelle nos professionnels de la propagande sont passés maitres grâce à 20 ans d'expérience: la technique de l'habillage du vide.
C'est ainsi que La Presse d'aujourd'hui consacre ici un article entier sur le nouvel habillage du site web du hiwar (www.pactejeunesse.tn). Le journaliste nous y informe que: "La grande nouveauté, cette semaine... d’un simple clic, tout internaute, jeune et moins jeune, peut accéder aux nouvelles rubriques estampillées «new !» en bleu clignotant".
Vous avez peut être remarqué qu'il y a dix jours la grande nouveauté de ce même site fut l'avènement des trois nouveaux boutons de couleurs qui permettent depuis de choisir entre un fond orange, mauve ou rouge. Je pense qu'un article de la Presse avait aussi annoncé cette grande nouvelle.
Demain nous trouverons en Une, l'annonce de l'inauguration d'un nouveau menu déroulant...

L'opération "dialogue avec les jeunes" biaisée depuis sa création ne pouvait donner l'illusion de fonctionner que par un emballage médiatique entretenu par les agents du pouvoir. Une sorte de vêtement gonflé à vide, un contenant qui n'a pas de contenu.
C'est ainsi qu'on parlera plus du site web, du nombre de tribunes, des slogans du président plutôt que des débats, car nul débat sérieux n'a vraiment lieu.

La seule information sérieuse à attendre de ce cirque du hiwar c'est l'annonce de sa fin. Celle-ci est d'ailleurs  prévue pour le 21 Septembre. Mais ne vous réjouissez pas très vite, car le cirque national lui continue et sera reconduit pour 2009.
En attendant mouillons nous les slips mauves dans l'eau de la bleue méditerranée...