Malgré ma volonté de réduire le rythme de mes posts, je n'ai pu résister à cette information de prime importance que nous relate La Presse d'aujourd'hui ici

C'est de Sidi Belhassen, notre saint patron national, dont il est question. La pays tout entier s'inquiète pour lui. Depuis la crise qui secoue le monde et qui annonce la fin des temps, notre marabout est pris de spasmes. La Presse a dépêché un scribe professionnel capable de transcrire ses élucubrations occultes. Parmi les phrases tangibles, le témoin de la Presse relève le vœu de pénitence du saint. Il l'exprima à peu près dans ces termes:
"Le résultat est là : une grave crise financière internationale. Au passage, qui peut encore aujourd’hui légitimer la montée du parasitisme et de l’immoralité de la rentabilité financière avec la perversité amplifiée du fric pour le fric ?"
Inclinons-nous devant cet étalage de repentance et de moralité. Mais ce n'est pas fini. Sidi Belhassen se lance dans de sombres prédictions pour l'humanité que le scribe traduit de la sorte:

"Si l’actuelle crise financière se transforme en crise économique, suite à une forte baisse de la consommation aux Etats-Unis et en Europe, consécutive à la limitation des crédits, ses conséquences affecteront la Tunisie!!"

Mes amis, si nos marabouts paniquent, c'est que la crise est bien grave. Implorons leur baraka et prions Allah pour qu'Il les protège et qu'Il veille toujours sur leurs intérêts...