Mes amis, l'heure est grave. Depuis la réélection de notre cher président, la Tunisie fait l'objet d'un vaste complot international hourdi par des méchants occidentaux envieux et jaloux des acquis réalisés par notre artisan du Changement. B.Kouchner et Y.Laterme, relayés par des centaines de journalistes et d'associations affidées, préparent ensemble un protocole diabolique de déstabilisation du seul îlot de lumière et de liberté que l'humanité a su élire en Tunisie. Mais ce n'est pas tout. Une infime minorité d'égarés tunisiens nostalgiques de l'ère coloniale, œuvre en complicité avec ces forces du mal afin de nuire à la Tunisie (les traitres!). Comme a très bien su les décrire un agent du régime: "...ils sont passés maîtres dans l’art de faire commerce des droits de l’Homme, [...] cherchent à semer le doute concernant les réalisations et acquis, en usant de maints procédés de mystification, de tromperies et de recours à l’assistance de parties étrangères au détriment des intérêts de la patrie". (lien ici)

Les Tunisiens patriotes

Mais Heureusement que face à ces agents de l'étranger, les tunisiens "patriotes", les VRAIS!! vont nous sauver! Par les médias ces patriotes nous évoquent nos glorieuses racines depuis Hannibal jusqu'à Ben Ali. Il nous vantent nos origines arabos-musulmanes. Ils nous rappellent combien les acquis du changement nous placent à l'avant-garde de la modernité. Les faits parlent par eux-même et devant l'accablante évidence de ces acquis (appréciez d'ailleurs cette belle oxymore du régime qui vante le changement en insistant sur les acquis!), les sceptiques et les critiques, selon nos patriotes, ne peuvent être qu'aveugles ou alors de pervers petits agents de l'étranger. Par leur infaillible démonstration les méchants sont démasqués!

totem

Les patriotes investissent le net

La formidable solidarité qui avait unit les blogueurs autour de Fatma suite à son arrestation en Novembre dernier, a fait de la blogosphère tunisienne une cible privilégiée des patriotes. Pour parer à l'influence négative des "traitres" responsables de cette mobilisation, des "cyberpatriotes" de leur propre initiative et en toute indépendance (point d'ironie) se sont remis à nous vanter les vertus du mauve tentant de remettre les blogueurs égarés sur le droit chemin.
L'année dernière nous étions honorés de la présence de Naoufel Masri éminent diplômé de l'académie du mauve et voilà que cette année nous célébrons l'arrivée parmi nous de Hmida Ben Jemaa. N'en déplaise à certains, notre ami patriote Hmida, que je salue au passage, croit effectivement en ce qu'il écrit et agit en toute indépendance. Si si!. Il dénonce lui aussi la censure qu'il subit par certains blogueurs et revendique son droit de défendre le mauve. Ainsi - et c'est ce que j'adore chez Hmida- il nous cite Voltaire et Saint-Exupéry pour s'insurger contre la censure d'un commentaire qu'il a laissé sur Facebook, alors que lui-même soutient sans y voir nulle contradiction, un système qui a érigé en institution la censure et le contrôle d'opinion.
Hmida ne le prends pas mal, je suis contre la moindre censure à ton égard, mais ne t'attends pas à ce que l'on t'accueille à bras ouverts. Toi et tes amis ressemblez à ces colons israéliens qui s'étonnent de l'hostilité de leur voisins arabes qu'on a délogé. En censurant mon blog et celui d'autres tunisiens, vous nous avez délogés, vous nous avez renvoyé de chez nous. Je dis "Vous" car en soutenant le mauve tu cautionnes de faite ce type de pratique honteuse. Cela dit, je suis encore prêt à débattre avec toi comme je te l'ai sincèrement déclaré dans mon invitation de facebook (J'en ai marre d'avoir que des amis "traitres" et "agents de l'étranger" qui sont toujours d'accord avec moi, j'ai aussi envie de débattre avec des "patriotes", merde!)

Ces mauves n'ont finalement rien compris!

Je me lasse à chaque fois de mes vaines analyses sur la mauvologie quand il me suffirait de copier coller ce que des historiens et des politologues ont si bien expliqué concernant les régimes totalitaires du 20ème siècle. L'histoire se répète. Elle change juste de couleur. La poignée d'intellectuels tel ce Mezri Haddad convertis au mauve auraient du prévenir leurs copains du régime que leur rhétorique conspirationniste et patriotarde est la copie exacte de la propagande hitlérienne, soviétique, mussolinienne et j'en passe. Si le mauve est irréformable par définition et que ces intellectuels "collabos" ne peuvent rien contre le fond, au moins qu'ils soignent la forme! qu'ils leur fassent au moins un cour de politique générale dans l'académie du mauve pour leur expliquer que le parti n'est pas la patrie et que critiquer l'un n'est pas renier l'autre. Leur expliquer qu'on peut adorer son pays et détester ses gouvernants. Leur expliquer que la théorie du complot, de l'ennemi de l'intérieur agent de l'étranger, c'est du déjà vu. Leur expliquer que le Journal Le Monde n'est pas le Porte-parole de Kouchner et encore moins de Sarkozy et que Florence Beaugé n'est pas forcement la petite fille d'un ancien colonisateur. Cette lecture réductrice qu'ont les mauves du monde dans laquelle l'occident serait un bloc uniforme où journalistes, partis et gouvernements agiraient d'une seule voix n'est rien d'autre que la projection sur l'occident de leur propre conception erroné du politique.
Je vous dis, ils n'ont rien compris!

Tellement rien compris que selon les dires de certains, ils auraient fait payer au Roi d'Espagne l'impertinence d'un article du journal El Pais pas très clément envers notre gentil président. Selon ces mêmes sources (émanant de méchants agents de l'étranger) un simple rhume serait derrière cette indisposition passagère à accueillir le monarque. Mais en réalité on ignore les vrais raisons de ce ratage diplomatique surtout lorsque les mêmes sources nous révèlent paradoxalement que le président serait carrément hospitalisé à l'étranger et que de l'autre côté le journal La Presse nous livre un album photo du président debout et en bonne santé recevant les vœux de l'Aid el Idha de la part des dignitaires de l'Etat (ici)

 

corrida1corrida2

En tout cas, et avec un peu de retard, je souhaite un joyeux Aïd avec un bon taureau royal à notre président, sa famille et tous les tunisiens! Et que l'on soit tous, patriotes, ou agents de l'étranger, sans exception, heureux et surtout en bonne santé!