mainpropres

"Allez oust! Remballez vos panneaux et vos pancartes révolutionnaires. La récréation est finie!"
C'est étonnant d'entendre de plus en plus ces rabat-joie nostalgiques de l'ordre et de la sécurité qui nous chiffrent en millions de dinars le coût par jour de la révolution. Cette culture d'épiciers prêts aux compromis mous nous a acculé à 23 ans de dictature. Il est pourtant clair que si des citoyens sont morts pour libérer le pays ce n'est certainement pas pour que des anciens apparatchiks continuent à sévir en haut de la pyramide de l'État même dans un gouvernement dit de transition...
Un remaniement ministériel est attendu aujourd'hui. Espérons qu'à défaut de mains propres nos sages sauront montrer pattes blanches face aux revendications de la rue.