Une vague de froid vient de s'abattre sur Thala. Cette ville n'avait franchement pas besoin de cela. Depuis longtemps cette bourgade de l'ouest tunisien et la région de Kasserine agonisent dans l'indifférence générale jusqu'à ce qu'elles se révoltent l'année dernière contre Ben Ali. Thala connut la pire des répressions avec son lot de martyrs et de blessés. Après le 14 Janvier, les nerfs ne se sont pas pour autant calmés. Ça chauffait même souvent entre les habitants et la police!... jusqu'à peu...

thala

Entre temps à Tunis ça manoubise, ça salafise ça simpsonise et surtout ça se sebsise de plus en plus! (voir ici)
Mais notre Marzouki national veille au grain et suit de très près les dossiers les plus délicats...

jacuzi

Bonne soirée et merci à ceux qui malgré les derniers dessins continuent quand même à suivre ce blog...
Quant aux déserteurs et tous les moralisateurs de tout poil, eh bien je les emmerde!