Cet article vient à la suite de ce post datant du 04 Janvier 2011, où il était déjà question d'une conspiration contre la Tunisie. Il s'agit cette fois des mêmes méchants comploteurs qui veulent déstabiliser le pays toujours à partir de leur QG de Sidi Bouzid. Le communiqué de la Nahdha paru sur leur site officiel (voir ici) atteste cette information donnant ainsi une explication très convaincante sur ce qui s'est exactement produit à Bouzid ce jeudi 9 Août... *

complot

Si sous Zaba, chaque soulèvement populaire était déjà hourdi par de minables traîtres sionistes ou alors des barbus terroristes, sous Zaballah la théorie du complot garde la même rhétorique mais combine allégrement les gauchos athées et les judéo-maçons, remplaçant les benladénisés d'avant par les benalisés d'aujourd'hui. Véritable schizophrénie qu'exprime Ennahdha en agitant l'épouvantail mauve d'un côté tout en continuant à blanchir certains RCDiste de l'autre, comme elle le fit pour Chedly Ayari élu récemment gouverneur de la Banque centrale. Il ne s'agit pas ici de nier la menace toujours vivace du mauve et de ses cellules dormantes mais de dire que cet argument devient irrecevable venant d'un parti qui collabore déjà avec le mauve. Puis surtout il s'agit encore de cette même "mauve-aise" foi d'antant, qui nie volontairement toute logique sociale et qui se refuse de reconnaitre ses échecs en se réfugiant à chaque fois dans un conspirationisme à deux balles. Bref l'histoire se répète et Bouzid demeure toujours aussi sinistrée, sa jeunesse encore désoeuvrée, sans boulot, mais en plus: sans eau...

Le vrai complot!  

Si le conspirationisme reste le dernier refuge de l'incompétence (dirait un certain Azimov), il ne faut pas exclure pour autant l'existence d'un possible complot qui n'a cessé de planer au dessus de nos têtes depuis le 14 Janvier 2011: celui de l'omerta organisée à propos des mystérieux snipers... 

tabou

Chut! il s'agit là d'un sujet bien sensible. On ne sait toujours rien à propos de ce corps d'élite qui avait semé la terreur après la fuite de Ben Ali. Un secret bien gardé pour on ne sait quelle raison. Bajbouj parlait déjà d'une rumeur ("القنّاصة اشاعة") et Ennahdha n'en dit mot, à croire que mauves et barbus se sont passés le mot...
Un article documenté de Nawaat donne un éclairage nouveau sur la question (voir ici) et nous livre une nouvelle clef de lecture: en gros, il s'agit d'une enquête qui explique que les snipers seraient... des militaires! Cette révélation ébranle le mythe fondateur de la révolution bâtie sur l'idée d'une armée patriote qui n'aurait pas de sang sur la main.

Tout ça pour dire que nos petits soldats font aussi partie de la chakchouka islamo-judéo-maçonnico-gaucho-mauve.Vous me direz à quoi ça nous avance tout ça? Je n'en sais rien... Cela m'a au moins permis de faire des jolis dessins.

Sur ce, bon s7our et arrêtez de vous empifrer c'est déguelasse!

_______
PS: A cause de la censure de facebook, je vous prie chers amis de diffuser à ma place sur le réseau social ces deux dessins (ici et ici) et le lien du post qui va avec.

* Le communiqué a été supprimé le jour même de sa publication. La polémique qu'il avait suscité a dû obliger Ennahdha à le remplacer par celui-ci.