L'occident de plus en plus déçu de la tournure islamiste qu'a prise le printemps arabe, risque de se désengager complètement de la zone. Mais nous emmerdons ces chiens d'occidentaux car nous savons que nous pouvons compter sur nos frères du golfe. D'ailleurs, ces derniers sont de plus en plus visibles en Tunisie. Leur présence dans les cérémonies officielles est devenue systématique. Leurs prédicateurs sillonnent le bled et mobilisent sur leur passage les foules en délire. Mes amis, les wahhabites marchent sur Carthage!

Le wahha(grosse)bite Nabil al-Awadi 

Ce prédicateur koweitien vient de débarquer sur le sol tunisien. Marzouki lui a déroulé le tapis rouge en lui envoyant officiellement son directeur de cabinet (voir ici). Comprenez, Il s'agit d'un repositionnement stratégique important pour la Tunisie. Et puis beaucoup de nos compatriotes bandent à l'idée d'approcher cette star. Al-Awadi a commencé sa tournée à Zarzis, puis Sfax et il termine à Tunis dans la grande mosquée de Carthage (voir ici). Outre sa grande maîtrise des sciences salafistes, ce clown est un spécialiste en psychologie de l'enfance. Il regarde avec eux les rares dessins animés qu'il juge bons pour leur santé. Il aime les petites filles et aimerait les voir porter le hijab...Bambi est de retour!      
SUCETTES

Ceci n'est pas une caricature