25 février 2015

Une brève histoire des cons

Après avoir joué ma star durant quinze jours (expos, interviews, baises...) je reprends du service à la sebkha.Je n'ai pas tout suivi, à part les attaques terroristes ici et là, et la peur de Daech qui hante de plus en plus les esprits (et pas qu'en Tunisie !). On oublie souvent que cette morbide organisation de l'Etat Islamique, est une émanation indirecte du dit "printemps arabe". Elle est ce monstre imprévu qu'a généré le chao révolutionnaire et la Tunisie y est pour beaucoup. Et ce n'est peut-être pas par hasard, que Daech compte... [Lire la suite]