Chers amis, après avoir fait ma star de Carthage à Cambrai*, je reviens à la Sebkha perdu et paumé. Je ne comprends plus rien à la politique tunisienne du moment. Je n'y comprends rien car aussi je n'y crois plus. Les partis nous ont trahi. En Tunisie comme partout ailleurs, se pose sérieusement la question d'une révolution mondiale contre la dite démocratie représentative, désormais minée par le mariage consommé du politique et du fric. Les idéaux, qui jadis guidaient les partis, ont cédé la place à des ambitions d'experts comptables vénaux. À la tête de la Tunisie a été élu un épicier de Médina nommé Caïd Essebsi qui depuis sa montée au trône drague les hommes d'affaire en leur promettant une loi de réconciliation nationale (une sorte de combine juridique qui officialise officieusement l'impunité de la corruption). Notre apothicaire de souk a réussi à allier à sa cause Zaballah, qui, en contrepartie, obtient du président l'élargissement de la liste de dédommagement de ses copains islamistes (victimes de Zaba). Tout ça bien entendu, au frais du contribuable tunisien... 
Dans ce contexte de partouze générale, on apprend que l'Etat, incapable de combler les besoins d'une Tunisie sinistrée économiquement, lance un appel d'offre pour se faire aider. Devinez qui a été choisi ? (voir ici)

DSK

Il ne s'agit pas ici de juger DSK sur ses frasques connues de tous, mais seulement de rappeler que cet expert international, ex-patron du FMI, et favori des élections françaises de 2012, a été l'un des fervents défenseurs du système Ben Ali dont il félicitait «les réformes» adoptées qui ont -selon lui- «permis au pays de réduire l'impact de la crise financière et économique internationale». Cette grande expertise ne l'a visiblement pas aidé à anticiper la Révolution qui aura lieu quelques mois après qu'il n'ait prononcé ces mots (voir cette vidéo ). C'est ce même DSK qui sera payé encore ! par le contribuable tunisien pour venir en aide aux incompétents qui niquent en ce moment dame Tunisie.

Exposition de _Z_ qui se tient dans la ville de Cambrai (Nord de la France) du 25 Avril au 9 Juillet. Voir ici