Chers amis, chers fidèles, vous qui avez constaté mon silence, c'est à vous que je m'adresse aujourd'hui. Je compte sur votre attention et votre totale adhésion.

À l'heure où la Révolution vient d'être enterrée, à l'heure où l'on observe le retour en force du népotisme, de la mafia et de tous ces dégueulasses puants qui contaminent les scènes politiques de tous les pays. À l'heure où la planète toute entière se prépare au retour imminent de la barbarie générale, nous n'avons plus que trois choix: Se replier sur soi et abandonner les grandes luttes du genre humain, se faire exploser au nom d'une religion...ou alors créer une nouvelle religion ! 

À la Sebkha* de Tunis, nous cogitons justement depuis quelque temps sur une nouvelle spiritualité plus adaptée aux besoins et aux attentes du terrien du 21ème siècle. La Tunisie pionnière en expériences révolutionnaires, sera cette fois non pas un laboratoire politique, mais un champ d'essais religieux. Cette nouvelle foi que nous allons vous présenter est en open source. Elle se nourrit des apports de sa communauté mais comprend un dogme et un mythe fondateur. Aussi anticipe-t-elle ses dérives fanatiques car toute religion qui se respecte se doit de générer de l'extrémisme. Sauf que Chez nous à la Sebkha, la violence potentielle de nos intégristes est un paramètre qu'on intègre en amont afin d'en contrôler l'impact (c'est d'ailleurs le reproche principal que l'on peut faire aux Moïses, Jésus et Mohamed qui n'ont pas réalisé d'études prévisionnelles sur le potentiel fanatique de leur projet religieux)

Chers amis, chers fidèles, Au nom de Boukornine, je vous révèle ci-dessous le Boukornisme**, ma nouvelle religion, dont je suis -très modestement- le prophète. Préparez-vous au décollage ! 

* La Sebkha désigne ici la lagune de Tunis (wikipedia)

** Boukornisme est un néologisme inspiré de Boukornine qui est une montagne à deux cornes culminant sur la baie de Tunis. A l'époque carthaginoise une aire sacrée y est dédiée à Ba'al Kornine, seigneur aux deux cornes en langue punique, nom que les Romains transcrivent en Balcaranensis (wikipedia)

 

I-Le dogme:

PLANCHE-00

II-Le mythe fondateur

 PLANCHE-01PLANCHE-02PLANCHE-03PLANCHE-04PLANCHE-05PLANCHE-06PLANCHE-07PLANCHE-08PLANCHE-09PLANCHE-10PLANCHE-11PLANCHE-12PLANCHE-13PLANCHE-14PLANCHE-15PLANCHE-16PLANCHE-17PLANCHE-18PLANCHE-19PLANCHE-20

 III-La décadence

PLANCHE-21PLANCHE-23PLANCHE-23PLANCHE-24PLANCHE-25PLANCHE-26PLANCHE-27PLANCHE-28PLANCHE-29PLANCHE-30PLANCHE-31PLANCHE-32PLANCHE-33PLANCHE-34