23 mai 2017

Essebsi se trumpe profondément

Imaginez un peuple assoiffé, privé d'eau depuis des générations, près duquel des étrangers sous la protection du roi, installent une usine de Coca Cola. Pour ce peuple des zones arides, cette usine est le symbole criant de leur privation. Sa simple existence est une provocation. Alors ils réclameront une gorgée. Pas question leur-dit-on, de toucher aux richesses nationales. Devant leur insistance, on militarise la zone, puis on leur tire dessus. Le fascisme au pouvoirUn manifestant a donc été tué lundi lorsqu'un sit-in a... [Lire la suite]
16 mai 2017

Essebsi fait le trottoir

Reprenons du début. Depuis l'antiquité, la Tunisie est divisée en deux:- Les villes côtières qui ont des trottoirs- Tout le reste...sans trottoirs Je suis fier d'avoir pu suivre et décrire sur ce blog les dernières révoltes des sans-trottoirs. D'abord celle de 2008 à Redeyef, celle de 2010 à Sidi Bouzid, ensuite celle de 2012 à Siliana et enfin la toute dernière, en 2017, à El Kamour...Sur cette courte séquence de 10 ans que j'ai pu observer, je constate que les gens du trottoir réagissent de plus en plus mal à la révolte des... [Lire la suite]
10 mai 2017

Le château de Carte(hage) en péril

Rien ne va plus au Bled. Le président Essebsi, Le papi-Macron Tunisien, élu pour faire barrage aux islamistes et pour ses prétendues qualités de grand commis de l'Etat, est accusé d'être le responsable du pourrissement général de la situation. Encensé au Bkhour par la bourgeoisie Ben Simpsonnienne et les milieux d'affaire, celui qu'on nomme affectueusement Bajbouj, déçoit même ses plus fervents défenseurs. On ne retient de son mandat que les quelques discours d'apothicaire de médina ponctués de versets de Coran, puis surtout ses... [Lire la suite]
01 mai 2017

De la difficulté de penser en France...

Un esprit lucide refuse philosophiquement d'être acculé à choisir entre deux options. Mais dans le cas des présidentielles françaises de 2017, même le choix de l'abstention semble inconfortable...