C'est au palais de Carthage, dans le grand salon de réception, devant les caméras de télévision, que notre président de la République accueille en chef d'État, le patron de l'Espérance Sportive de Tunis. Ce dernier, Hamdi Meddeb, menace de démissionner malgré l'insistance des supporters du club (voir ici). Notre président garant des grands équilibres vitaux du pays, l'a exhorté de garder son poste. Dans une Tunisie où Allah offre souvent la seule réponse au vide existentiel, nos dirigeants savent combien le Foot fait office de seconde religion...   

Footballah

Notre jeunesse tunisienne n'a jamais été entre de si bonnes mains...