Je vous souhaite, chers amis, une bonne année 2019. Je vous souhaite également un joyeux an huit après la fuite en Arabie Saoudite. Rappelez-vous, c'était un 14 Janvier 2011, jour historique de la Révolution. Ce fut ce jour où Zaba le mauve fit ses valises vers Djeddah. Ben Ali qui nous a terrorisé durant 23 ans de Dictature, nous a révélé en moins de 24 heures, qu'il n'était qu'un piètre tigre de papier, selon l'expression de feu Tarak Mekki.

exodus

(Dessin publié ici le 8 Janvier 2011)

Le grand mauve, a depuis plongé dans le silence. Des tas de rumeurs avaient circulé quant à son éventuel AVC (voir ici) ou son cancer. On avait même raconté à l'époque qu'il s'était fait larguer par Leila la diablesse (voir ici). Quant aux mauves restés sur place, ils ont du faire profil bas le temps que se dissipe la tempête révolutionnaire.
Je ne vais pas ici vous faire l'historique des 8 années qui ont suivi, mais vous témoignerez avec moi en toute objectivité, que le mauve a très vite repris du poil de la bête et l'on est presque en droit de penser que Ben Ali depuis sa planque saoudienne, manigance avec les renseignements saoudiens et leurs acolytes émiraties, contre notre démocratie balbutiante.

Dans les cercles de discussions sebkhiques, on raconte qu'Essebsi est l'agent de cette déstabilisation diabolique. Pion idéal du rétablissement du vieux monde, le loup gâteux de Carthage a été cependant boudé un temps lorsqu'il s'était marié avec Ghannouchi. Mais maintenant qu'il a officialisé sa rupture avec les islamistes (septembre 2018, voir ici), on peut être certain que la machine malvo-wahha(grosse)bite tournera à plein régime en vue des élections législatives et présidentielles de fin 2019. Objectif : exterminer les islamistes et rétablir l'ordre ancien. (Tout ça bien entendu est à inscrire dans la guerre que livrent les saoudiens contre leurs ennemis jurés qataris, eux-mêmes sponsors officiels des frères musulmans dans la région...z'avez compris quelque chose ?) 

500 millions de dollars

Une dépêche de la TAP passée complètement inaperçue, nous informe laconiquement que l'Arabie Saoudite vient d'accorder un prêt de 500 millions de dollars pour le budget de l'état tunisien (voir ici). Silence radio, personne n'en touche mot. Ridha Chalghoum, actuel ministre des finances, s'est rendu en terre allahique pour signer le dit crédit ce 14 Janvier 2019 annonçant "hisser la coopération financière tuniso-saoudienne à un palier supérieur" (Pour trouver la bonne info, il faudra maintenant consulter ce site d'info chinois, ici).

Ils ont choisi le 14 Janvier pour nous rappeler combien nous pouvons hisser notre Révolution au plus profond palier de notre cul, tant notre dépendance à la machine malvo-wahha(grosse)bite reste et demeure notre unique destinée. Pour rappel, ce Ghalghoum était ministre des finances sous Zaba. L'ironie du sort voudrait que celui-ci eût été nommé ministre un 14 Janvier 2010 (source wikipédia) soit une année, jour pour jour avant la Révolution. Je sais, c'est le hasard des calendriers, mais tout de même, avouez que le hasard se joue de nous...

Essebsi gracie le Goebbels mauve

Pour nous narguer encore plus, le loup gâteux de Carthage, signe ce 10 décembre 2018 une "amnistie spéciale" au profit de Borhane Bsaïes, ex-propagandiste mauve devenu entretemps haut dirigent du parti d'Essebsi (voir ici). Rappelons que Bsaïes a été condamné par la justice à 2 ans de prison ferme et à une amende dans une affaire de corruption aggravée et d’emploi fictif. Vous remarquerez qu'encore une fois, ils ont bien choisi leur date : le 10 Décembre, jour du 70ième anniversaire de la Déclaration des Droits de l'Homme pour gracier celui qui fut le premier défenseur de la répression des Droits de l'Homme sous Ben Ali. Hasard de calendrier direz-vous ? Et puis dans 70 il y a 7 ou c'est moi qui voit du mauve partout ?
Tout ça ne sent pas très bon les amis. L'occasion pour moi de vous rappeler qu'il y a 10 ans, commentant le 60ième anniversaire des Droits de l'Homme j'écrivais ceci (Voir ici). Certes on l'a eu notre Révolution depuis, mais avec tout ce qui se prépare en ce moment, ça sent un peu le roussi et le retour à la manière Sissi de l'ordre établi. 

Zaba Kaaba

Et comme si tout cela ne suffisait pas, Zaba nous nargue en personne en célébrant depuis son exil à Djeddah, le mariage de sa fille avec un ex-rappeur de la révolution. Toute la Tunisie n'a pu rater sur internet la photo d'un Ben Ali posant avec Leila Trabelsi auprès des deux tourtereaux. Une famille enfin réconciliée, avec un Zaba papi, une Leila pieuse, un garçon du peuple, et la belle princesse qui s'est enfin débarrassée de l'antipathique Sakher el Materi (voir ici). Le magnétisme a vite opéré et l'inconscient collectif mauve s'est mis en marche...

 ZABAJEDDAH

Dans les cercles de discussions sebkhiques on raconte que la dernière visite de MBS à Carthage (fin Novembre) a porté sur le nouveau pèlerinage à Djeddah (voir ici). Alors que le monde entier évitait d'approcher l'assassin de Khashoggi, le loup gâteux de Carthage a bien voulu le recevoir pour discuter des modalités de ce pèlerinage. En vue du grand retour de Zaba à Tunis, il était important d'envisager cette étape, nécessaire à la préparation psychologique du peuple tunisien.

Pourtant, quelques temps après la révolution, de nombreuses délégations de mauves ont entamé secrètement les premières circumambulations. Mais bientôt, grâce à l'alliance malvo-wahha(grosse)bite, les Ben Simpsons pourront également se rendre en vol charter dans la ville sainte. Ce fut d'ailleurs un des points discuté avec le Prince. Le 7 Novembre 2019, juste avant les élections, le pélerinage sera couvert par Bensimpsonnews et Leaders qui annonceront depuis Djeddah le retour en grande pompe du sauveur de la Tunisie...

Conclusion

Je ne vais pas rajouter du noir au mauve, mais avouez que l'année 2019 s'annonce très difficile. Avant que la guerre généralisée n'éclate je vous livre ci-joint une photo de famille dans laquelle règne encore un calme relatif avant la tempête.
Encouragez-moi à suivre l'actualité et souhaitez pour le bien du pays que Boukornine ne me donne plus raison...

PSYCAR00

 (Dessin publié sur Nawaat ici)