Rendez-vous compte chers flamants, camarades des sebkhas, des steppes et des jungles de par le monde, rendez-vous compte peuples de poules, de dindes, de vaches, de boeufs, de cochons et de moutons, rendez-vous compte vous les milliards de martyrs de l'enfer de ce qu'ils nomment industrie agroalimentaire, rendez-vous compte de l'incroyable exploit de notre héros planétaire : Corona. C'est lui le seul, depuis peste et grippe espagnole, à avoir réussi à faire autant trembler notre ennemi commun : l'homovirus !

corona

(pour agrandir cliquez ici)

Avant de devenir homovirus, il était homosapiens. Le seul parmi nous tous à avoir été doté de raison. Ce pouvoir magique qui lui a été confié par la nature, devait faire de lui le sage gardien de notre temple commun. Il remplit son contrat jusqu'à ce qu'il soit frappé par la démence de la théomanie. En inventant le concept du divin, il s'est pris lui-même pour Dieu et se donna le droit de domestiquer la faune et la flore. Il rompit le contrat qui nous liait et entama au nom du concept du progrès le démantèlement de notre temple commun.
Il nous déclara la guerre en nous traitant de bête. Il oublia que n'est bête que celui qui est pourvu de raison. Par sa bêtise l'homovirus creuse depuis sa tombe en se détruisant lui-même au nom du capital, cet autre concept qui s'est peu à peu substitué au divin. Le capital crée au sein même de la communauté humaine une domination de l'homme par l'homme.
Alors à la guerre comme à la guerre, inclinons-nous tous à la gloire de Corona !

...Ou alors convertissez-vous au Boukornisme, seule religion présidée par une bête (flamant rose), et qui réconcilie l'homme à l'animal dans le strict respect des lois de notre temple commun primordial ! cliquez ici
لا بوكرنين الاّ بوكرنين، ولا سبخة الاّ السّبخة