30 juillet 2020

Dézaballahisation ?

Aujourd'hui est un grand jour pour la Tunisie. Celui où les représentants du peuple vont enfin déloger du parlement, l'homme qui tire les ficelles de l'état profond, l'homme de la chambre noire et de l'appareil parallèle, le grand Zaballah. Enfin arrive donc ce jour où le monstre sacré est visé par un vote de censure, où sera peut-être profanée sa figure d'intouchable si nos députés révèlent enfin leurs couilles...   

ARP

109 voix sont nécessaires pour que le vieil hibou quitte son perchoir. Le seul parti capable de faire basculer le vote dans un sens ou dans l'autre est celui de Nombril Kakaroui. Ce sombre personnage qui a réussi à s'imposer après Ennahdha au parlement, rappelons-le, collectionne les affaires et les dossiers crapuleux. Zaballah lui consacre depuis très longtemps dans sa bibliothèque tout un rayon, entre le hadith et l'oeuvre d'Ibnou Taymiya. De quoi tenir par les couilles son parti "Qalb Tounes" et toute une génération qui depuis Essebsi a réussi par sa corruption à faire de Zaballah ce qu'il est, un médiocre présumé criminel, hissé au grade de maître des horloges...

Alors vous y croyez encore à la destitution de Ghannouchi ?

Posté par : __z__ à - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Dézaballahisation ?

  • Mon commentaire a disparu !

    Posté par Femme Rebelle, 31 juillet 2020 à 05:40 | | Répondre
    • J'ai effacé une première publication de ce post. Ton commentaire a du y passer.
      J'ai fait ça pensant contourner une étrange censure de FB et je vois que malheureusement ce post ne passe toujours pas sur FB. On ne peut même pas le liker..

      Posté par __z__, 04 août 2020 à 11:40 | | Répondre
  • Je le remets donc : "Ta caricature répond à ta question"
    Maintenant que le vote a eu lieu, cela est confirmé...
    La censure en occident va dépasser celle de zaba et son Ammar 404. Va falloir écrire des tracts sur papier, tapés sur une machine à écrire comme autrefois. Je ne vois pas d'autres alternatives.
    Courage à nous tous. Les temps sont durs. La démocratie c'était un doux mirage.

    Posté par Femme Rebelle, 04 août 2020 à 12:12 | | Répondre
  • Ce type de censure est nouveau. Facebook me permet pourtant de publier le meêm dessin incriminé sur ma page FB, mais il m'interdit de partager le post de mon blog prétextant que l'image ne respecte pas la charte !!
    FB devient plus regardant quand il s'agit de liens extérieurs. Une manière d'utiliser la morale pour limiter les contenus externes...
    Cette censure est plus sournoise que celle d'Ammar, je te l'accorde !
    Merci chère amie pour tes commentaires, tu es encore la dernière à venir sur cette page...Page qui tente de résister encore et toujours à l'envahisseur.
    Il fut un temps où les "débats" avaient lieu ici, pas sur la page FB, qui a certes multiplié la quantité des commentaires, mais réduit la qualité des débats...

    Posté par __z__, 04 août 2020 à 12:26 | | Répondre
    • Bonjour "Z" !
      "Femme Rebelle" n'est pas "la dernière à venir sur cette page". . .moi j'y viens toujours quand je trouve (dans ma boite email) un nouveau message. . . et si je n'y réponds pas toujours ou n'y réagis pas c'est en vertu de "qui ne dit mot consent" !
      J'ai même remarqué votre "blaze" dans la liste de ceux qui "soutiennent" Ben Brik, ce qui n'est pas mon cas ! Mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas, n'est-ce pas ? A +
      Maxula.

      Posté par Maxula, 04 août 2020 à 22:06 | | Répondre
      • Addenda. . .
        Je vous signale en passant (sic) que Ben Brik avait soutenu (pas du tout comme la corde qui soutient le pendu, au contraire !) celui que vous appelez "Nombril Kakaroui" et que je désigne pour ma part de "inhabile-maqrouna". . .tellement il est gauche, n'étant même pas capable d'aligner une phrase cohérente entre deux bégaiements !
        Ben Brik n'est plus celui qui avait défié en son temps Zaba, v'là maintenant qu'il soutient un "kelb-tounes" !!!
        Maxula.

        Posté par Maxula, 04 août 2020 à 22:19 | | Répondre
Nouveau commentaire