11 août 2012

Complot contre la Tunisie (2)

Cet article vient à la suite de ce post datant du 04 Janvier 2011, où il était déjà question d'une conspiration contre la Tunisie. Il s'agit cette fois des mêmes méchants comploteurs qui veulent déstabiliser le pays toujours à partir de leur QG de Sidi Bouzid. Le communiqué de la Nahdha paru sur leur site officiel (voir ici) atteste cette information donnant ainsi une explication très convaincante sur ce qui s'est exactement produit à Bouzid ce jeudi 9 Août... *

complot

Si sous Zaba, chaque soulèvement populaire était déjà hourdi par de minables traîtres sionistes ou alors des barbus terroristes, sous Zaballah la théorie du complot garde la même rhétorique mais combine allégrement les gauchos athées et les judéo-maçons, remplaçant les benladénisés d'avant par les benalisés d'aujourd'hui. Véritable schizophrénie qu'exprime Ennahdha en agitant l'épouvantail mauve d'un côté tout en continuant à blanchir certains RCDiste de l'autre, comme elle le fit pour Chedly Ayari élu récemment gouverneur de la Banque centrale. Il ne s'agit pas ici de nier la menace toujours vivace du mauve et de ses cellules dormantes mais de dire que cet argument devient irrecevable venant d'un parti qui collabore déjà avec le mauve. Puis surtout il s'agit encore de cette même "mauve-aise" foi d'antant, qui nie volontairement toute logique sociale et qui se refuse de reconnaitre ses échecs en se réfugiant à chaque fois dans un conspirationisme à deux balles. Bref l'histoire se répète et Bouzid demeure toujours aussi sinistrée, sa jeunesse encore désoeuvrée, sans boulot, mais en plus: sans eau...

Le vrai complot!  

Si le conspirationisme reste le dernier refuge de l'incompétence (dirait un certain Azimov), il ne faut pas exclure pour autant l'existence d'un possible complot qui n'a cessé de planer au dessus de nos têtes depuis le 14 Janvier 2011: celui de l'omerta organisée à propos des mystérieux snipers... 

tabou

Chut! il s'agit là d'un sujet bien sensible. On ne sait toujours rien à propos de ce corps d'élite qui avait semé la terreur après la fuite de Ben Ali. Un secret bien gardé pour on ne sait quelle raison. Bajbouj parlait déjà d'une rumeur ("القنّاصة اشاعة") et Ennahdha n'en dit mot, à croire que mauves et barbus se sont passés le mot...
Un article documenté de Nawaat donne un éclairage nouveau sur la question (voir ici) et nous livre une nouvelle clef de lecture: en gros, il s'agit d'une enquête qui explique que les snipers seraient... des militaires! Cette révélation ébranle le mythe fondateur de la révolution bâtie sur l'idée d'une armée patriote qui n'aurait pas de sang sur la main.

Tout ça pour dire que nos petits soldats font aussi partie de la chakchouka islamo-judéo-maçonnico-gaucho-mauve.Vous me direz à quoi ça nous avance tout ça? Je n'en sais rien... Cela m'a au moins permis de faire des jolis dessins.

Sur ce, bon s7our et arrêtez de vous empifrer c'est déguelasse!

_______
PS: A cause de la censure de facebook, je vous prie chers amis de diffuser à ma place sur le réseau social ces deux dessins (ici et ici) et le lien du post qui va avec.

* Le communiqué a été supprimé le jour même de sa publication. La polémique qu'il avait suscité a dû obliger Ennahdha à le remplacer par celui-ci.

Posté par __z__ à 04:17 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 août 2012

Ils atteignent Mars. Nous attentons aux bonnes mœurs.

Rêvons un peu! Dans cinquante ans la Tunisie parviendra à faire poser sur mars la sonde Ghannouchi VII. Après 6 tentatives infructueuses, le fameux petit pays du printemps arabe aura relevé ce défi planétaire inaugurant ainsi une ère nouvelle où l'occident ne sera plus le seul détenteur sur terre de la science et de la technologie de pointe. Après Ghannouchi VII, la conquête spatiale deviendra une aventure commune à laquelle participent tous les peuples épris de créativité, d'intelligence et de liberté... Malheureusement cette épopée tunisienne s'arrêtera net au moment où la sonde affleurera le sol martien. A cet instant précis, pour fêter cet évènement historique, le champagne sera servi dans la grande salle de contrôle de la Nada (l'équivalent de la Nasa) sise aux environs de la Soukra. Les ingénieurs n'auront pas le temps de trinquer qu'une descente de flics interrompra les festivités. Leurs bouteilles et leurs ordinateurs seront confisqués par les forces de l'ordre et leur centre de recherche sera réquisitionné. Ghannouchi VII posé sur Mars attendra en vain un signal de la Soukra mais l'équipe de la Nada passera une nuit au Gorgani accusée d'atteinte aux bonnes moeurs en plein mois de Ramadan (circonstance aggravante!) 
A cause de nos débauchés d'ingénieurs nous aurons ainsi raté une occasion en or de rentrer dans le concert des nations! Leur offense aux traditions de notre sainte religion les condamnera à 6 mois de prison, comme leur prédécesseurs de Ghannouchi VI, V et autres. Entre temps ce sont encore ces chiens d'occidentaux (que Allah les châtie de son feu!) qui réussissent avec succès leurs missions spatiales! Ce 5 août 2012 par exemple, la sonde Curiosity s'est posée en douceur dans un cratère de la planète rouge. C'est la Septième fois que la NASA pose un engin humain sur Mars...

 mars

Quand chez nous...

moeurs

(voir ici)

Conclusion

Je lève un doigt d'honneur, que j'enfonce bien profond dans le cul des zaballahistes qui m'ont encore signalé en masse sur ma page facebook. En réponse à leurs protestations les robots de Zuckerberg m'interdisent durant 30 jours de publier sur mon profil. Je vous invite donc chers amis, à diffuser à ma place sur le réseau social ces deux dessins (ici et ici) et le lien du post qui va avec.
La guerre contre les "bonnes mœurs", la morale religieuse, la bigoterie, doit être absolue. En ce qui me concerne, il est évident que je serai bientôt hors-la loi à partir du moment que la constituante validera la loi sur l'atteinte au sacré. En attendant de trouver un mode opératoir plus efficace que le blogging pour leur faire avaler bien profond leur texte, nous continuerons depuis la Sebkha à ériger le totem de la liberté au dessus de leurs minarets. Nous les emmerderons jusqu'à la prochaine révolution...

30 juillet 2012

Fête du Rabbpublic!

Merde, un mauve à la tête de la banque centrale. Il s'appelle Chedly Ayari, réputé laudateur du mauve et défenseur des vertus de Novembre. Mais ce ne sont là que de "légères relations" avec l'ancien régime dixit le grand manitou Ghannouchi. D'autant plus que ce nouveau gouverneur -proposé par la troïka- s'est vu élire à 94 voix par l'assemblée constituante.
Il est fort probable que ce mauve blanchi ne refusera pas d'ouvrir les coffres-forts de la Banque centrale pour indemniser les milliers de prisonniers politiques. Si cette indemnisation est éthiquement justifiable, elle devient suspecte et malsaine quand ce seront ces même 94 moutons qui voteront pour. Plus suspecte encore lorsqu'on sait que ces ex-prisonniers sont pour la plupart, de la même famille politique que ces moutons (zaballahistes en majorité) et que ce Chedly Ayari, reconnaissant envers l'éternel et ses représentants sur terre, sera très heureux de leur verser des millions.

Fête de la République

Arrêtons de polémiquer et célébrons en ce mois de Ramadan, la Fête de la république...ou de ce qu'il en reste.

rabbpublic

22 juillet 2012

La grenouille de Ramadan

Je ne vous souhaite pas de joyeux Ramadan. Depuis que la religion est devenue argument électoral pour remporter les urnes et imposer sa la loi et sa foi, alors faire Ramadan devient un acte de collaboration passive. Résister aujourd'hui c'est manger dans la rue et défier publiquement cette nouvelle dictature qui commence à se manifester doucement par des injonctions de fermer des restos ici (voir ici), de ne pas servir l'alcool là (voir ici). Une progression douce vers un nouvel ordre religieux semble se profiler à l'horizon. Je ne sais pas si je suis atteint du syndrome de la Marsa à cause de mes lectures fréquentes de www.bensimpsons.news, ou que mon jeûne intérieur commence à affecter sérieusement mes neurones (Oui, figurez-vous que malgré mes propos, je pratique spirituellement Ramadan), mais tout indique que nous assistons ensemble à l'avènement progressif du règne de Zaballah...
Heureusement, Hamdoullah, l'opposition se regroupe enfin pour contrer la menace islamiste. Bajbouj aurait réunit Ahmed Nejib Chebbi et Ahmed Brahim pour faire face au monstre Nahdha (voir ici)...ouf!

kram

Allégorie de la grenouille

Dans le bouillonnement révolutionnaire nous bondissions d'un seul homme contre chaque abus du pouvoir. Comme cette grenouille que l'on plonge dans l'eau brûlante nous sautions de toutes nos forces. Cette même grenouille que nous sommes devenus, vient d'être placée dans un autre récipient d'eau froide, que l'on chauffe progressivement depuis le 23 Octobre 2011. Elle s'habitue à la chaleur. Elle se laisse aller. Par accoutumance elle ne bondira pas lorsque l'eau aura atteint le degré d'ébullition. Elle finira cuite.
Mais je vous rassure, Bajbouj la sortira de la casserole avant qu'elle ne crève. Mais elle sera tellement molle qu'il en sera fini de l'élan révolutionnaire...

11 juillet 2012

Pénurie d'eau en Tunisie!

Une vague de chaleur sans précédant, avec des températures plus élevées que le score de la Nahdha, étouffe le pays. Et pour ne rien arranger, une pénurie d'eau s'abat sur une grande partie du territoire. Il faut dire que les coupures d'eau n'étaient pas si fréquentes sous Zaba. De quoi faire regretter à certains esprits, le mauvembrisme et ses nombreux acquis. Il est cependant important de rappeler que depuis très longtemps déja nos géologues alertaiant les pouvoirs publics sur les crises d'eau à venir. Une menace ignoré par l'Etat qui depuis Bourguiba a tout misé sur un tourisme consommateur en eau, par ses piscines, ses golfes et ses pelouses. Nos nappes phréatiques s'essoufflent et ce sont à chaque fois les régions les plus pauvres, dans l'arrière pays, qui raquent.  
Plusieurs régions du sud en effet, et notamment le bassin minier, payent aujourd'hui le prix fort de ce partage inégal de l'eau. 
Mais bientôt, cette pénurie risque de se généraliser. Notre gentil gouvernement devrait sérieusement réfléchir à une politique de long terme sur la question de l'eau, sinon gare à la colère du peuple!

penurie-la-marsa

Ce qu'ont de bons ce genre de crises, et je le dis malgré le malheur de certains de nos compatriotes, c'est qu'elles permettent au moins de recentrer les débats sur des questions essentielles qui ont trait à notre vivre-ensemble et à notre avenir. De quoi sortir le parti au pouvoir de sa torpeur... 

penurie

Je ne suis pas le seul à être sceptique quant à la capicité de nos dirigeants de la Nahdha, de pouvoir relever ce défis, occupés qu'ils sont à propager leur bigoterie sur le territoire et à grapiller toutes les parcelles du pouvoir. Mais tout n'est pas noir. Il reste encore de l'espoir. Mes amis, le salut nous viendra de Carthage!

penurie-carthage

Sur ce, chaude nuit!

07 juillet 2012

Le Boson de Higgs découvert en Tunisie?

Je n'ai toujours pas saisi ce que c'est que ce Boson de Higgs. Mais je sais que dans les pays du nord où vivent ces chiens d'infidèles, (que Allah les châtie de son feu!) leurs journaux et leurs médias saluent cette découverte scientifique lorsque chez nous, l'on débat de la virginité des femelles, du niqab et de la nécessité d'élire un président mâle. Je ne sais pas ce que c'est que ce foutu Boson de Higgs mais je sais que dans nos contrées méridionales, l'on préfère offrir en pâture un doyen d'université à la justice plutôt que de juger sérieusement des salafistes qui sabotent une faculté.

bozondehiggs

Habib Kazdaghli, doyen de la faculté de Manouba, risque en effet la prison pour avoir agressé une étudiante niqabée (voir ici). Ce que semble ignorer sciemment le juge, c'est que le contexte de cette prétendue agression, est celui de la légitime défense du maître des lieux qui protège sa maison. Et pas n'importe quelle maison: l'Université! Lieu plus sacré que tous leurs symboles cumulés. Institution qui semble déranger les Zaballahistes depuis quelques mois. La justice, et donc L'état, semble à chaque fois vouloir se ranger du côté de Zaballah. On se rappelle encore de l'exposition de la Marsa lorsque le ministère de la culture donne pratiquement raison à ceux qui ont vandalisé les oeuvres d'art jugées blasphématoires. Ou encore cette nouvelle police des moeurs, qui se range du côté de la morale religieuse en faisant la chasse à l'alcool et aux petites jupes. Et je ne parle même pas des 7 ans de prison de Jabeur Mejri accusé de diffuser des caricatures portant atteinte au sacré...
Ils ont réussi à cause de tout ça, à nous faire oublier les vraies priorités de la révolution. Nous sommes tombés dans leur piège. 
Et je ne sais toujours pas ce que c'est que ce putain de Boson de Higgs...

03 juillet 2012

Souriez c'est déjà l'été!

Trève de politique! Sortons de chez nous, allons prendre l'air! Remplissons nos glacières de bière et allons nous baigner. Profitons-en pour saluer les efforts du ministère de l'intérieur qui prépare pour nous la saison estivale avec ses nouvelles campagnes de prévention routière... 

testvirginite(ceci n'est pas une caricature)

Lire ce témoignage ici

Et ce deuxième témoignage ici!

Posté par __z__ à 00:19 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 juin 2012

Tartourologie

Nous avons assisté à du grand theâtre ces jours-ci. Dommage que mon ordi après 5 ans de loyaux services me lâche en ce moment précis: Entre le mauve qui reprend du poil de la bête, le gouvernement qui extrade Baghdadi Mahmoudi en Libye, Marzouki qui fait un scandale pour n'avoir pas été consulté, qui monte sur ses grands chevaux qui crie à la trahison mais qui se rebiffe dès qu'on lui offre en pâture celui dont il voulait la tête, le directeur de la banque centrale...
Bref que de la mise en scène qui ne sert finalement qu'à sauver la face des uns et des autres et redorer l'image de ceux qui tiennent le pays.

grandschevaux

Et en guise de cerise sur le gâteau,  la confirmation de la peine de 7 ans de prison pour Jabeur Mejri, ce jeune de Mehdia qui aurait publié sur internet des caricatures blasphématoires. Si Marzouki en tant qu'ancien militant des droits de l'Homme voulait redorer son image (après avoir laissé extrader Baghdadi pour zigouillage), c'est de cette scandaleuse affaire de Jabeur Mejri qu'il devrait s'occuper. La mobilisation en faveur du jeune homme se fait toute timide (voir ici), et en tant que caricaturiste blasphémateur assumé, je ne peux que lui apporter mon total soutien...

Ici d'autres liens à suivre sur Jabeur...
http://jabeurghazifree.blogspot.fr/
http://hendoudfree.blogspot.fr/2012/06/alerte-tunisie-un-athee-jabeur-mejri.html?spref=fb

24 juin 2012

Nul printemps arabe, sans révolution culturelle!

Après la Tunisie, le Yémen et la Libye, L'Egypte vient aujourd'hui à son tour, d'offrir sur un plat doré, le gâteau de la révolution à un islamiste. En ce 24 Juin, le Frère musulman Mohamed Morsi vient en effet d'être déclaré vainqueur de la présidentielle par le président de la commission électorale. Il n'y a que les pro-Moubarak, pro-Ben Ali, et autres collabos des ex-dictatures, pour espérer un coup d'état militaire contre ce tsunami de barbus. Néanmoins, si l'on se doit d'accepter le résultat des urnes, il n'y a pas de quoi se réjouir...Quelque chose ne tourne pas très rond dans nos sociétés arabes pour qu'après des révolutions portées par la jeunesse, l'on retombe dans un conservatisme identitaire qui fait appel à la tradition et à l'au-delà. C'est dire l'urgence d'une révolution culturelle qui redonne à Dieu sa place naturelle (la porte) pour que l'on débatte enfin des vraies questions humaines.

Ah! Mais que dis-je. Le 21 Juin dernier, des tunisiens se sont soudainement mis à lire...L'internet fut d'un coup submergé par de la grande littérature. Des extraits de textes, des citations, des notes de bas de page ont envahi le facebook et les journaux tunisiens illustrant -encore une fois- l'avant-gardisme du peuple tunisien, qui vient d'entamer avant tous les autres arabes de la planète: sa révolution culturelle!

revolutionculturelle

La Tunisie ne cessera de nous surprendre...C'est pourquoi mes amis, ne perdons pas espoir, ce n'est que le commencement!
(voir ici

Posté par __z__ à 20:13 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juin 2012

L'Etat lâche la culture

Maintenant que l'Etat s'est clairement positionné en faveur des zaballhistes en accusant les artistes d'être les responsables des troubles qui agitent le pays, on peut dire que c'en est fini de la culture, de l'art et de la liberté d'expression. Heureusement que nos artistes tunisiens jouissent encore de quelques soutiens à l'étranger....  

Dieupatronsyndical

On se battra...

Posté par __z__ à 01:14 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

« Début   3  4  5  6  7  8  9  10  11  12    Fin »