16 mai 2013

La révélation du Tartour!

Désolé je vous ai promis un régime d'un mois sans cul et sans Blasphème, mais avec Marzouki et ses tartoureries quotidiennes, il devient très difficile de résister à la tentation...

BARIRAH

 Pas étonnant qu'après une telle révélation, notre Tartour national prenne la défense du port du niqab à l'université...

(voir ici)

Posté par __z__ à 23:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mai 2013

La révolution industrielle de Zaballah!

Depuis des lustres, les "phosphatiens" habitent sur un trésor nommé Phosphate. Ils n'en ont récolté que miettes et poussières dans leurs poumons. Face à leur absurde condition ils se sont rebellés depuis plusieurs générations. En 2008 ils avaient même semé les graines de la révolution qui creusera la tombe à Zaba. Mais rien ne semble vouloir améliorer leur piètre situation. L'énorme contingent de jeunes exclus de l'industrie minière, continuent à errer dans un paysage apocalyptique avec le désert pour seul horizon.

Mais heureusement, Zaballah vient à leur rescousse!! Ayant appris des erreurs du passé, le nouveau gouvernement post-révolutionnaire cogite sur la question. Ça bosse dur depuis son élection : Diversifier l'économie locale et sortir la région de la monodépendance au phosphate, tel est le défi que compte relever la troika au pouvoir. Grâce à la commission présidée par Sadok Chourou, et le travail d'un groupe d'experts encadrés par Hbib khedhr et Hbib Ellouz, un rapport vient d'être soumis au ministère de la formation professionnelle et de l'emploi. Le blog DEBTunisie vient de se procurer la brochure de ce document confidentiel. Je vous en livre ici en exclusivité un aperçu. Mes amis, ce n'est plus les mines de Gafsa, ni les mines de Chaambi, mais une mine d'idées que propose ce programme révolutionnaire!

Création de nouvelles spécialités avec un million d'emplois à pourvoir d'ici l'horizon 2020!

A- Infrastructure :

Il est plus qu'évident que la région manque terriblement d'infrastructre. L'Etat compte lancer des projets de connexion interurbaines (routes, trains, métro...) afin de désenclaver les villes du bassin minier et les intégrer dans le territoire. Pour ces chantiers, le gouvernorat recrute en priorité les jeunes de la région pour des postes de:01


Pour les spécialistes en étude de réseaux routiers et de flux automobiles, seront proposés des postes de:

02

B- Écologie et développement durable

La région souffre d'un grand déficit environnemental. La pollution a causé de graves déséquilibres écologiques qui se manifestent par des invasions récurrentes de sauterelles. Afin de protéger les maigres récoltes de dattes menacées par ces insectes, tout en respectant la liberté et la dignité de ces bestioles, seront proposés aux amoureux de la nature des postes de: 

07


-L'invasion de moustiques nécessite également un traitement à la source. L'usage d'insecticide étant proscrit (par respect à la dignité des larves), les spécialistes proposent de sécher les marécages et les sebkhas de la région. Seront créés à cet effet des postes de:
06

C- Tourisme 

Il est souhaitable d'encourager le tourisme du désert dans les régions du bassin minier. La poussière de phosphate a malheureusement affecté la qualité du sol. Afin de redonner au sable sa couleur d'origine seront organisées des campagnes de dépoussiérage à l'échelle du gouvernorat. Seront donc proposés des postes de: 

05

Il est urgent déjà d'offrir un accueil exceptionnel aux quelques touristes de passage. Notamment nos frères de la péninsule arabique friands qu'ils sont de la faune et de la flore tunisienne.

04

D- Nouvelles technologies

Le bassin minier devra dès à présent entamer sa transition économique pour sortir définitivement de la dépendance au phosphate. Le rapport préconise une feuille de route très ambitieuse dont l'objectif serait de faire de la région à terme la nouvelle Silicone valley de l'Afrique! Pour cela, un réseau de fibre optique devra baliser l'ensemble du territoire. Dès à présent, des centaines de postes sont à pourvoir en ingénierie réseau, internet, téléphonie sans fil. Attention, est exigé un haut degré de compétence pour cette catégorie.  

03  
Personne ne sera oublié, ni même les femmes qui auront le droit de travailler. Pour les plus chevronnées d'entre elles, surtout les spécialistes en technologie de pointe, leur seront proposées des milliers de postes dans les futures usines supra-modernes. Est prévue à cet effet, l'implantation d'un nouveau complexe industriel et ce grâce aux investissements de nos amis du golf...

08

Et ceci n'est qu'un bref aperçu...

PS: Saluez chers amis, les prouesses technologiques de ce dernier article, où il n'a été question ni de cul ni de blasphème...

Posté par __z__ à 00:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 mai 2013

wahhapipe show!

Les dernières frappes israéliennes sur Damas confirment la convergence d'intérêt entre l'internationale islamiste et "l'empire". Le régime de Assad se présente comme la dernière relique d'un ordre ancien, celui des dictatures laïcs. L'empire milite pour faire tomber ce dernier bastion et mettre au clair la carte politique de la région. Après la bacchanale révolutionnaire il est temps que ces barbares du sud se calment. Et puisque la religion semble être dans ces contrées le meilleur moyen de contrôler les foules et de les résigner à leur misérable condition, alors vive la sainte alliance, vive le mariage entre l'empire et l'internationale islamiste. Main dans la main, les deux feront tomber Assad, et installeront progressivement dans toute la région, l'ordre wahha(grosse)bite.
Mes amis, je sais que je verse dans la théorie du complot, et que mes propos donnent raison à l'idée que notre destin serait décidé par des forces exogènes. Je rajoute cependant l'idée selon laquelle une force endogène, bien de chez nous, constitue la raison première de notre "colonisabilité": Le t7inn naturel de nos maîtres bigots. La minable allégeance à l'internationale islamiste en est une parfaite illustration.
Comment ne pas sombrer dans la théorie du complot quand on les voit dérouler le tapis rouge (ou bleu) sous les pieds de chaque prédicateur wahhabite, quand on les entend criminaliser les critiques contre les Saoud (voir ici). Comment ne pas voir la silhouette d'une diabolique conspiration quand on écoute leurs discours anti-gauche, quand on apprend l'établissement de camps djihadistes (voir ici). Sans parler de leurs appels au meurtre, du zigouillage d'un Chokri Belaid... Comment avec tout ça, ne pas lire les signes d'un nouvel ordre régional dont Zaballah serait l'agent local en Tunisie... 

grossebite

(illustration de l'accueil en grande pompe du prédicateur wahhabite Mohamed Hassen. Dans ce festival de flagornerie furent présents des grandes figures d'Ennahdha tels Habib Ellouze et Sadok Chourou. Au même moment, dans le mont Chaambi, des agents de la garde nationale sont gravement blessés par des mines antipersonnel déposées par des djihadistes établis dans ces zones reculées de l'ouest tunisien...) 

 

28 avril 2013

Dieu gravé dans le Marbre de la constitution

Lors de son dernier word-Tar-tour, Marzouki a déclaré qu'il avait renoncé au terme "laïc" car selon lui, le tunisien confond l'athéisme avec la laïcité. S'entend, que pour Marzouki, la stupidité tunisienne est intrinsèque au tunisien et que l'athéisme est indiscutablement le péché suprême. Il avoue que lui, le droit-de-l'hommiste patenté, ne jouera pas sa présidence de la république (et tous les privilèges qui vont avec) pour lutter contre cette stupidité, ni pour combattre ce totalitarisme religieux qui criminalise le kofr. Et voilà, qu'à cause de cette lâcheté intellectuelle et politique (dont Marzouki n'est pas le seul responsable), l'islamité de l'Etat et le caractère normatif et inaliénable de cette islamité (article 136) est sur le point d'être gravée dans le marbre de la future constitution. C'est ce que dévoile le texte de la dernière mouture rendue publique la semaine dernière. (voir ici)

Ainsi, chers amis, et au vu du caractère obsessivement religieux (et de fait liberticide!) de ce dernier torchon, je déclare publiquement dans ce blog mon "kofr". Il s'agit ici d'une posture non religieuse mais politique. Mon rapport à la/aux divinité/s, ma relation avec la transcendance et le spirituel ne regardent que ma personne. En revanche, dans l'espace public, je revendiquerai mon "Kofr" et je militerai dorénavant pour que la Tunisie puisse être la première terre musulmane* où le kofr puisse s'exprimer en toute décomplexion. Marre de ces progressistes qui montrent patte blanche devant les religieux et qui ferment leur gueule quand un citoyen est jeté en prison pour kofr (7 ans de prison pour Jabeur Mejri).

Attention, revendiquer son kofr, n'est nullement un programme politique. Le Kofr, comme l'islam, ne résoudront jamais le problème de la corruption et n'apporteront aucun remède contre la pauvreté. Sauf que le Kofr, contrairement à l'Islam, refuse toute dimension métaphysique dans des questions d'intérêt général. Le kofr est une immunisation contre toute diversion céleste dans la résolution de problèmes purement terrestres. Le kofr n'est nullement idéologique contrairement à ce que pensent ses contradicteurs. Il n'a ni prophètes ni textes sacrés, il est l'expression de la plus pure neutralité religieuse dans l'espace public. De fait il ne s'attaque qu'à l'hégémonisme religieux, mais nullement à la religion. Sa seule expression politique s'appelle laïcité (principe de séparation de l'Etat et de la religion), n'en déplaise à Marzouki, et je l'emmerde lui et tous ceux qui n'aiment pas ce mot à cause de leur complexe néocolonial qui leur colle au cul. (voir le complexe du tartour)  

SUFFETES

 Vous aurez remarqué que je reconnais implicitement le caractère musulman de la Tunisie. Comme je reconnais d'ailleurs le passé chrétien et païen de la Tunisie. Il est pourtant évident que les prophètes changent, les croyances changent, mais il n' y a que la stupidité de ceux qui croient figer les choses sur du marbre, qui semble ne pas vouloir changer...Ce sont ces mêmes gens qui de tout temps ont nié l'universalité de l'Homme et qui ne voient dans les idées étrangères à leur dogme que des prétendus complots étrangers (j'anticipe déjà les accusations de ce type qui vont me tomber dessus...) 

PS

Téléchargez la dernière version du projet de la constitution. Attention, Il s'agit d'une version non-officielle traduite par le Programme des Nations Unis pour le développement en Tunisie (PNUD)

Posté par __z__ à 16:09 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

17 avril 2013

L'émirat du Queutard (interdit aux moins de 18 ans)

Les temps sont durs dans la Sebkha. Presque 6 ans d’ARTivisme et toujours rien dans la poche. L'Etat ne soutient pas l’art. Pire,  l’Etat fait la guerre aux artistes pour peu qu’ils soient un chouïa subversifs. C’est pourquoi, chers lecteurs, et pour être honnête avec vous, je vous annonce dès à présent, que j’entame des démarches administratives en vue de l'obtention d’un financement. Je me suis naturellement tourné vers l’émirat du Qatar. Si si! je suis sérieux.
J’emmerdre au passage tous les qatarophobes tunisiens (souvent des Bensimpsons)* dont les relents racistes ne trompent plus personne. Ces derniers ne mouftent jamais quand il s’agit de se faire subventionner par Soros ou Freedom house, mais dès qu'il s'agit du Qatar, ils hurlent, ils aboient, ils crient au scandale.
En tout cas, et en ce qui me concerne, je me joins à l'initiative de notre gentil président, le docteur Marzouki, qui depuis son accession au pouvoir, œuvre pour un rapprochement entre nos deux pays. Comme lui je dis, honte aux bonimenteurs, aux jaloux et aux mauvaises langues ennemis du Qatar!
Mes amis, quand on n’a pas le sou, il est difficile de rester indépendant. A moins que vous soyez prêts à m’assurer une rente de 2000 dollars par mois. Je deviens réaliste, je m’en remets au capitallahisme. Amis, je m’en vais de ce pas, faire la queue au Qatar, avant qu’il ne soit trop tard.   

QUEUTARD(pour agrandir l'image, cliquez ici)

*Lisez cet article de Bensimpsonsnews, où le journaliste nous bassine encore une fois avec sa Tunisie 3 fois millénaires qui n'a que faire du Qatar... 

10 avril 2013

FREE ZWEWLA!

Ce 10 avril 2013, sera prononcé le verdict du procès des "Zwewla". Rappelons les faits:
Le 3 novembre dernier, à Gabès, deux jeunes artistes, Oussema Bouagila et Chahine Berriche, du mouvement «Zwewla» ont tagué un mur à Gabès. Ils furent arrêtés et accusés -tenez-vous bien- de propagation de fausses informations portant atteinte à l’ordre public (outre deux autres chefs d'accusation). 
Encore une fois notre Justice à double vitesse, sait montrer toujours autant de zèle pour emmerder la libre expression de la jeunesse: rappelons à cet effet que le rappeur Weld el 15 a été condamné par contumace à deux ans de prison, que Jabeur Mejri est derrière les barreaux depuis un an (pour atteinte au sacré) et que son ami Ghazi Béji condamné pour blasphème a fuit le pays...
Entre temps les LPR courent toujours, les réseaux parallèles se multiplient, le tout sur un fond de corruption généralisée...    

ZWEWLA

Il est dans la suite logique de nos luttes, de soutenir Zwewla, car leur procès est celui de la liberté d'expression.
Amis, consultez cette page, et propagez le scandale!

MISE à JOUR ( 11h20)
"Le procès contre les membres du collectif Zwewla vient de se tenir. Les chefs d’inculpation concernant la diffusion de fausses nouvelles et de troubles à l’ordre public ont fait l'objet d'un non-lieu. Ils ont été condamnés à verser une amende de 100 Dnt pour les tags sur un bâtiment public. Le Comité de soutien #FreeZwewla est fier de cette victoire symbolique et annonce des initiatives et actions qui auront lieu prochainement afin de réunir l’argent demandé et de régler cette amende"
(voir source ici)

Posté par __z__ à 02:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 avril 2013

L'invention du docteur Marzoukenstein

Je participe bénévolement à la promotion du livre "L'invention d'une démocratie" écrit par la plume du docteur Marzouki. Cet ouvrage prometteur paraîtra dans les rayons des librairies françaises à partir du 11 Avril. Les Ben Simpsons ont lancé une campagne de boycott contre ce livre. On reproche à son auteur d'avoir snobé les éditeurs tunisiens et d'écrire des bouquins alors qu'il est nourri, logé, blanchi pour diriger le bled. Honte à ces incultes nostalgiques d'un Zaba bac-5! ils sont incapables de mesurer la valeur universelle et avant-gardiste de l'oeuvre du docteur Marzouki. Mais Tartour n'a que faire de leurs jérémiades, il sait depuis l'époque de son exile que nul n'est prophète en son pays... 

FRANKENSTEIN

C'est sûr, il n'est pas prophète en son pays. On doute même qu'il soit président!

PS:Le blog DEBATunisie vous propose de consulter sa bibliothèque en ligne ici
J'en profite aussi pour faire la promo du bouquin de _Z_ -votre humble serviteur- disponible ici.

Posté par __z__ à 15:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 mars 2013

Le complexe du Tartour

Notre président tunisien Moncef Marzouki dit "Tartour" adore devant les médias occidentaux, vanter la singularité de son mariage politique avec les islamistes s'efforçant à chaque fois de démontrer la totale compatibilité entre Islam et démocratie. Depuis son accession au pouvoir, Marzouki travaille nuit et jour sur cette question philosophique et vient d'achever le premier tome de son oeuvre intitulée "l'invention d'une démocratie" (voir ici). Sauf que notre Toctocqueville national a préféré publier son livre en France preuve que lui- même est conscient que, chez lui en Tunisie, plus personne n'est prêt à avaler ses couleuvres. Chez lui en Tunisie, Marzouki préfère clairement l'affrontement contre ceux qu'il nomme: "les extrémistes laïcs":

Marionnettes

C'est dans une émission d'Al Jazira que Tartour a prévenu contre la terrible vengeance qui risque de s'abattre sur ces dangereux laïcs qui préparent dans l'ombre un coup d'état contre les gentils zaballahistes. Marzouki est totalement d'accord avec le journaliste d'Al Jazira que Zaballah est progressiste, avant-gardiste et super démocrate et s'étonne avec son interlocuteur du laxisme de la troïka envers ces dangereux comploteurs de l'ombre (voir l'émission ici)

Mais qui sont donc ces laïcs extrémistes?

Je ne pense pas que Marzouki fasse ici allusion aux ex-mauves sebsistes de Nida. Ces derniers sont des islamistes refoulés, qui honnissent le concept de laïcité autant que Zaballah. Ce sont les défenseurs de l'hypocrite Islam modéré et ce n'est donc pas contre eux que Tartour agite ses menaces.
Marzouki semble faire une synthèse entre les frontistes (Jebha echa3bia) et tous ces emmerdeurs de la société civile, les journalistes, les rappeurs,  les artistes, les Aminas et toutes ces folles qui hurlent contre la Badi. 
En les jugeant d'extrémistes Marzouki déclare la guerre. Certes chez ces singuliers citoyens, la subversion et la transgression sont systématiquement employés pour répandre certaines opinions. Une sorte de violence symbolique est mise au service de cette lutte contre le conservatisme ambiant et la corruption générale des esprits. L'exemple de la Femen Amina s'inscrit notamment dans ce registre choquant. Le cas des rappeurs qui s'insurgent contre la "flicaille" relève également du même mode opératoire. Et dire que Marzouki le collabo officiel des zigouilleurs de Chokri Belaïd trouve que l'extrémisme se situe encore du côté des laïcs.  

Un Tartour sommeille en chacun de nous

Mais attention mes amis, le complexe du Tartour est répandue chez nombre de nos concitoyens dits progressistes ou qui s'affichent comme tels. Ces personnes ne sont pas CPRistes et détestent Marzouki. Mais pourtant, ils s'accordent avec lui pour dénoncer "l'extrémisme laïc" à chaque fois qu'une polémique "laïcarde" vient polluer le débat public. Ce complexe s'est manifesté pour la première fois dans l'affaire Nadia el Fani quand elle a sorti son film "ni Allah ni maitre" en Juin 2011. Ensuite lors de la diffusion de Persépolis sur Nessma en Octobre 2011 (voir ici). Le même phénomène s'est reproduit avec encore plus de force à la suite de l'exposition du printemps des arts en Juin 2012 (voir ici). A chaque fois les bien-pensants du tartourisme refoulé disent défendre la liberté d'expression MAIS considèrent que sur certains sujets il ne faudrait pas donner de l'eau au moulin des extrémistes salafistes et autres barbus.

A force d'attirer les extrémistes barbus, les artistes et autres libres-penseurs deviennent à leur tour des extrémistes. C'est ainsi que s'opère dans le tête du complexé tartourien, un syllogisme entre l'extrémisme symbolique des uns et l'extrémisme sanguinaire des autres. Pire encore. Quand on est atteint du complexe du Tartour, on a accepté que le conservatisme obscure est intrinsèque à notre identité tunisienne, on ne le voit donc plus car il est naturel. Par contre, l'artiste, le caricaturiste, le rappeur, le philosophe, la femen prend toute la place et on ne voit plus que lui sur scène quand éclate une polémique. Il sera accusé de vouloir faire diversion, ou de chercher le buzz à chacune de ses sorties. On rappellera que les nichons d'Amina ne résoudront pas le problème du chômage ou que les chansons des rappeurs ne feront rien contre la justice sociale. Mais la rengaine qui revient constamment dans la bouche d'un complexé du Tartour quand il n'a plus d'argument: "Mich oua9tou!", Ce n'est pas le moment, ce n'est pas le bon timing, c'est encore tôt, le tunisien n'est pas encore prêt, il n'est pas mûr...
Bref un fatalisme mêlé à une haine de soi que manifeste le complexé du Tartour...

Et Entre temps...

Entre temps le zaballahisme prend du terrain doucement mais sûrement. Et comme a dit récemment un éminent twitteur tunisien, le grand cheikh Riadh El Hammi:
"Ils [les zaballahsites, ndlr] osent évoquer leur amour des pratiques les plus obscures, et, malgré les indignations d'une partie de la population, ils emmènent les consciences à la dérive et façonnent la société tunisienne de demain. Lentement, un scandale à la fois, un choc à la fois, l'érosion suit son cours.
Il serait temps de tirer de l'autre côté et d'arrêter de jouer les adultes qui ménagent la susceptibilité du peuple enfant. Jusqu'à quand allez-vous affirmer des principes en demi-teinte ? Vous ne pourrez jamais contrôler tous les esprits et vous serez partis depuis longtemps avant que tous les esprits ne soient prêts. Eux n'attendent pas en tout cas.
Faites vos jeux, rien ne va plus !"

Vous voulez encore un dessin? 

Posté par __z__ à 19:44 - - Commentaires [75] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 mars 2013

Les poulets sont des chiens

Le rappeur tunisien "Weld el 15" vient d'être condamné à 2 ans de prison ferme (voir ici). Sa chanson anti-flic, où il appelle à égorger les poulets n'a pas trop plu à nos poulets. Ils ont bien raison. Tellement raison que la Justice s'est vite exécutée pour coller au rappeur, ses musiciens, ses techniciens et même ses copains des peines aussi sévères qu'absurdes. Encore une fois, le système manifeste sa toute puissance contre "la violence symbolique" des artistes mais ne mouftera point quand il s'agit de la violence bien réelle de ses propres agents, des zaballahistes, des salafistes, des djihadistes, des LPRistes et tutti quanti...

Ah pardon! ce n'est pas vrai. Le rappeur Psyco-M réputé pour sa violence verbale et ses appels au meurtre contre "les laïcs" est toléré par le ministère et le tribunal zaballahique. Psyco-M est en effet un grand artiste qui se bat contre la liberté d'expression des mécréants et des traitres de la nation. Sa Lutte ne datte pas de la révolution. Sous Zaba déjà il était aimé de la dictature car qu'il était le moins contestataire de ses copains rappeurs. Quand "El général" faisait de la taule, lui, Psyco-M se faisait invité par le RCD pour slamer sur l'Islam (Rappelez-vous c'était début 2011)...
En tant qu'"artiviste", je suis pour la liberté d'expression même des collabos de la race de Psyco-M. Mais mon coeur bat d'abord pour les artistes qui luttent contre le pouvoir et l'ordre dominant. En guise de soutien à "Weld el 15" je lui dédie l'affiche de la chanson "Boulyssia Kleb", le titre qui lui a valu les foudres du régime...

POLICECHIENS

* Les flics sont des chiens

Avertissement!
L'auteur de l'illustration ci-dessus encourt jusqu'à deux ans de prison ferme
La reproduction de l'oeuvre est passible d'un an de prison ferme
Le partage sur FB est passible de 6 mois de prison avec sursis
Un "j'aime" est passible d'une amende de 500 Dinars.

21 mars 2013

Fête du 20 Mars(zouki)

Heureusement que Marzouki a sauvé la face de la 57ème fête de l'indépendance. Boudée par Zaballah, ce 20 Mars 2013 a été un échec total. Aucun drapeau, aucune fanfare, aucun défilé officiel. Pour nos islamistes négationnistes, il n'y a rien à célébrer. Trop païenne, trop bourguibiste à leur goût cette satanée fête de l'indépendance! Mais Marzouki, comme je disais, a fait ce qu'il a pu pour marquer le coup. Il a salué le drapeau à Carthage et a organisé une petite sauterie dans le palais avec des officiels. Il a fait une belle allocution comme il n'y a que lui pour en faire. Il a également ordonné pour ce jour de fête, la libération de 366 détenus. Les mauvaises langues crient au scandale et craignent que ces ex-prisonniers ne viennent resserrer les rangs des LPR. Mais rassurez-vous, Marzouki dans son discours, a appelé à la dissolution des ligues et à leur reconversion en associations caritatives (voir ici). Ouf!

20MARS2013

Comme si la Tunisie ne manquait pas d'insécurité pour que Marzouki par ce geste ne vienne encore aggraver la situation. Faut le comprendre, Marzouki a peu de prérogatives. A part donner des réceptions et faire des discours, il ne lui reste que le pouvoir de gracier les prisonniers. Ce qui par ailleurs lui permet d'exercer son ex-profession de droit de l'hommiste et se sentir en paix avec sa conscience de militant. Mais il ne faut pas exagérer. Il n'ira pas plus loin que ce que Zaballah lui aura fixé. Ainsi, des 366 détenus graciés, Marzouki laissera derrière les barreaux Jabeur Majri* condamné pour blasphème il y a tout juste un an (pour rappel lire cet ancien post)...
Donc oui, Zaballah a bien raison. Il n'y a aucune indépendance à célébrer dans un pays sous occupation zaballahique. Et Marzouki confirme son rôle de piètre collabo. Joyeux 20 Mars quand même à tous les amis. 

* Voir le lien du comité de soutien de Jabeur Majri

Posté par __z__ à 09:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

« Début   3  4  5  6  7  8  9  10  11  12    Fin »