30 juillet 2020

Dézaballahisation ?

Aujourd'hui est un grand jour pour la Tunisie. Celui où les représentants du peuple vont enfin déloger du parlement, l'homme qui tire les ficelles de l'état profond, l'homme de la chambre noire et de l'appareil parallèle, le grand Zaballah. Enfin arrive donc ce jour où le monstre sacré est visé par un vote de censure, où sera peut-être profanée sa figure d'intouchable si nos députés révèlent enfin leurs couilles...    109 voix sont nécessaires pour que le vieil hibou quitte son perchoir. Le seul parti capable de... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 12:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 juillet 2020

La guerre des gangs

Le train de la démocratie a définitivement déraillé. Nos débats ne concernent plus le bien commun, mais le bien particulier de tel ou tel clan. Les alliances ne se nouent pas selon la convergence idéologique ou le programme politique, mais selon la convergence d'intérêts entre tel et tel groupe. On fait de la Chakchouka avec de la Macrouna et du Coran. Bref, dans cette indigeste actualité tunisienne chers amis, il n'y a plus aucun attrait philosophique, littéraire ni poétique. Rien de vraiment intéressant à écrire et dessiner dans ce... [Lire la suite]
17 février 2020

Le chantage de Zaballah

Le poulain du président, Elyes Fakhfakh, chargé de former un nouveau gouvernement, annonce aux tunisiens ce samedi, sa liste de ministres et secrétaires d'états (voir ici). De nombreux islamistes dans le lot mais aucun karouiste comme l'avait promis Fakhfakh. Mais à la surprise générale, après avoir présenté les membres de son cabinet, Fakhfakh avoue à demi-mot, avoir reçu une menace de Zaballah qui refuserait de donner son vote de confiance et donc faire échouer la constitution d'un nouveau gouvernement.Zaballah fait payer à... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2020

CORANavirus

Beaucoup de mes lecteurs sado-maso qui viennent se faire du mal sur ma page, ne comprennent toujours pas pourquoi j'associe Allah et le saint Coran à Ghannouchi. Ils me demandent pourquoi salir le livre d'Allah en l'associant aux manigances et aux fourberies de Ghannouchi ? Je sais que vous n'aimez plus mes dessins à cause de cela. J'aimerai juste vous rappeler que ce même Ghannouchi que vous honnissez tant, s'il s'est imposé dans le débat public depuis plus de 40 ans, ce n'est ni pour son souci de l'intérêt général, ni pour... [Lire la suite]
13 janvier 2020

La déculottée de Zaballah...

Chers amis et fidèles lecteurs, bonne année 2020. Des flamants roses m'ont raconté qu'il ne nous reste plus que vingt ans avant l'apocalypse. Donc cessez de fabriquer des enfants, contentez-vous de niquer et jouissez pleinement avant la fin du bal. Les agitations que nous observons ici et là, les Trumpomanies, le feu en Australie et les chlékatologies de Safi Saïd* ne sont que le prélude du jugement dernier. Allah nous abandonne trop déçu du sort qui a été fait de sa dernière religion. 14 siècles qu'il espérait voir un allahiste sur... [Lire la suite]
11 août 2018

COLIBE versus CORAN

Se joue en ce moment en Tunisie un match très serré entre les COLIBISTES et les CORANISTES. Les premiers défendent le COLIBE*, projet réformiste qu'ils souhaitent présenter au parlement. Les seconds dénoncent ce projet l'accusant de vouloir porter atteinte au CORAN. Une marche sera prévue demain, samedi 11 Août par la Coordination Nationale de Défense du CORAN, pour protester publiquement contre un tel affront (voir ici). Quant aux COLIBISTES, ils appellent leurs supporters le 13 août à manifester en faveur de leur texte (voir... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 02:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Première dans le monde arabe: un cheikh femme élu à la tête d'une capitale

La nouvelle a déjà fait le tour du monde. Souad Abderrahim vient d'être élue, ce mardi 3 juillet 2018, à la tête de la ville de Tunis (voir ici). Elle est de fait la nouvelle Cheikh de la Médina. Candidate du parti islamiste de Zaballah, cette pharmacienne de 53 ans peut être fière de son exploit... Sa victoire divise l'opinion. Certains s'en réjouissent simplement parce qu'elle est femme. D'autres s'en lamentent parce qu'elle est zaballahiste. Rappelons que cette dame a quand-même tenu des propos qui sont restés gravés... [Lire la suite]
22 juin 2018

Les nouvelles stratégies marketing du "Capitallahisme"

L'entraineur tunisien de l'équipe nationale Nabil Maaloul, a fait couler beaucoup d'encre suite à la vidéo diffusée avant le démarrage du match Angleterre/Tunisie au Mondial 2018 en Russie. Après les habituels encouragements adressés à ses joueurs c'est la récitation collective de la "Fatiha" qui a provoqué la polémique (voir cette vidéo à partir de 2:00).   FootballahL'importance symbolique de l'équipe nationale aux yeux de la société et l'impact que peuvent avoir les joueurs sur la jeunesse en particulier (coupes de... [Lire la suite]
18 juin 2018

Footballah (2)

Allah n'a pas du tout été clément à l'égard de la Tunisie ces derniers mois. On ne compte plus les catastrophes : des naufragés de Kerkennah (voir ici) au coup d'état manqué (voir ici), en passant par les bajboujeries du rejeton présidentiel...Rien ne semble plus convaincre Allah. Les tunisiens n'ont pourtant pas manqué ce dernier mois de ramadan de fliquer comme à l'accoutumé, les perfides déjeuneurs. Aidant Dieu à bien tenir ses registres comptables sur la pratique de la religion dans le bled, les tunisiens comme tous leurs frères... [Lire la suite]
30 juillet 2015

Terrorisme de la loi antiterroriste

Quelque chose ne tourne pas très rond dans le royaume de ZabajboujAllah. Un texte de loi contre le terrorisme rédigé dans l'urgence des attentats a été soumis à l'approbation des élus. La majorité a voté pour mais quelques 33 malheureux se sont abstenus ou se sont absentés. Quelle ne fut pas leur surprise de se retrouver listés dans le registre des soutiens au terrorisme. Des journalistes n'ont pas hésité à les traiter de traîtres. Une élue a carrément appelé à juger ceux qu'on appelle désormais "les députés du terrorisme" *. Une... [Lire la suite]