23 juin 2022

"Se7r" Story à Carthage (II)

L'article suivant a été d'abord publié sur le site d'information Mondafrique et fait suite à une ancienne BD de l'époque de Zaba, réalisée en août 2010 (voir ici), et à une autre BD réalisée à l'époque de Tartour dessinée en décembre 2013 (voir ici). Dans tous ces articles, il est question d'architecture de Pouvoir et de sorcellerie...Le Palais de CarthageElle parait bien lointaine cette époque où fraichement élu, le président Saied refusait de s'installer au palais de Carthage. Prétextant sa proximité avec le peuple, ce... [Lire la suite]
23 décembre 2021

Tartour condamné à 4 ans de prison

J'ai honte de ce nouveau visage qu'a pris la Tunisie de Zabaïed. En tant qu'apprenti dictateur, il n'a même pas la classe de Zaba. Depuis son coup d'état du 25 Juillet, on pensait qu'au moins, il allait libérer la Justice de l'emprise des Islamistes pour que celle-ci puisse enfin œuvrer en toute indépendance. Non seulement il a échoué, mais il en a fait à son tour un instrument à sa disposition pour régler ses comptes personnels. On sait combien il ne supportait pas Tartour. Et Marzouki ne pouvait mieux espérer pour redorer son... [Lire la suite]
26 juillet 2021

Cheikh et mat !

Coup d'état, révolution bis, ou simple manoeuvre politique, ce 25 Juillet 2021 est entré incontestablement dans l'Histoire...  Abir t'es où ?
20 avril 2021

Quand Saïed touche au sacré

Lors d'une banale cérémonie officielle où il était question de décorer des flics, le président Saied a surpris la Tunisie, en s'arrogeant de nouvelles prérogatives. Ainsi, déclare-t-il devant les caméras, qu'en tant que chef des forces armées (tel que le stipule la Constitution), il serait logiquement aussi chef de la Police (voir ici). Alors que cette même Constitution limite ses pouvoirs à la défense et à la diplomatie, notre scribe de Carthage, jouant sur les mots, s'autoproclame premier flic du bled...   Bien entendu,... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Kamourisation versus Abir-Moussisation

Inutile d'assombrir encore plus le tableau. Après 10 ans de révolution, la Tunisie est au bout du rouleau.En plus du Corona, nous observons deux nouvelles formes d'épidémie, aussi contagieuse l'une que l'autre :La kamourisationPartie du Kamour, zone pétrolière du sud tunisien, une protestation tout à fait légitime commencée en 2016 (voir ici) s'est transformée au cours du temps, en un imposant groupe de pression qui a réussi à faire fléchir le gouvernement en bloquant toute la production d'or noir de la région. Nés dans un... [Lire la suite]
12 juin 2020

La foire aux idoles

Une motion a été présentée le 9 Juin au parlement, demandant à la France des excuses officielles sur les crimes commis durant la colonisation. Initiative salutaire et nécessaire. En effet, il faudrait dans la suite des travaux de l'IVD, examiner de plus près le passé  dans un cadre scientifique orchestré par des historiens des deux rives. Nous n'avons pas tout réglé avec la France à cause de notre perpétuelle dépendance économique envers ce pays. Pardon, il ne faut pas dire dépendance mais partenariat. Il n y a donc rien de... [Lire la suite]
08 juin 2020

Le charme débordant de la Moussi

La révolution nous a au moins permis de savourer la défaite de Zaba, et ce par le spectacle de sa minable fuite en Arabie, et sa lente agonie à l'exil. Une sorte de justice naturelle a permis de régler son compte à ce piètre personnage.On espérait presque le même sort pour Zaballah. Au moins une humiliation par les urnes, ou mieux encore une condamnation par la justice. Mais voilà qu'Abir Moussi, confisque à elle seule la lutte contre Zaballah, pour remettre Zaba au goût du jour.Ainsi lors de la plénière du 3 Juin où il était question... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 mai 2020

Zaballah un jour, Allah pour toujours

Zaballah court...  Ça fait déjà quelque temps que ça va mal pour Zaballah. Mais ces dernières semaines l'étau se resserre encore plus contre lui. En dehors de ses habituels ennemis, à savoir les fachos mauves et leurs satellites ben Simpsonniens qui font tourner sur internet une pétition demandant à enquêter sur sa fortune (voir ici) ou qui appellent à un méga-rassemblement le 14 juin pour le destituer du parlement, Zaballah a réussi à se mettre à dos des barbus de son propre camp, et même notre président, qui l'attend au... [Lire la suite]
07 février 2020

CORANavirus

Beaucoup de mes lecteurs sado-maso qui viennent se faire du mal sur ma page, ne comprennent toujours pas pourquoi j'associe Allah et le saint Coran à Ghannouchi. Ils me demandent pourquoi salir le livre d'Allah en l'associant aux manigances et aux fourberies de Ghannouchi ? Je sais que vous n'aimez plus mes dessins à cause de cela. J'aimerai juste vous rappeler que ce même Ghannouchi que vous honnissez tant, s'il s'est imposé dans le débat public depuis plus de 40 ans, ce n'est ni pour son souci de l'intérêt général, ni pour... [Lire la suite]
13 janvier 2020

La déculottée de Zaballah...

Chers amis et fidèles lecteurs, bonne année 2020. Des flamants roses m'ont raconté qu'il ne nous reste plus que vingt ans avant l'apocalypse. Donc cessez de fabriquer des enfants, contentez-vous de niquer et jouissez pleinement avant la fin du bal. Les agitations que nous observons ici et là, les Trumpomanies, le feu en Australie et les chlékatologies de Safi Saïd* ne sont que le prélude du jugement dernier. Allah nous abandonne trop déçu du sort qui a été fait de sa dernière religion. 14 siècles qu'il espérait voir un allahiste sur... [Lire la suite]