12 février 2024

Deux ans de prison pour un tag

Un jeune “artiviste” de Monastir du nom de Rached Tamboura a écopé de 2 ans de prison (voir ici) pour avoir tagué sur un mur le portrait de Zabaïed avec la mention “raciste, vassal, cupide, fasciste” (en anglais). Ce tag fait suite au discours raciste prononcé par le président le 21 février 2023 à l’encontre des subsahariens (voir ici).  Si le régime a déjà montré à plusieurs reprises son mépris pour la liberté d’expression (garde à vue de journalistes, artistes…) la sévérité de la peine prononcée contre Tamboura marque... [Lire la suite]
31 mars 2023

La machine judiciaire de Zabaïed

La machine judiciaire de Zabaïed tourne à plein régime. Comme le président l'a légiféré dans sa Constitution, la Justice n'est plus un Pouvoir indépendant, mais une fonction (voir ici), un simple rouage d'un mécanisme dont le chef d'Etat serait l'ingénieur en chef. Depuis la mise en place de ce nouveau dispositif, la machine fonctionne à moindre frais mais broie tout à son passage. On vient d'apprendre que c'est la fameuse militante Bochra Belhaj Hmida qui se retrouve à son tour prise dans l'engrenage. Comme tous les autres... [Lire la suite]