17 septembre 2022

MEA CULPA

Le 15 Septembre 2019, "Kakaroui" (Nabil Karoui) et "Kakaïs" (Kaïs Saïed) sont passés au second tour des élections présidentielles. Les sondages d'opinion (Sigma Conseil) avaient déjà pressenti la percée improbable de l'outsider Saïed. J'ai fait partie de ceux qui, par détestation du Kakarouisme, avaient indirectement participé à l'émergence de Kakaïs. Comme l'indiquaient ces deux dessins d'époque (voir ici et ici), je n'ai flairé la m*de que d'un seul côté. J'ai surtout parié sur la connerie des Ben Simpsons pour me dire que Saïed... [Lire la suite]
05 septembre 2022

La police fait son show

De vives tensions secouent le ministère de l'intérieur. Une lutte de clans semble diviser les rangs de la police à tel point que de violentes altercations ont eu lieu entre les "syndicats de police" et les "forces de l'ordre". Les premiers auraient posé leurs tentes pour des sit-in de protestation et les seconds auraient mis fin à ce mouvement dans la joie -la lacrymo, la matraque- et la bonne humeur. D'abord bonne rentrée à toutes et à tous. Excusez cette entrée en matière quelque peu musclée. L'été n'a pas été de tout repos. En... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 août 2022

Le retour du régime policier !

La Police s'en est prise à Lotfi Abdelli lors de son spectacle à cause d'une blague sur les flics et la sainte Chléka. C'était hier à Sfax. Aujourd'hui la police livre à la vindicte populaire via les réseaux sociaux, une actrice adultère arrêtée avec son amant. De la police des arts, à la police des mœurs, avec Zabaïed revient en force le régime policier. Certes, même après la Révolution, la Police n'a cessé d'abuser de ses pouvoirs, mais avec Zabaïed et l'avènement de sa dictature, s'ouvre devant la flicaille un... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 octobre 2020

La fête au prophète

Jamais notre prophète, n'a eu pour la célébration de son anniversaire, autant de manifestation d'amour et de passion.En Tunisie surtout, peut être même plus que dans le reste du monde musulman, la mobilisation fut particulièrement intense. En réponse aux campagnes hostiles contre notre prophète (sws) menée par ces chiens d'occidentaux, il fallait justement mobiliser toutes les compétences et tous les cerveaux...    1- Les cheikhs de la Zitouna ont appelé à "boycotter les marchandises françaises jusqu’à ce que le... [Lire la suite]
10 août 2020

L'âge du Slip

Chers amis, tout en mesurant l’ampleur de la domination du phallus sur nos sociétés, nos lois et nos esprits, tout en reconnaissant le caractère machiste du sketch de l'humoriste Lotfi Abdelli sur le slip de la Moussi, je ne peux m'empêcher d'alerter les bonnes âmes que cette cabale anti Abdelli est devenue l'abject passoire, la brèche par laquelle tous ces mauves se faufilent les uns après les autres, pour nous pisser dessus. Certes ils avaient repris du poil de la bête depuis quelque temps, mais ils viennent de trouver dans... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 août 2020

Beyrouth, Slip et Charki

Je ne sais plus si de tous les "maux" clés de la semaine, celui de Beyrouth ne devrait pas à lui seul éclipser tous les sujets et nous pousser à fermer nos gueules le temps de respirer un bon coup et de prendre du recul sur ces malheurs qui nous tombent dessus les uns après les autres. Mais même concernant cette tragédie meurtirière, ce mini Hiroshima, il y a encore lieu de polémiquer : S'il est très tôt pour tirer des conclusions précises sur les raisons exactes de cette catastrophe, plusieurs avis s'accordent à dire que c'est... [Lire la suite]
29 novembre 2019

Stasis

Excusez-moi de jouer mon intello de base, mais je n'ai trouvé meilleur mot pour décrire le nauséabond climat social que nous vivons en ce moment en Tunisie. En effet ce terme employé par les grecs anciens désigne la crise morale qui résulte d'un conflit interne entre l'aristocratie et le peuple (voir wikipedia). Conflit pouvant dégénérer en effondrement des valeurs de l'aristocratie et la révolte des masses. Nous y sommes en Tunisie : nos Ben Simpsons faisant office d'une "aristocratie" sans valeurs, opposés à une "populace"... [Lire la suite]