08 mars 2020

Fête de la Ben Simpsonne

Depuis que je me suis fait taper sur les doigts par des féministes qui m'ont révélé mon machisme inconscient, je me soigne. J'ai appris grâce à leur science que j'étais habité par le "male gaze" et que je dessinais avec mon pénis sans le savoir (le choc !). J'ai changé de lunettes depuis et je réapprends à dessiner avec les mains. J'avoue qu'il m'est un peu difficile de me défaire de mes vieux réflexes... Journée internationale des droits des femmes  Alors que je souhaitais me mettre à l'épreuve suite à ma nouvelle... [Lire la suite]
21 octobre 2019

Moment révolutionnaire

Profitons chers amis des derniers instants révolutionnaires avant que nous nous heurtions très vite à l'amère réalité. Le raz-de-marée Kaïs Saïed (72% des voix) a balayé symboliquement par son intensité, toute cette classe politique qui a trahi la révolution de 2011. La débâcle de Nombril Kakaroui et tous ses soutiens a été tellement savoureuse que je ne cesse de m'en délecter sadiquement. Avec tous les procès qui lui collent au cul, j'imagine bientôt Karoui et sa smala fuir le pays comme Ben Ali et ses trabelsites (voir ceci). Mais... [Lire la suite]
27 octobre 2018

Les larmes mauves

Il est incroyable de constater combien les grands médias tunisiens ont réussi à nous faire détester la Liberté d'expression.J'en suis moi-même arrivé à souhaiter la fermeture de ces espèces de vomisseuses d'insanités et de bêtise humaine. Dans la recherche cupide de rente publicitaire, le paysage audiovisuel tunisien a supplanté la propagande de Ben Ali dans l'art du travestissement de la réalité. Dans une croissante inondation généralisée du buzz, du bling bling et de bigoterie, la vérité semble s'être noyée dans les abysses de... [Lire la suite]
10 avril 2016

Quand le sage montre la Lune...

On avait tous deviné que l'élection d'Essebsi à Carthage allait sonner la fin de la récréation révolutionnaire. D'ailleurs à peine s'était-il installé au palais qu'il avait déjà sorti son projet de réconciliation avec le passé. La loi tant décriée dite de "réconciliation nationale" -avec les corrompus- n'a certes pas été votée, mais le climat général demeure très favorable aux caïds, aux mafieux, aux anciens mauves et aux contrebandiers. Tout récemment le saint patron Slim Chiboub, ex beau-fils de Ben Ali, vient d'échapper à la... [Lire la suite]