17 août 2017

Zégalités ?

Lors de la journée de la "Femme" du 13 août dernier, notre gentil président a ouvert le débat sur l’égalité successorale entre les deux sexes. Il a déclaré à cet effet, lors d'une sauterie télévisée : «Nous allons vers l’égalité […] dans tous les domaines" (voir ici)Ne soyons pas rabat-joie, ni aigris, réjouissons-nous sincèrement de la possibilité d'un tel débat. Mais gardons à l'esprit que les luttes "sociétales" (droits individuels, égalité des sexes, liberté de conscience...) n'ont de sens et d'efficacité que lorsqu'elles sont... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 15:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 septembre 2012

Bonté divine! un monstre à plusieurs têtes!

Si la révolution a bien révélé une chose, c'est l'état profond de la misère et de la pauvreté tunisienne. La jeunesse témoigna plus que les autres classes d'âge de cet état de fait. Ben Ali avait compris depuis 2008 que son régime avait échoué sur ce point. Il avait anticipé le monstre qu'a généré sa dictature en essayant de se rapprocher de la jeunesse par ses ridicules campagnes de "dialogues avec les jeunes". Mais c'était déjà trop tard. Le mal était consommé. Le monstre était debout. C'était un serpent à plusieurs têtes: Les... [Lire la suite]
02 décembre 2011

Les salafistes à la rescousse!

En pleine tempête économique, au moment où le bassin minier implose et que les barbus de la nahdha nous concoctent un coup d'état constitutionnel, nos jeunes salafistes n'ont rien trouvé à faire que de squatter l'université de la Manouba depuis lundi pour exprimer un certain nombre de revendications: ils demandent à ce que soit autorisé le port du niqab, que soient aménagés des salles de prière, puis que les filles soient séparées des garçons...(voir ici) Amis sebkhistes! (désormais je ne m'adresse plus qu'aux fidèles de la secte... [Lire la suite]
19 décembre 2010

Ben Ali allume la première bougie de son année internationale de la jeunesse...

Cette fois mes amis, il n'y a plus place à l'humour ni à l'ironie, une barrière vient d'être franchie. Un jeune de Sidi Bouzid, Mohamed Bouazizi, s'est immolé hier par le feu devant le gouvernorat suite à la confiscation par les autorités de son étalage ambulant de fruits et légumes. Ce suicide en public devait  être pour lui le seul moyen de se faire entendre par un régime autiste qui a perdu tout contact avec sa population. Le jeune en question est entre la vie et la mort. Des manifestants ont exprimé leur solidarité et leur... [Lire la suite]