13 novembre 2020

Viol en bande organisée...

Le scandale des financements de l'étranger et des infractions durant la période électorale, tel que révélé par le rapport de la cour des comptes (voir ici), mettra-t-il le feu aux poudres ? Pas si sûr... Mais la grogne populaire monte depuis longtemps déjà, et mon bec de flamant rose semble reconnaitre en ce moment, cette même odeur de révolte qui s'est dégagée il y a dix ans. A l'époque ce fut Zaba sur qui s'est cristallisé le sentiment d'injustice. Aujourd'hui c'est un autre monstre plus vicieux, le dénommé Zaballah, qui... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 18:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 novembre 2020

Free Wajdi Mahouechi !

En ces temps obscurs de coronavirus et de fièvre allahiste, la police continue à s'acharner sur les activistes.Tout a commencé par une vidéo dans laquelle l'imam Mokhtar Dallali, ancien prof d'éducation religieuse, explique et justifie la décapitation de Samuel Paty, Coran et Hadith à l'appui (voir la vidéo ici). En ce moment particulier, où les amoureux du prophète sortent leurs couteaux, plusieurs internautes ont signalé la vidéo et se sont interrogés sur le silence radio des pouvoirs publics.  Wajdi Mahouechi*, fut... [Lire la suite]
27 octobre 2018

Les larmes mauves

Il est incroyable de constater combien les grands médias tunisiens ont réussi à nous faire détester la Liberté d'expression.J'en suis moi-même arrivé à souhaiter la fermeture de ces espèces de vomisseuses d'insanités et de bêtise humaine. Dans la recherche cupide de rente publicitaire, le paysage audiovisuel tunisien a supplanté la propagande de Ben Ali dans l'art du travestissement de la réalité. Dans une croissante inondation généralisée du buzz, du bling bling et de bigoterie, la vérité semble s'être noyée dans les abysses de... [Lire la suite]
17 mai 2014

Seriati Libéré !

D'abord la ré-incarcération de Jabeur Mejri, ensuite Azyz Amami, Sabri Ben Mlouka, puis vint la convocation de Ben Brik... et ce n'est peut-être pas encore terminé. L'ancien régime -toujours en place-, joue de manière flagrante la carte de la diversion pour détourner l'attention de l'opinion. Tout porte à croire qu'une consigne très claire semble avoir été dictée pour fabriquer des affaires annexes au moment où la Justice militaire tente de fermer le dossier explosif des martyrs de la Révolution. Le complexe juridico-policier tente de... [Lire la suite]
21 avril 2014

La théorie de la mauvolution

Le 12 Avril dernier, le tribunal militaire a été particulièrement clément envers certaines figures sécuritaires de l’ancien régime (voir ici). La Justice était à deux doigts de s'excuser et de demander pardon à Rafik Belhaj Kacem, (ancien ministre de l'intérieur), Ali Seriati (ancien chef de la sécurité présidentielle), Adel Tiouiri (ancien directeur général de la sûreté national) et Lotfi Zouaoui (ancien directeur général de la sécurité publique).Il semblerait qu'à part le méchant Ben Ali, tous ceux qui furent aux commandes,... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 23:14 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
14 octobre 2013

Interview exclusive d'Allah

Jabeur Mejri est en effet encore en prison. Marzouki a gracié des prisonniers et a encore laissé Mejri derrière les barreaux, soit-disant pour sa sécurité. Une honte, un déshonneur, pour ce prétendu défenseur des Droits de l'Homme.   Rappelons certaines choses concernant Mejri: Ce jeune homme est accusé de trouble à l'ordre public et ce à cause de la diffusion sur internet de dessins blasphématoires. Il est au trou depuis Avril 2012. Dans cette histoire digne de l'époque des tribunaux inquisitoires, les médias oublient... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 12:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 juin 2013

Les 3 péchés capitaux

Zab, Zaba, Zaballah (voir ici)-Amina condamnée à cause du Zab. Elle a osé touché à la sacralité du corps de la femme et mettre le Zab tunisien dans tous ses états.-Weld el 15 condamné à cause de Zaba. Il a touché à la dignité du minichtère de l'intérieur, institution canine dressée par Zaba (voir ici)-Jabeur Mejri condamné pour blasphème contre Zaballah. Il a touché aux symboles sacrés du business capitallahiste promu par l'internationale islamiste & co.Bienvenus chers amis, en Zaballahie, pays de la révolution qui fait une belle... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 21:10 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 juin 2013

Amina aux seins nus, Bouchlaka mis à nu :

Nous savons combien l'affaire Amina touche au sacré et à la morale religieuse. Cette courageuse jeune fille de 19 ans, par son action, remet en cause le dogme religieux qui dicte la conduite d'une femme dans l'espace public musulman. D'où le scandale et les cris de vengeance émis par de nombreux tunisiens (des plus conservateurs aux plus progressistes). Amina n'a même pas eu besoin de se dénuder dans la rue, sa photo sur facebook a suffit pour exciter les foules et leur faire cracher leur haine. Cette foule est quasiment assurée... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 23:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 avril 2013

FREE ZWEWLA!

Ce 10 avril 2013, sera prononcé le verdict du procès des "Zwewla". Rappelons les faits:Le 3 novembre dernier, à Gabès, deux jeunes artistes, Oussema Bouagila et Chahine Berriche, du mouvement «Zwewla» ont tagué un mur à Gabès. Ils furent arrêtés et accusés -tenez-vous bien- de propagation de fausses informations portant atteinte à l’ordre public (outre deux autres chefs d'accusation). Encore une fois notre Justice à double vitesse, sait montrer toujours autant de zèle pour emmerder la libre expression de la... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 02:13 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 mars 2013

Les poulets sont des chiens

Le rappeur tunisien "Weld el 15" vient d'être condamné à 2 ans de prison ferme (voir ici). Sa chanson anti-flic, où il appelle à égorger les poulets n'a pas trop plu à nos poulets. Ils ont bien raison. Tellement raison que la Justice s'est vite exécutée pour coller au rappeur, ses musiciens, ses techniciens et même ses copains des peines aussi sévères qu'absurdes. Encore une fois, le système manifeste sa toute puissance contre "la violence symbolique" des artistes mais ne mouftera point quand il s'agit de la violence bien réelle de... [Lire la suite]