02 septembre 2021

Zabaïed

Si nous nous félicitions le 25 Juillet de l'éviction de Zaballah du pouvoir, c'était entre autres lié au dossier des assassinats politiques de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi. Depuis 2013, l'étouffement de l'enquête concernant ces deux affaires, sous le règne des islamistes, confirmait indirectement leur implication dans ces crimes. On a cru naïvement après le coup de boule de Saïed, que l'Etat allait symboliquement annoncer la réouverture du dossier. L'infatigable mouvement "Manech Msalmin" qui manifeste tous les mercredis... [Lire la suite]
20 avril 2021

Quand Saïed touche au sacré

Lors d'une banale cérémonie officielle où il était question de décorer des flics, le président Saied a surpris la Tunisie, en s'arrogeant de nouvelles prérogatives. Ainsi, déclare-t-il devant les caméras, qu'en tant que chef des forces armées (tel que le stipule la Constitution), il serait logiquement aussi chef de la Police (voir ici). Alors que cette même Constitution limite ses pouvoirs à la défense et à la diplomatie, notre scribe de Carthage, jouant sur les mots, s'autoproclame premier flic du bled...   Bien entendu,... [Lire la suite]
02 juillet 2015

L'historique déculottée de la Police tunisienne

On mesure encore mal l'ampleur du scandale sécuritaire que vient de révéler le carnage de Sousse. Avec ce fiasco total on vient d'avoir la preuve définitive et absolue que notre police nationale n'avait pour seule compétence que la répression du citoyen. Tout l'argent public versé dans les caisses du ministère de l'Intérieur depuis Zaba* n'avait pour unique but que de former les policiers à contrôler, humilier et censurer le tunisien. Aucun enseignement n'a été tiré des derniers attentats. Le Bardo puis Sousse, et... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 22:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 mai 2014

Le trou noir de Tunis ( Interdit aux moins de 18 ans )

Ceux qui le pénètrent n'en sortent plus. Véritable trou noir au coeur de Tunis, le ministère de l'intérieur possède un champ gravitationnel si intense qu'il empêche tout Homme au Pouvoir, d'en échapper. Il les attire, il les aspire. Il est la Kaaba qui gouverne le bled depuis Bourguiba. Tous y passèrent. Zaba, Essebsi, Zaballah. Même le "sympathique" Mahdi Jômaa est sur le point de se faire aspirer...      Tous s'y sont soumis et aucun homme fort n'a réussi à l'ébranler. Même le big bang du 14 Janvier l'a à peine... [Lire la suite]
02 mars 2014

_Z_ en vacances...

Désolé pour cette absence prolongée. J'avais besoin de vacances. Trop longtemps que je vous dessine l'actualité sans relâche et sans contrepartie. Maintenant qu'il ne se passe plus rien dans le bled, je mérite un peu de repos, merde ! Grâce à Kamel Eltaief et La famille Mabrouk (les seuls qui ont répondu à ma requête), j'ai réussi à me faire payer un séjour dans des clubs chics en Tunisie. Grâce à notre extraordinaire nouveau gouvernement, le tourisme se porte déjà à merveille et l'économie bat son plein. Des investisseurs et des... [Lire la suite]
24 mars 2013

Les poulets sont des chiens

Le rappeur tunisien "Weld el 15" vient d'être condamné à 2 ans de prison ferme (voir ici). Sa chanson anti-flic, où il appelle à égorger les poulets n'a pas trop plu à nos poulets. Ils ont bien raison. Tellement raison que la Justice s'est vite exécutée pour coller au rappeur, ses musiciens, ses techniciens et même ses copains des peines aussi sévères qu'absurdes. Encore une fois, le système manifeste sa toute puissance contre "la violence symbolique" des artistes mais ne mouftera point quand il s'agit de la violence bien réelle de... [Lire la suite]
11 octobre 2012

Nouvelle vidéo choc (2)!

Depuis le 14 Janvier 2011, c'est la révolution des vidéos!  Après le film de Rajhi, le porno de Larayedh voici le hard de Ghannouchi. Tourné en Avril dernier, le film est sorti aujourd'hui. L'accueil du public fut intense et passionné!    Pour visualiser la vidéo cliquez ici...
10 juillet 2011

Les acquis de la Révolution (2)

...C'est ainsi qu'est remercié l'un des rares policier qui a eu l'honnêteté et le courage de dénoncer la persistance du mauve au sein du ministère de l'intérieur. Son drame avait commencé le 29 mai, jour de son arrestation par les brigades anti-terroristes. On lui reproche les révélations qu'il communiqua à un journal. Depuis, ce haut fonctionnaire de la sûreté, croupit dans une cellule de la caserne militaire de l'Aouina.Selon le témoignage de l'ex-porte-parole du ministère de l'intérieur, Samir Feriani avait d'abord envoyé une... [Lire la suite]