11 février 2013

Zaballah panique

Mes amis, désormais il y aura un avant et un après Chokri Belaïd. Son assassinat marque non seulement un tournant important de la révolution, mais aussi de l'histoire du pays. Même si l'on ignore tout de l'identité du criminel, il faut être ou stupide ou collabo pour ne pas désigner l'actuel gouvernement comme premier responsable de cet ignoble attentat. Car cela fait bien longtemps que de nombreuses voix se sont élevées contre le climat de violence général toléré et promu par le régime lui-même. Combien de fois n'a-t-on pas tiré la... [Lire la suite]
22 octobre 2012

J-1...

Le pays devient de plus en plus ingouvernable. A J-1 de la fin du mandat théorique de l'assemblée constituante, deux camps s'affrontent. On dénombre déjà un premier mort à Tataouine. La tension est dans l'air. Nos petits hommes verts renforcent leurs effectifs dans les centres névralgiques de la capitale...coup d'état militaire? -Ce dessin est indécent. Je le reconnais maintenant après l'avoir terminé. il est insultant pour la mémoire de cet homme assassiné, que j'ai placé du côté mauve. Raccourci facile certes pour un membre de... [Lire la suite]
  1