28 janvier 2021

Imminente implosion...

Les amis, je ne sais plus ce qui nous retient pour appeler à faire dégager Zaballah.Qui fut l'élément le plus stable de la très agitée vie politique de ces 10 dernières années, sinon lui. Il demeure le dénominateur commun, le trait d'union, le socle et le cœur de tout ce qui a suivi la Révolution. Les mauves furent certes les ennemis de la dite Révolution. Lui il en était le traître, et ce outre ses talents d'architecte en chef de la grande corruption.Quoi de plus éloquent que ce dernier épisode, où il fit passer en force un... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 18:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 décembre 2020

Dixième anniversaire de la Révolution tunisienne...

Chacun y va de sa plume pour ce dixième anniversaire de la Révolution. En ce qui me concerne, je ne suis ni amer, ni déçu et si c'était à refaire, je ne dirais pas non. Evidemment, si l'on parle du volet socio-économique, on ne peut que constater l'échec total de la dite révolution. Alors me diriez-vous, quoi donc retenir de ce machin ? Je dis juste que le simple fait que le concept ait été injecté dans ce territoire nommé Tunisie, est en soi une révolution. Je sais, il s'agit là d'une pensée tautologique. Tant qu'il n'est pas mort... [Lire la suite]
29 septembre 2020

Kaïs au service de la foule

Le viol et assassinat d'une jeune fille a suscité une grande vague d'émotion dans tout le pays. Des voix se sont élevées pour appeler à la condamnation à mort de l'auteur du crime. Une marche a même été organisée jusqu'au palais de Carthage pour demander au président l'application de la peine de mort (en moratoire depuis 1991).  Un débat entre les pro et les anti agite depuis le débat public en Tunisie. À vrai dire, les cris de la foule vengeresses l'emportent dans ce qui ne ressemble plus à un débat. Pour les partisans de la... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 17:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2020

L'Amérique à Genoux ?

J'ai toujours pensé que les USA par leur flicage, contrôle et domination du monde, devraient faire participer le reste du monde, aux élections de leur président. Pour avoir mis un Trump à la tête de leur pays, on se rend compte des dégâts que quelques millions d'idiots américains peuvent faire subir à la planète toute entière en exposant l'humanité aux hasardeuses déjections de l'idiot qu'ils ont installé à leur maison blanche (pourquoi est-elle blanche ?). Nous sommes suffisamment colonisés par leur cinéma, musique, internet,... [Lire la suite]
18 avril 2020

La Tunisie à la pointe de la recherche

Notre petit pays ne cessera d'impressionner le monde. Alors que les grandes puissances peinent à trouver une solution contre la propagation du Covid19, la Tunisie ouvre à Sousse une unité de traitement unique en son genre. Bâti en seulement 15 jours grâce à un Bill Gates local, ce nouveau centre a été inauguré le jeudi 16 avril en présence d'innombrables personnalités parmi lesquelles figurent notre illustre ministre de la santé, le patron de l'UGTT et le patron de l'UTICA...(voir ici)Ceci a donné lieu en plein confinement, à des... [Lire la suite]
02 mars 2020

Le grand jeu

Comme tout semble rentrer dans l'ordre en Tunisie, que nous avons enfin un gouvernement, que nous avons le meilleur des présidents, et que nous sommes protégés du Coronavirus par la baraka de Boukornine et du saint Sebkhan, alors peut-être devrait-on se préoccuper un peu plus de ce qui se passe en dehors de chez nous. Je n'aurai pas de mots pour commenter la guerre absurde que se livrent en ce moment un dictateur arabe et un nostalgique du Califat. Une guerre qui prend en étau à Idlib, un million de personnes. La pire crise... [Lire la suite]
21 octobre 2019

Moment révolutionnaire

Profitons chers amis des derniers instants révolutionnaires avant que nous nous heurtions très vite à l'amère réalité. Le raz-de-marée Kaïs Saïed (72% des voix) a balayé symboliquement par son intensité, toute cette classe politique qui a trahi la révolution de 2011. La débâcle de Nombril Kakaroui et tous ses soutiens a été tellement savoureuse que je ne cesse de m'en délecter sadiquement. Avec tous les procès qui lui collent au cul, j'imagine bientôt Karoui et sa smala fuir le pays comme Ben Ali et ses trabelsites (voir ceci). Mais... [Lire la suite]
17 mars 2019

DEBAlgérie

Nous autres tunisiens, suivons avec beaucoup d'intérêt et de passion ce qui se passe en ce moment en Algérie. Grâce aux algériens, nous revivons avec nostalgie notre Révolution de 2011. Mais nous nous inquiétons souvent de voir se reproduire chez nos voisins les mêmes erreurs. Certaines analogies troublantes telle que cette annonce de "futur gouvernement de jeunes et de technocrates" (voir ici) nous rappelle certains amers souvenirs... (ce dessin est une reprise d'une caricature sur la Tunisie dessinée ici le 11... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2019

Le régime Bouteflika ne tient plus qu'à un fil ?

Notre communauté de destin arabo-musulmane tient souvent à cette tragi-comédie politique que nous nous partageons du Maroc à l'Irak et qui se résume à ces régimes aux manifestations diverses : militaires, policiers, monarchiques, islamistes, présidentiels... et qui tous ont de commun le mépris total de leurs populations. Alors oui ! soutenons nos amis algériens dans leur révolte contre l'humiliation collective infligée par cette momie baveuse proclamée président. 
Posté par __z__ à 15:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2017

Essebsi se trumpe profondément

Imaginez un peuple assoiffé, privé d'eau depuis des générations, près duquel des étrangers sous la protection du roi, installent une usine de Coca Cola. Pour ce peuple des zones arides, cette usine est le symbole criant de leur privation. Sa simple existence est une provocation. Alors ils réclameront une gorgée. Pas question leur-dit-on, de toucher aux richesses nationales. Devant leur insistance, on militarise la zone, puis on leur tire dessus. Le fascisme au pouvoirUn manifestant a donc été tué lundi lorsqu'un sit-in a... [Lire la suite]