16 janvier 2020

Safi Saïd au Bardo

Avant de revenir sur l'actualité très chaude du moment, où Zaballah continue à se faire défoncer la gueule en public par la Moussi (voir ici), je voudrais par ce petit post détendre l'atmosphère et vous parler de culture et de patrimoine :Suite à la courageuse prise de parole du député Safi Saïd qui a enfin osé rappeler que les bi-nationaux sont tous des bâtards*, une pétition circule sur internet pour ériger ce grand homme en exemple de pureté raciale (voir ici). En plus de l'immunité dont il jouit au parlement du Bardo, il... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 janvier 2020

La déculottée de Zaballah...

Chers amis et fidèles lecteurs, bonne année 2020. Des flamants roses m'ont raconté qu'il ne nous reste plus que vingt ans avant l'apocalypse. Donc cessez de fabriquer des enfants, contentez-vous de niquer et jouissez pleinement avant la fin du bal. Les agitations que nous observons ici et là, les Trumpomanies, le feu en Australie et les chlékatologies de Safi Saïd* ne sont que le prélude du jugement dernier. Allah nous abandonne trop déçu du sort qui a été fait de sa dernière religion. 14 siècles qu'il espérait voir un allahiste sur... [Lire la suite]
09 décembre 2019

Abir Moussi et ses Abiroïdes

Avant de m'élancer dans une nouvelle diatribe contre Abir Moussi, je tiens à informer ce qui reste de mon lectorat Ben Simpsonnien, que j'ai été effectivement diagnostiqué crypto-islamiste à tendance proto-daechiste. Mon psy (qui habite à la Marsa) m'a expliqué que si je ne soutiens pas, spontanément, Abir Moussi dans sa lutte héroïque contre les frères musulmans, c'est que je dois être barbu de l'intérieur.C'est pourquoi, chère Ben Simpsonne et cher Ben Simpson, ne perdez plus votre temps sur le Blog d'un islamiste... [Lire la suite]
18 novembre 2019

Les mamelles de Zaballah

Le leader historique du parti Ennahdha, Zaballah, a été élu ce 6 Octobre 2019 président du Parlement (voir ici). Il a bénéficié du soutien du parti de Nabil Karoui, comme je l'avais prédit, et vlan ! dans la gueule des Ben Simpsons. Mais c'est quand même incroyable, quand on y pense, ce phénomène de Zaballah que se coltine encore et toujours la Tunisie depuis 40 ans. Alors que nous avons fait élire un président hors-système, un vrai candidat du peuple, nous constatons que Zaballah continue à mener le jeu politique dans le pays...... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 octobre 2019

Zaballah et Kakaroui au coude à coude

Et nous revoilà chers amis à nouveau sommés de choisir entre Zaba et Zaballah.Selon un a priori très tenace, le "peuple" serait allahisé par nature (ce qui objectivement n'est pas si faux que cela). Depuis Bourguiba déjà, l'élite au pouvoir avec ses satellites bourgeois prostrés par cette peur du peuple, a accepté de pactiser avec n'importe quelle entité capable de contrer ou du moins, contenir le péril allahiste. Après les tumultes des débats enflammés, on en arrive comme après la sortie d'un embouteillage en heure de pointe, au seul... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 12:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
06 février 2019

Le règne du Corange

Après les années mauves, la Tunisie a viré progressivement à l'orange. Mais personne ne mesure vraiment la domination orange qui règne sur le pays, car comme me l'a dit un soir un ivrogne intello (faut toujours écouter les ivrognes du centre ville), "Avant c'étaient les mauves, aujourd'hui ce sont les ORANGES qui possèdent tout. Personne ne les voit, ils sont partout et nulle part" (voir ici) Mabrouk le Marabout   Issu déjà d'une riche famille, ce monsieur avec ses frangins, a quadruplé sa fortune en épousant l'une des... [Lire la suite]
07 septembre 2018

Quand Bendir Man se marie avec...le Système

Ce n'est pas parce que le bateau coule et que le pays dégringole, que nous devons parler du trou dans lequel nous allons tous nous enfoncer. Pour ce post de fin d'été, j'ai voulu au contraire évoquer un sujet "pipole" plutôt léger pour détendre un peu l'atmosphère. Rien à foutre de Chahed, de Taboubi ou d'Essebsi, parlons plutôt du mariage de notre chanteur national: Bendir Man. Si j'évoque ici cet évènement supposé relever de la sphère privée, c'est parce que le marié semblait vouloir y donner une dimension  publique.... [Lire la suite]
05 août 2018

Comment dessiner un prophète ?

Désolé pour l'article qui va suivre et les caricatures qui risquent d'en heurter plus d'un, mais comprenez-moi, je ne peux apporter de constructif à la chose publique que mon impertinence picturale. De tous les sujets que j'aurais pu traiter (et il n'en manque pas), je retiens la prière collective de quelques allahistes sur l'Avenue vendredi dernier (voir ici). Ils étaient quelques dizaines à exposer leurs culs au ciel en signe de protestation contre le rapport de la Commission des Libertés individuelles et des égalités (COLIBE).... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Footballah

C'est au palais de Carthage, dans le grand salon de réception, devant les caméras de télévision, que notre président de la République accueille en chef d'État, le patron de l'Espérance Sportive de Tunis. Ce dernier, Hamdi Meddeb, menace de démissionner malgré l'insistance des supporters du club (voir ici). Notre président garant des grands équilibres vitaux du pays, l'a exhorté de garder son poste. Dans une Tunisie où Allah offre souvent la seule réponse au vide existentiel, nos dirigeants savent combien le Foot fait office... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 01:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 août 2017

Enfin toute la vérité sur _Z_ !

Le 28 août 2007 est né le blog Debatunisie. Après 10 longues années, il est peut être temps, chers amis, de vous dévoiler ma véritable identité. Mais avant cela, je dois vous faire quelques aveux : D'abord, je dois tout à Ben Ali. C'est grâce à lui que je suis devenu une cyber-star masquée, défiant la censure d'Ammar 404. Ensuite, en tant que cyber-collabo, je dois mon financement à la CIA, comme le démontrent les très sérieuses études de notre grand intellectuel national Mezri Haddad et tous les mauves aigris (ou... [Lire la suite]