30 septembre 2017

Footballah

C'est au palais de Carthage, dans le grand salon de réception, devant les caméras de télévision, que notre président de la République accueille en chef d'État, le patron de l'Espérance Sportive de Tunis. Ce dernier, Hamdi Meddeb, menace de démissionner malgré l'insistance des supporters du club (voir ici). Notre président garant des grands équilibres vitaux du pays, l'a exhorté de garder son poste. Dans une Tunisie où Allah offre souvent la seule réponse au vide existentiel, nos dirigeants savent combien le Foot fait office... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 01:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 août 2017

Enfin toute la vérité sur _Z_ !

Le 28 août 2007 est né le blog Debatunisie. Après 10 longues années, il est peut être temps, chers amis, de vous dévoiler ma véritable identité. Mais avant cela, je dois vous faire quelques aveux : D'abord, je dois tout à Ben Ali. C'est grâce à lui que je suis devenu une cyber-star masquée, défiant la censure d'Ammar 404. Ensuite, en tant que cyber-collabo, je dois mon financement à la CIA, comme le démontrent les très sérieuses études de notre grand intellectuel national Mezri Haddad et tous les mauves aigris (ou... [Lire la suite]
16 mai 2017

Essebsi fait le trottoir

Reprenons du début. Depuis l'antiquité, la Tunisie est divisée en deux:- Les villes côtières qui ont des trottoirs- Tout le reste...sans trottoirs Je suis fier d'avoir pu suivre et décrire sur ce blog les dernières révoltes des sans-trottoirs. D'abord celle de 2008 à Redeyef, celle de 2010 à Sidi Bouzid, ensuite celle de 2012 à Siliana et enfin la toute dernière, en 2017, à El Kamour...Sur cette courte séquence de 10 ans que j'ai pu observer, je constate que les gens du trottoir réagissent de plus en plus mal à la révolte des... [Lire la suite]
08 octobre 2016

P_Z_ychanalyse (ou l'homosexualité refoulée de Samir Wafi)

Le monde arabe doit passer sur le divan. Son problème n'est ni économique ni culturel. Il est d'abord psychanalytique.Il est la résultante de strates et de couches de tabous et de non-dits hérités depuis la nuit des temps. Tout ce merdier niche dans l'inconscient de ses sujets depuis des générations. Chacun possède au plus profond de son âme un bout de névrose. Ce nœud gordien ne remonte pas seulement à l'époque des dictatures ou des colonisations. Il doit tirer ses racines de plus loin encore. Il faut sonder jusqu'à l'époque du... [Lire la suite]
05 mai 2016

DSK en renfort de Bajbouj et Zaballah !

Chers amis, après avoir fait ma star de Carthage à Cambrai*, je reviens à la Sebkha perdu et paumé. Je ne comprends plus rien à la politique tunisienne du moment. Je n'y comprends rien car aussi je n'y crois plus. Les partis nous ont trahi. En Tunisie comme partout ailleurs, se pose sérieusement la question d'une révolution mondiale contre la dite démocratie représentative, désormais minée par le mariage consommé du politique et du fric. Les idéaux, qui jadis guidaient les partis, ont cédé la place à des ambitions d'experts comptables... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 20:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 octobre 2015

La Zabajboujallahie Nobélisée

Le Quartet, organisateur du "Dialogue national" de 2013, a reçu ce vendredi 9 Octobre le prix Nobel de la Paix. A part nos intellos bajboujeux patriotards fiers d'être les héritiers d'une Tunisie trois fois millénaire, tous les autres penseurs facebookiens du bled n'ont cessé de nous casser les couilles ce week end avec leurs critiques et leur mauvaise humeur. Même si parmi leurs analyses savantes, certaines n'ont pas manqué de pertinence, ils oublient trop souvent la dimension purement symbolique de la chose. L'étroitesse de leur... [Lire la suite]
20 août 2015

Le règne de ZABAjboujALLAH (2)

Le contexte du terrorisme conjugué à la léthargie estivale offre au gouvernement le cadre idéal pour faire voter en catimini la prétendue loi de "réconciliation nationale". Rappelons que cette loi à visée purement économique (dixit Zabajbouj) témoigne d'abord de l'absence de projet économique tout court. Puis surtout, ce projet de loi accrédite la thèse de la compromission du parti Nida (et aussi Nada) avec les corrompus et les anciens mafieux de l'époque Zaba. Toute cette chakchouka révèle que le système perpétue ses vieilles... [Lire la suite]
20 juillet 2015

le règne de ZABAjboujALLAH

Béji Caïd Essebsi, apothicaire de médina, séducteur de bourgeoise et vendeur de formules toutes faites, administre à petite dose son poison tue-la-révolution. Une fois installé derrière le comptoir de sa boutique présidentielle, ce chimiste de Zaouïa n'a eu pour seule obsession que la réhabilitation du business traditionnel. Ça le démangeait depuis le début. C'était, semble-t-il, sa seule et unique mission: Réhabiliter l'ancien régime, restaurer les vieilles habitudes et blanchir les vieux caïds...sa pilule magique, celle qu'il croit... [Lire la suite]
13 avril 2015

_Z_ perd la tête

Je ne saisis nullement l'attrait intellectuel de l'actualité tunisienne surtout en ce moment. J'ai même pitié de nos journalistes et analystes politiques qui fatiguent leurs cerveaux à théoriser sur les luttes de clans au sein de Nida, sur les Jaraya, Eltaïef et leurs relations secrètes avec les putes, le Qatar, les zaballahistes, les crypto-mauves et que sais-je encore. Tout ça est d'un ennui abyssal et ne semble plus apporter le moindre savoir, la moindre pensée, la moindre poésie. Combien cette chose nommée Tunisie peut paraître... [Lire la suite]
Posté par __z__ à 22:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 février 2015

Une brève histoire des cons

Après avoir joué ma star durant quinze jours (expos, interviews, baises...) je reprends du service à la sebkha.Je n'ai pas tout suivi, à part les attaques terroristes ici et là, et la peur de Daech qui hante de plus en plus les esprits (et pas qu'en Tunisie !). On oublie souvent que cette morbide organisation de l'Etat Islamique, est une émanation indirecte du dit "printemps arabe". Elle est ce monstre imprévu qu'a généré le chao révolutionnaire et la Tunisie y est pour beaucoup. Et ce n'est peut-être pas par hasard, que Daech compte... [Lire la suite]