Devant la persistance de la grogne populaire, un communiqué de Carthage vient enfin apaiser la colère du peuple:


SMS
* SMS que j'ai reçu il y a deux jours sur mon portable