Les temps sont durs dans la Sebkha. Presque 6 ans d’ARTivisme et toujours rien dans la poche. L'Etat ne soutient pas l’art. Pire,  l’Etat fait la guerre aux artistes pour peu qu’ils soient un chouïa subversifs. C’est pourquoi, chers lecteurs, et pour être honnête avec vous, je vous annonce dès à présent, que j’entame des démarches administratives en vue de l'obtention d’un financement. Je me suis naturellement tourné vers l’émirat du Qatar. Si si! je suis sérieux.
J’emmerdre au passage tous les qatarophobes tunisiens (souvent des Bensimpsons)* dont les relents racistes ne trompent plus personne. Ces derniers ne mouftent jamais quand il s’agit de se faire subventionner par Soros ou Freedom house, mais dès qu'il s'agit du Qatar, ils hurlent, ils aboient, ils crient au scandale.
En tout cas, et en ce qui me concerne, je me joins à l'initiative de notre gentil président, le docteur Marzouki, qui depuis son accession au pouvoir, œuvre pour un rapprochement entre nos deux pays. Comme lui je dis, honte aux bonimenteurs, aux jaloux et aux mauvaises langues ennemis du Qatar!
Mes amis, quand on n’a pas le sou, il est difficile de rester indépendant. A moins que vous soyez prêts à m’assurer une rente de 2000 dollars par mois. Je deviens réaliste, je m’en remets au capitallahisme. Amis, je m’en vais de ce pas, faire la queue au Qatar, avant qu’il ne soit trop tard.   

QUEUTARD(pour agrandir l'image, cliquez ici)

*Lisez cet article de Bensimpsonsnews, où le journaliste nous bassine encore une fois avec sa Tunisie 3 fois millénaires qui n'a que faire du Qatar...