En Tunisie aussi on fête la chute du mur...

mur1

mur2

... enfin presque.

Esscepticisme

Qu'on se le dise en toute franchise, la victoire de Bajbouj aux législatives ne fera rien tomber. Le mur qui sépare les deux Tunisies - celle qui possède et celle qui n'a rien- résiste encore et toujours. Et parole de sebkhiste, Nida n'y fera Nada. Certes nous savourons la réussite de la première alternance politique pacifique dans le monde arabe. Une première du genre depuis des siècles où, pour une fois dans l'histoire de nos contrées, nous avons réussi à passer d'un règne à un autre sans guerre punique, sans guerre d'indépendance, sans coup d'état médical, sans révolution du jasmin.

Mais ne nous réjouissons surtout pas d'une alternance qui d'une droite Zaballahique nous fait passer à une droite Zabatique. Bajbouj est le candidat numéro 7 et je ne crois plus au hasard. Nous ne sommes plus à un signe près. Nous connaissons depuis longtemps l'accointance entre le Bajboujisme et le Zabatisme. Mais cette fois leur mariage est consommé. La guerre continue donc. Zaba est de retour...

essebsi

(dessin d'archive extrait de l'article "de Zaba à Zaballah" paru en Mars 2012)  

PS: message adressé aux journalistes qui travaillent pour la presse occidentale: si vous passez par hasard sur ce blog et que vous aviez écrit dans un de vos articles que Bajbouj et ses copains sont des laïcs, je vous prie poliement de dégager immédiatement de cette page.  

Flounès

Flounès est le nom d'un pays -presque- imaginaire né de l'alliance du "Flouss" et d'une terre appelée "Tounès". Slim Riahi est le promoteur de cet incroyable rêve. C'est un candidat très sérieux pour les présidentielles de 2014. Ce gars qui a débarqué d'un autre pays avec une valise pleine de blé est sur le point de faire de son rêve à lui notre cauchemar à tous...

UPL

(dessin d'archive extrait de l'article "néo-maraboutisme" paru en Août 2011)

L'intrus

Après la dernière prestation télévisée de Hamma el Hammami, notre gaucho national a de fortes chances de casser le jeu des majors, et nous faire sortir peut-être de la fatalité Zaba/Zaballah. 

ECHEC

(dessin d'archive extrait de l'article "nida ou nada" paru en Octobre 2012)

PS: message adressé à ceux qui pensent que je ne fais plus que de l'autorecyclage de caricatures. Sachez chers amis que quand l'histoire se répète, le caricaturiste recycle. Et avec le retour prochain du mauve, je ne serai plus qu'un archiviste...

Tartourador

Même si Zaballah n'a pas de candidat déclaré, Tartour en tant que création zaballahique, use de cette stature pour séduire l'électorat de son créateur ( voir ici )

CARTHEGO
(dessin Paru dans la revue Leaders, numéro de Novembre 2014 )

 Sur ce, je me taille aussi. Avé !