La nouvelle guerre menée contre les marabouts n'augure rien de bon. Plus de 12 zaouïas viennent d'être attaquées. Si l'on prête attention aux légendes populaires, la vengeance des saints n'épargnera personne. On raconte que Bourguiba lui-même fut frappé par leur malédiction lorsqu'il ordonna la démolition d'une zaouïa à la Médina de Tunis. Zaba ayant retenu la leçon ne leur toucha pas un cheveu. Il était tellement superstitieux qu'il acheta très cher leur baraka. Quant à son épouse Leila, elle finança la restauration de nombreux mausolées et multiplia les offrandes espérant que les saints intercèdent en faveur de la présidence à vie de son mari...Mais les marabouts ne sont pas des opposants. On ne les achète pas...
Que dire alors chers amis de ce qui nous attend aujourd'hui. Car ce n'est pas seulement un saint mais plusieurs qui viennent d'être violés, brûlés, saccagés... Le malheur ne s'abattra pas seulement sur les ignobles profanateurs. Il nous frappera nous tous pour n'avoir pas suffisamment crié au scandale. Non mais que dis-je? Les Ben Simpsons se (baj)bougent enfin!

derviches

Ne rigolez pas je vous prie.