25 mai 2014

Le pipi d'Azyz

Félicitons-nous de la libération d'Azyz et de Sabri accusés de consommation de cannabis (voir ici). En effet, les deux furent acquittés vendredi soir (après une interminable journée de tractations, de manifestations et de délibérations) pour vice de procédure: le non respect de la procédure et surtout l'argument de l'agression dont ils furent victimes durant leur arrestation et leur détention a suffi pour que le juge prononce un non-lieu. Ce qui est en soi une première dans la Justice tunisienne et donc une Victoire contre l'arbitraire des forces de l'ordre. Saluons aussi la judicieuse stratégie du refus de test de pipi d'Azyz, qui a été payante pour les deux prévenus et qui aura donné à l'affaire un goût de défiance envers le ministère de l'intérieur. Tout ça aura servi au moins à rassembler les troupes, à laisser de côté certains différends, à rappeler l’omniprésence de la dictature policière, mais...
POTION-MAGIQUE

Posté par __z__ à 19:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 mai 2014

وزارة التّلفيق

ARRESTATION

Posté par __z__ à 13:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 mai 2014

Le trou noir de Tunis ( Interdit aux moins de 18 ans )

Ceux qui le pénètrent n'en sortent plus. Véritable trou noir au coeur de Tunis, le ministère de l'intérieur possède un champ gravitationnel si intense qu'il empêche tout homme au pouvoir de s'en échapper. Il les attire, il les aspirent. C'est la kaaba qui gouverne le bled depuis Bourguiba. Tous y passèrent. Zaba, Essebsi, Zaballah. Même le "sympathique" Mahdi Jômaa est sur le point de se faire aspirer...     

VAGINTERIEUR

Tous s'y sont soumis et aucun homme fort n'a réussi à l'ébranler. Même le big bang du 14 Janvier l'a à peine effleuré. Ainsi, en à peine trois ans de révolution, le trou noir reprend de plus belle son activité. Il a réussi très vite à faire sombrer dans l'oubli intergalactique les blessés, les martyrs et tous ceux qui se soulevèrent contre sa suprématie. Pire encore, Il a libéré dans l'espace tous ses plus grands cadors, les Seriati, Ghariani et compagnie. Et Gare à tout ceux qui osent dénoncer cela ! Azyz Amami est parmi ces étoiles du net, qui ont osé justement défier cet ordre établi. Il fut arrêté avec son ami Sabri Ben Mlouka pour consommation de Cannabis. Comme à l'accoutumée, on fabrique un délit de droit commun pour déguiser un délit d'opinion (méthode du "telfiq"). On les frappe, on les agresse pour rappeler la toute puissance et l'impunité du trou noir ! Puis on continue à frapper et à réprimer tous ceux qui sortent soutenir Azyz, les blessés, et les martyrs du big bang du 14 Janvier.
Ce trou noir, est le frein à toute émancipation. Aucune liberté, aucune Justice, aucune Dignité ne sera possible tant que son champ gravitationnel continue à commander l'orde cosmique de l'univers politique et économique tunisien...
#Free Azyz ! 

17 mai 2014

Seriati Libéré !

D'abord la ré-incarcération de Jabeur Mejri, ensuite Azyz Amami, Sabri Ben Mlouka, puis vint la convocation de Ben Brik... et ce n'est peut-être pas encore terminé. L'ancien régime -toujours en place-, joue de manière flagrante la carte de la diversion pour détourner l'attention de l'opinion. Tout porte à croire qu'une consigne très claire semble avoir été dictée pour fabriquer des affaires annexes au moment où la Justice militaire tente de fermer le dossier explosif des martyrs de la Révolution. Le complexe juridico-policier tente de canaliser ailleurs l'indignation. Ainsi dans le brouhaha général on a pu faire sortir aujourd'hui de prison, ni vu ni connu, le terrifiant général Seriati, homme fort du Zaba System, accusé d'avoir été à la tête de la répression sanglante de Janvier 2011...

SERIATI

A peine Seriati sorti de prison, que la police s'est sentie très à l'aise, comme au bon vieux temps, pour casser du manifestant. C'était aujourd'hui près du ministère de l'intérieur à Tunis. Les forces de l'ordre se sont carrément déchaînés sur les dixaines de personnes venues protester en faveur de Azyz et contre le verdict des martyrs de la Révolution. Un syndicat de police sur sa page facebook parle de "drogués et de dépravés" qui se seraient attaqués au ministère (voir ici), procédé minable de justifier, comme à l'époque de ZABA, la répression...

Posté par __z__ à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 mai 2014

LegaZatl it !

Ce n'est pas seulement en guise de solidarité avec Azyz que nous crierons "LegaZatl it !" mais pour soulager la société d'un interdit inutile, inefficace et dangereux. Légalisons la zatla ! Offrons à l'Etat le monopole de sa production et de sa vente. Il n' y a pas pire que de laisser à la contre-bande et aux mafieux (de mèche avec les flics), le commerce juteux du cannabis. La répression n'a eu aucun résultat dissuasif. Ils sont encore plus nombreux à croupir en prison pour consommation de hashish. Jusqu'à 53% des détenus sont impliqués dans des affaires de narcotiques. Un taux totalement flippant! ( voir ici )
Alors, plutôt que de créer un ministère de la mer (idée saugrenue et complètement tartouriste) créons un ministère de la Zatla afin d'occuper nos militaires, de libérer notre jeunesse, d'inspirer les artistes et de créer un nouveau tourisme!

legazatlit01

Imaginez l'avenue animée de Zatla shops, de salons de Takrouri, ou de Hashish bars!
Tout cet argent pourrait servir à créer des centres de désintoxication et de campagne de prévention... 

legazatlit02

Karboul devrait se pencher sérieusement sur la question!

legazatlit03

#FreeAzyz !!

PS: Les deux premières vignettes sont extraites de la campagne électorale du Parti International Sebkhiste (PIS) qui défendait déjà en 2011 la libéralisation du Cannabis! Vive le PIS et vive le Cannabis! et merde aux coincés du cul et aux conservateurs qui n'ont jamais compris que cigarette, alcool ou cannabis c'est du pareil au même. Ni la religion ni la loi n'empêcheront les hommes de foutre en l'air un bout de leur santé, pour un bout d'ivresse. Parions sur la responsabilité de chacun et n'offrons surtout pas à l'Etat le monopole de la morale !  

Posté par __z__ à 21:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 mai 2014

A bas la loi 52 !

Le blogueur et activiste Azyz Amami a été arrêté par la police hier soir pour, semble-t-il, consommation de cannabis (voir ici). Si ce n'était l'exceptionnelle aura de ce personnage et sa notoriété révolutionnaire, peu de gens se seraient bougés pour dénoncer la violence de son arrestation et dénoncer par la-même la scandaleuse loi 52. Cette loi, fourre-tout, qui a été créée par la dictature, permet par un simple examen d'urine de jeter en prison -pour une année minimum!!- un consommateur de cannabis. Un outil très efficace abondamment utilisé par la police pour faire du chantage à la jeunesse des quartiers et faire taire les perturbateurs.
Cependant il ne faut surtout pas que la campagne en faveur de Azyz ne nous fasse oublier que la priorité consiste à supprimer la loi 52 et à reformuler les outils juridiques concernant la Zatla. Puis surtout, il ne faudrait pas que le soutien à Azyz soit considéré comme le privilège de ceux qui bénéficient de réseaux sociaux et de relais médiatiques. Si Azyz est vite libéré (ce qu'on lui souhaite) et que s'arrête avec lui le mouvement #A_BAS_LOI52, alors l'action #FreeAzyz passera pour une énième diversion...     

AZYZ

- Lire cet article de Nawaat

- Lire cet article de Libération 

Posté par __z__ à 15:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 mai 2014

Zaballah tu nous manques...

J'avoue que mon blog devient aussi morne que l'actualité. J'accuse Jomâa de karboulisation des esprits. Heureusement que l'assemblée constituante résiste encore et continue à nous offrir des spectacles de pitrerie. Qu'Allah nous garde Kassas et qu'il nous fasse revenir Zaballah pour que reviennent l'indignation, les cris de révolte et la colère. Car dans l'ère Karboulique c'est l'indifférence générale qui règne. Au diable la mémoire des martyrs de la révolution, la libération des cadors du mauve ou encore l'ouverture de l'immobilier aux étrangers (mesure annonçant l'avènement des mégaprojets et du capitalisme urbanistique)*. Ah! j'ai oublié, Jabeur Mejri, le blogueur blasphémateur est de retour en prison. Cette fois ce n'est pas pour avoir caricaturé Allah, mais pour avoir insulté un greffier, a indiqué son avocat à l'AFP (voir ici). Bref l'acharnement judiciaire continue contre l'auteur du péché suprême. Mais la lutte pour sa libération s'essouffle. Il faut reconnaître que c'est beaucoup moins sexy de défendre un athée sous Karboul que sous Zaballah. En plus, la consigne est claire: Laissons le gouvernement travailler!

Affrontement à Douz !

Tout n'est pas à Tunis. Existent d'autres querelles où il n'est pas question d'Islam, de RCD ou de touristes israéliens à la Griba (voir ici). Heureusement que des débats hautement plus intéressants ont lieu ailleurs. Certes pas toujours aussi tendres qu'on aurait souhaité...

DOUZ

En effet, des affrontements entre les habitants de Douz ont éclaté le jeudi 8 Mai (voir ici). Tout ça à cause d'une prospection de pétrole sur un territoire litigieux dont chacune des tribus revendique la propriété. Mais heureusement que Tartour (on l'avait oublié celui-là) a réagi à temps: 

WHISKY

D'ailleurs à propos de Tartour, la vie n'est guère facile pour lui depuis l'avènement du Karboulisme. Il fait ce qu'il peut pour exister. Sa dernière sortie en public lui fut presque fatale...

CHAAMBI1

CHAAMBI2
(voir ici)

* Lire cet article très instructif

PS: Les deux dernières vignettes sont inspirées d'un vieux dessin des années 60 réalisé par le caricaturiste français Siné. Il représente un étudiant hippie "peace and love" se faisant "tirer" par des CRS. 

Posté par __z__ à 12:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

04 mai 2014

Karbouland

Il parait que la Tunisie est une entreprise au bord de la faillite. Heureusement que son PDG Mahdi Jômaa -accompagné de sa smala d'hommes d'affaires- sillone la planète pour sortir la société de la crise et sauver le pays! 

SUPERJOMAA

Lors de son dernier déplacement à Paris, passés les salamalecs protocolaires et les beaux discours de la paix sur terre, il parait qu'il a été question d'achat d'hélicoptères, de sécurité et de contrôle de frontières ( voir ici ). On apprend également, qu'en marge de la visite de Jomâa, une conférence s'est tenue à l'Université de Dauphine, pour présenter le projet de la "Ville du Savoir" prévue aux environs de Tunis. Il s'agirait d'un campus à l'américaine, s'étendant sur 40 hectares, et financé par le groupe...Mabrouk ! Mais que cache la présence de cet ex-marabout, ancien gendre de Zaba, dans un tel projet ? (voir ici)

Alice au pays des merveilles

Arrêtons les questions qui fâchent et rêvons, comme notre ministre du tourisme Amel Karboul, d'un monde merveilleux ! (voir ici)

ALICE

Et pour finir sur une note encore plus positive, saluons les lois volontaristes de l'Assemblée Nationale Constituante, toujours aussi fidèle aux idéaux de la révolution, à la justice sociale et à la lutte contre le chômage ! ( voir ici )

EMPLOI

21 avril 2014

La théorie de la mauvolution

Le 12 Avril dernier, le tribunal militaire a été particulièrement clément envers certaines figures sécuritaires de l’ancien régime (voir ici). La Justice était à deux doigts de s'excuser et de demander pardon à Rafik Belhaj Kacem, (ancien ministre de l'intérieur), Ali Seriati (ancien chef de la sécurité présidentielle), Adel Tiouiri (ancien directeur général de la sûreté national) et Lotfi Zouaoui (ancien directeur général de la sécurité publique).
Il semblerait qu'à part le méchant Ben Ali, tous ceux qui furent aux commandes, n'étaient que de simples exécutants et d'honnêtes serviteurs de l'Etat. D'ailleurs, c'est grâce à ces héros que le pays a pu fonctionner durant 23 ans, quand Zaba et sa Famille dévalisaient les caisses de l'Etat. 
C'est cette grotesque opinion qui se banalise et qui génère à terme cette indifférence générale. Bien sûr il y avaient les associations des martyrs pour hurler, quelques partis politiques pour dénoncer et toujours ces éternels activistes prêts à se bouger. Mais de manière générale, l'opinion ne s'émeut guère de voir le mauve pardonné, réhabilité, debout et fier...

mauvolution1

mauvolution2

(Pour agrandir cliquer ici)


Plus le RCD reprend du poil de la bête, et plus se répandent la théorie du complot et le négationnisme de la révolution. Les victimes de la répression et les morts par balles ne seraient que des pilleurs et des bandits payés pour foutre le bordel. Il n'y a jamais eu de martyrs. D'ailleurs il n'y a jamais eu de Snipers. Que balivernes et rumeurs...

JUSTICERUMEUR2

Mes amis, sans vouloir tomber dans le révolutionnarisme à deux balles, sans vouloir céder à une quelconque forme de vengeance, il y a dans ce laxisme général quelque chose de scandaleux. Combien même les dossiers de ces personnes seraient vides, tout le monde semble oublier cette évidence : Avant même les tueries de Janvier 2011, ces personnes par leur très forte proximité au pouvoir, ont cautionné durant des années un système qui prône: le mensonge, la censure, l'abrutissement des masses, l'inoculation de l'intégrisme religieux et le pillage des richesses. Avant même d'ouvrir leurs dossiers, ces personnes par leur simple fonction, sont coupables de non assistance à millions de personnes en danger...    

Posté par __z__ à 23:14 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 avril 2014

The Jômaa's World tour

Depuis sa prise de pouvoir, notre sympa premier ministre organise une levée de fonds à l'échelle de la planète pour sauver le pays. Avec sa cohorte de conseillers, de businessmans et de cravatés hyper-diplômés, il sillonne le monde.  Après la France, l'Allemagne, l'Algérie, et les pays du Golfe, Jômaa débarque chez l'Oncle Sam.     

STATES

(voir ici)

  1  2  3  4  5    Fin »