27 novembre 2014

Géographie électorale

Reconnaissons à la révolution et aux dernières élections le mérite d'avoir su nous éclairer sur la complexité du pays. Rappelez-vous mes amis, des comédies électorales de l'ère Zaba, quand la Tunisie était un monolithe et que le peuple votait à 99,9% pour Ben Ali. La Tunisie était alors une ombre inquiétante et hermétique. Aujourd'hui malgré l'aspect "politique spectacle" de la Présidentielle 2014 et la lutte des égos qui la caractérise, réjouissons-nous au moins du fait que les résultats des urnes nous dessinent une nouvelle cartographie du pays telle que le démontre cet article du huffington post ...

cartelectorale

Le spectacle continue pour le deuxième tour. Le choix du président ne réconciliera pas pour autant le pays. Notons que le refus de Bajbouj de débattre avec le Tartour est une lâcheté, une honte, une preuve de plus qu'une certaine Tunisie condescendante incarnée par ce personnage, s'obstine à snober et à mépriser une autre Tunisie qui a eu le malheur de se faire représenter par Marzouki...   

Posté par __z__ à 14:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

23 novembre 2014

Métastase électorale

autopsie
PS 1: Ce dessin est inspiré de l'oeuvre de l'artiste américain Jason Freeny (voir ici)
PS 2: La rédaction déconseillle aux Ben Simpsons et aux bajboujeux de tout genre, de visualiser cette caricature.

Posté par __z__ à 23:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 novembre 2014

Par devant ou par derrière?

Le plus grand ennemi de ce qu'on appelle la démocratie, c'est la politique spectacle. Cette maladie qui contamine toutes les plus grandes démocraties de la planète, n'a évidement pas épargné la Tunisie. En Tartourie, nous ne pouvons même pas nous réjouir d'être vraiment passés par la case démocratie. Nous avons raté cette occasion unique de débattre sérieusement. Nous sommes directement passés au spectacle. Des acteurs tombés des archives, des urnes ou du grand capital se sont accaparés la scène. Ils entonnent des slogans et des discours et le public applaudit ou jette des tomates.  Des slogans, que des slogans ! Pas la moindre ébauche d'un véritable projet de société. On ne comprend pas comment dans ce vacuum total d'idée, la foule croit voir en Nida la solution à ses problèmes...
Réjouissons-nous du moins du succès de l'alternance politique qui est à l'oeuvre en ce moment,  même, si de vous à moi, nous savons très bien que la réalité nous rattrapera très vite par derrière...  

alternance
La politique spectacle

Mes amis, nous manquera certainement dans tout ce bazar, l'artiste en chef de la politique spectacle, le président Marzouki. Le seul de tous nos comiques à n'avoir pas eu besoin d'agent de com ou de publicitaire pour se mettre au devant de la scène. Certes, il est facile d'être aussi exposé quand on habite le château tant convoité, mais sa carrière ne s'arrêtera pas à sa sortie de Carthage...Honte à ceux qui le honnissent, jamais un président ne nous aura fait autant marrer...

baindefoule

Sur l'air de la danse des canards, je vous salue depuis ma mare... 

Posté par __z__ à 23:23 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 novembre 2014

La chute du mur ?

En Tunisie aussi on fête la chute du mur...

mur1

mur2

... enfin presque.

Esscepticisme

Qu'on se le dise en toute franchise, la victoire de Bajbouj aux législatives ne fera rien tomber. Le mur qui sépare les deux Tunisies - celle qui possède et celle qui n'a rien- résiste encore et toujours. Et parole de sebkhiste, Nida n'y fera Nada. Certes nous savourons la réussite de la première alternance politique pacifique dans le monde arabe. Une première du genre depuis des siècles où, pour une fois dans l'histoire de nos contrées, nous avons réussi à passer d'un règne à un autre sans guerre punique, sans guerre d'indépendance, sans coup d'état médical, sans révolution du jasmin.

Mais ne nous réjouissons surtout pas d'une alternance qui d'une droite Zaballahique nous fait passer à une droite Zabatique. Bajbouj est le candidat numéro 7 et je ne crois plus au hasard. Nous ne sommes plus à un signe près. Nous connaissons depuis longtemps l'accointance entre le Bajboujisme et le Zabatisme. Mais cette fois leur mariage est consommé. La guerre continue donc. Zaba est de retour...

essebsi

(dessin d'archive extrait de l'article "de Zaba à Zaballah" paru en Mars 2012)  

PS: message adressé aux journalistes qui travaillent pour la presse occidentale: si vous passez par hasard sur ce blog et que vous aviez écrit dans un de vos articles que Bajbouj et ses copains sont des laïcs, je vous prie poliement de dégager immédiatement de cette page.  

Flounès

Flounès est le nom d'un pays -presque- imaginaire né de l'alliance du "Flouss" et d'une terre appelée "Tounès". Slim Riahi est le promoteur de cet incroyable rêve. C'est un candidat très sérieux pour les présidentielles de 2014. Ce gars qui a débarqué d'un autre pays avec une valise pleine de blé est sur le point de faire de son rêve à lui notre cauchemar à tous...

UPL

(dessin d'archive extrait de l'article "néo-maraboutisme" paru en Août 2011)

L'intrus

Après la dernière prestation télévisée de Hamma el Hammami, notre gaucho national a de fortes chances de casser le jeu des majors, et nous faire sortir peut-être de la fatalité Zaba/Zaballah. 

ECHEC

(dessin d'archive extrait de l'article "nida ou nada" paru en Octobre 2012)

PS: message adressé à ceux qui pensent que je ne fais plus que de l'autorecyclage de caricatures. Sachez chers amis que quand l'histoire se répète, le caricaturiste recycle. Et avec le retour prochain du mauve, je ne serai plus qu'un archiviste...

Tartourador

Même si Zaballah n'a pas de candidat déclaré, Tartour en tant que création zaballahique, use de cette stature pour séduire l'électorat de son créateur ( voir ici )

CARTHEGO
(dessin Paru dans la revue Leaders, numéro de Novembre 2014 )

 Sur ce, je me taille aussi. Avé !

02 novembre 2014

BHL fête Halloween à Tunis

Le pays est bloqué. On ne parle plus que de ça. Bernard Henry Lévy se serait rendu à Tunis pour une mystérieuse visite éclair. Dès que l'information fut confirmée, à son arrivée à l'aéroport, une foule de tunisiens est venue l'accueillir très chaleureusement. 

BHL

Personne ne sait vraiment ce que BHL est venu faire dans notre beau pays. Alors que la Tunisie célèbre fièrement la victoire de Bajbouj aux élections, la visite de ce sombre personnage ne présage rien de bon. Nul ne sait comment il a réussi à esquiver la foule et à se rendre discrètement dans un palace à Gammarth. Quel nouveau complot fomenterait-il encore ? C'est la question que s'est posé chaque tunisien avant de fermer les yeux la nuit du 31. 

Selon le très informé Nicolas Beau (voir ici), BHL était invité le 2 Novembre pour une conférence sur la Libye organisée à Hammamet par un zaballahiste installé aux states, avec le parrainage du sulfureux marabout Chafik Jarreya. Il devait lors cette réunion rencontrer le patron des barbus libyens Abdelhakim Belhaj... 

Mais selon nos sources sebkhistes, BHL voulait juste célébrer Halloween en Tunisie avec Kamel Ltaïef, Abdelraouf Ayadi et Yassine Ayari ! BHL nous a déclaré regretter l'absence de ses amis zaballahsites portés disparus depuis leur défaite aux dernières élections législatives... (lire ceci)

allahween

25 octobre 2014

Votez futile !

Je fais partie des connards qui s'opposent au concept du "vote utile" et qui participent sciemment au retour des barbus au pouvoir.
Après deux semaines de silence électoral, je me retrouve obligé de sortir de ma trêve. Je ne puis supporter cet harcèlement constant pour le vote en faveur du candidat Béji Utile Sebsi. Chers amis, la sebkha et tous ses représentants vous recommandent de voter futile ! votez rien que pour voter. Mais ne votez surtout pas pour la prétendue utilité de votre voix. On sait depuis longtemps que le "hezbocratie" a trahi l'élan révolutionnaire et que le vote revêt aujourd'hui plus un caractère symbolique (une sorte de revanche sur Zaba), plutôt qu'un caractère proprement révolutionnaire. Votez donc rien que pour le fait de voter. Votez même Zaballah. De toute façon rien de nouveau ne sortira des urnes, nous le savons tous. Surtout pas du parti de Béji Utile Sebsi. Lui comme son camarade Zaballah et son prédécesseur Zaba continuent à défendre une géométrie pyramidale du pouvoir à échelle nationale. Aucune reconnaissance du pouvoir local et régional et donc aucune véritable volonté de requestionner le pacte social et la distribution des richesses. Aussi bien l'un que l'autre ne voient aucun problème à réintégrer les anciennes figures du RCD dans leur rang. Béji Utile Sebsi comme Zaballah sont d'accord sur l'islamité du tunisien et l'endoctrinement religieux dans les écoles primaires. Aucune volonté de réformer l'éducation et de préparer sérieusement la sortie définitive du religieux. C'est pourquoi Nida et Nada sont potentiellement compatibles et vous aurez l'air bien cons le jour où vous serez invités à applaudir leur mariage politique et ce grâce à ...votre vote utile. 

Votez donc futile !

Je veux bien cependant me rendre utile pour aider mes amis Ben Simpsons qui ne cessent de me solliciter pour une affiche. Je leur offre ce dessin (voir ici) en guise de soutien et je les encourage vivement dans leur très dynamique campagne électorale... 

 

bensimpsonsutile

Posté par __z__ à 22:19 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 octobre 2014

Joyeux Aïd !

AIDaech2

En tant qu'ami des animaux j'avoue que la période de l'Aïd devient très pénible à vivre depuis l'avènement de facebook. Des images terribles de têtes coupées, de corps ensanglantés envahissent le net. Certes Daech demeure un humanisme comparé au moutonisme de l'Aïd. Mais quand même, ce n'est pas une raison pour continuer à exhiber sa Ba3barie sur internet !

Sur ce Idkom mabrouk quand même !

Posté par __z__ à 19:52 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2014

Le concept des mauves compétents

"69" candidats pour la présidentielle de 2014 (voir ici). Notez bien la symbolique du nombre. Très peu de femmes dans ce 69. On n'aura noté que la candidature de Kalthoum Kannou. Côté mâle ça se bouscule. Ça sent la testostérone et le zob (voir ici). J'ai noté cependant la présence de l'artiste Raouf Ben Yaghlen ou encore du journaliste Zied el Hani. Mais de manière générale ce sont les abonnés de toujours, les libéraux, les clowns, les parachutés, les zaballahistes masqués, les Ben Bernard Tapi et compagnie... Mais ce qui fait la spécificité de ce prochain zoo électoral, c'est l'entrée triomphale d'une nouvelle espèce de candidats: les mauves "compétents". Certes ce n'est pas leur première entrée en scène. On les a vu très discrets lors des dernières élections de 2011. Sauf que cette fois, profitant de la crise économique et du mécontentement populaire, les mauves "compétents", se pavanent dans les plateaux télés, rassemblent des foules (voir ici) et nous rappellent haut et fort leur savoir faire quand ils étaient aux commandes de l'Etat. Bien entendu ce sont des gentils mauves qui n'ont jamais été mêlés aux affaires de corruption et surtout pas responsables des exactions de l'ancien régime. Les mauves compétents sont des technocrates qui nous ont épargné le pire grâce à leur patriotisme et leur sens de la responsabilité...  

competence2

Réfléchissons un instant sur cette étrange figure du "mauve compétent". Le mauve compétent ne peut s'assumer comme tel dans l'espace public et revendiquer son appartenance à la "Destourie" (euphémisme du mauve) que parce qu'il nie radicalement le caractère dictatorial du mauve. Cette négation lui est nécessaire car que vaudrait sa compétence sous la tyrannie sinon l'efficace déploiement de son savoir-faire au service du tyran. Il est donc obligé de nier la dictature pour ne pas reconnaître cette évidence. Il niera donc la torture, comme il niera la censure et les mascarades électorales. Mais jamais au grand jamais il n'osera dire qu'il ne savait pas car cela entacherait sa prétendue compétence. Certes il savait. Certes il était conscient qu'il était un agent de la dictature, mais sa stratégie demeure la négation. Un mauve compétent est un négationniste. Il est de ce fait plus dangereux qu'un mauve incompétent, car ce dernier est un concept cohérent et tautologique qui ne prête pas à confusion. Le mauve compétent tel que reconnu est banalisé par les médias, est un agent double qui traîne un double péché. Celui d'avoir "collaboré", et celui de continuer à perpétuer le mensonge. 
Parmi les nombreuses illustrations de ces figures "compétentes", il y a les Morjan, Karoui, Zneidi et autres anciens ministres, mais aussi les anciens sous-fifres tels que Mezri Haddad et la brillante Abir Moussi (voir ce débat télévisé)

7 vies  

La même Abir Moussi et un autre mauve "compétent" démontrent magistralement dans le documentaire intitulé "7 vies" leur négationnisme assumé. Le film donne la parole à ces personnages parmi un large panel d'intervenants (dont votre humble serviteur "_z_"). Il s'agit d'un formidable exposé qui démontre combien la crise actuelle nourrit la nostalgie du Ben Alisme. En regardant "7 vies" on comprend très facilement pourquoi ces sombres personnages ont réussi à ressusciter, à recouvrer une seconde vie... ou plutôt une septième.
Je fais donc ici la promotion de ce Docu de Lilia Blaise et d'Amine Boufaied, non pas seulement parce que j'y fais une apparition (un peu aussi), mais parce que je pense qu'il s'agit d'un formidable outil pédagogique qui explique clairement l'effroyable retour du mauve... 

16 septembre 2014

Érections 2014

L'organisateur du bal des prétendants (l'ISIE) prévient que les candidats ont jusqu'au 22 Septembre pour officialiser leur candidature (voir ici). Pas de panique ! ils sont déjà très nombreux à faire la queue. Désolé pour les quelques femmes qui se présentent aux élections, mais c'est l'odeur du mâle et du zob qui domine les présidentielles de 2014. Aucun projet de société, aucun programme, que de l'égo et de la testostérone. 

bites

Bonne rentrée à tous, que le carnaval commence...

Posté par __z__ à 00:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 septembre 2014

La Tunisie dans le noir

Je vous disais que nous nous approchions de la fin des temps (voir ici). Des monstres apparaissent ici et là. L'apocalypse nous envoi Da3ech en guise de cavaliers de la mort. Le monde se décompose. Des guerres éclatent partout. Karboul part à la Mecque pour un dernier pèlerinage (voir ici). Une panne électrique générale plonge la Tunisie dans le noir (voir ici)...
Heureusement que dans les ténèbres, dans cette dernière lutte effrénée pour la survie, demeure une lueur d'espoir, une flamme: Tartour notre sauveur... 

 COUPURECOURANT

 

  1  2  3  4  5    Fin »