Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
28 mai 2011

Le G8 paie la facture?

G8-1

G8-2

Qu'elle est belle cette générosité désintéressée. De vrais gentelmens ces gars du G8!

Commentaires
L
Echourouk(http://www.alchourouk.com/)de ce lundi nous apprend qu'un homme d'affaire tunisien d'envergure mondiale promet de nous creer 600K d'emplois (500K selon le titre, tout de meme le double de ZABA, sur la base de 14 projets identifies) et eliminer, du coup, la necessite du recours a l'emprunt etranger. Il s'agit de projections realistes puisque des projets semblables operent ds 60 pays. Notre homme d'affaire facture ces etudes de projet a 400 millions DT l'unite aux autres pays, mais les propose a la Tsie pour 1 million DT l'unite. <br /> <br /> A ce rythme et sur la base d'un projet par pays, ceci doit placer notre tunisien entre Warren Buffet et le Sultan de Brunei dans le classement Fortune 500. Nonobstant tout cela, nos ministres ne le prennent pas au serieux et rechignent a le rencontrer. Echourouk ne s'y aventure pas, mais moi je soupconne un complot maconique (A. El Heni: priere de verifier aupres de gorge profonde vous qui semblez au courant de tout).<br /> <br /> La meme edition nous apprend que le cheikh de service d'Ennahda, A. Mourou, a collecte 25K DT pour les victimes de Metlaoui lors d'un meeting avec des hommes d'affaire a Sousse (le journal ne nous dit malheureusement rien sur la clef de repartition de cette somme entre Jridia et Ouled Bouyahya). <br /> <br /> Quelle relation, dites-vous? Et bien c'est la ou le genie tunisien s'affirme pour creer de la valeur a partir d'un torchon: et si nous faisions collecter par Cheikh Mourou 14 millions DT pour 14 etudes de projet? c'est vrai que ca fait 2 fois le double de 7 et peut donc supposer un complot RCDiste. Mais imaginez le resultat: debt-free et le Guinness pour le cout de creation d'emplois le plus bas au monde (zero en l'occurence)!! Nous etions deja candidats au Nobel de la paix, maintenant nous le sommes egalement pour le Nobel de l'economie.
Répondre
L
Pour ce tunisien du NYT: Yahoo's doomed friend....head home while you can.<br /> <br /> Plus serieusement, 3 siecles de modele othoman et 1 siecle de modele francais, ca pese lourd en temps normal. Quand cet heritage est mijote a la sauce ZABA, c'est la pourriture garantie. Si nous voulons une administration (je prefere ca au mot "gouvernement") efficace et moderne, regardons ailleurs. D'ailleurs, les concepts cles d'une telle administration, a savoir "rule of law" et "accountability", sont difficilement traduisibles en francais. Alors pour les traduire dans les tetes....<br /> <br /> Pour revenir a la restructuration (de la dette et non pas du modele social tunisien, qui lui necessite une revolution), il me semble qu'elle a ete evoquee (c le sens de l'article WSJ). Le probleme est que, quand il s'agit de restructuration de dette, all is in the perception. Notre dilemme parait resider dans l'obligation de passer par le Club de Paris comme l'exige Sarko. Or passer par ce Club, normalement un last resort sur proposition du FMI, est en soi un stigmate. En plus, tout ce que la Tsie peut esperer d'un tel passage est un re-echelonnement partiel, puisque les restructurations Club de Paris ne sont accompagnees d'annulations de dette que pour les pays tres pauvres hautement endettes (genre RDC). Dans ces circonstances, contrairement a Amilcar, je comprends la position de la Tunisie. <br /> En effet, la dette est de 15 milliars dont 1 tiers en interne. Admettons pour simplifier que le reste est reparti equitablement entre bilateraux souverains et multilateraux. Oublions les 5 milliards de multilateraux puisque la France y est fortement presente (FMI, BM, BEI, BAD... +presidence du Club de Paris). Oublions la partie du bilateral avec la France elle-meme. Ne nous reste que la partie du bilateral avec les pays qui veulenet bien nous accompagner sans nous forcer dans une position que les marches ne peuvent apprecier que negativement.<br /> <br /> Voici enfin un historique du service de la dette publique tunisienne. Jouez un peu avec la fonction "country comparison", ca donne des resultats assez interessants:<br /> http://www.indexmundi.com/facts/tunisia/debt-service-on-external-debt
Répondre
A
Voici un article qui nous rappelle pourquoi nous devons une fois pour toutes quitter le cadre intellectuel de notre ancien colonisateur et chercher ailleurs. Trop "d'instincts" dans notre cher pays a ses origines dans notre histoire coloniale (l'antimondialisation inclue). Nous devrions une fois pour toute "dé-vassaliser nos esprits" :-)<br /> <br /> http://www.huffingtonpost.com/2011/06/03/french-ban-twitter-facebook_n_871153.html
Répondre
A
Je suis complètement d'accord avec vous dans votre dernière intervention. Vous le constatez vous même, les pays où on a appliquée un système économique moins libéral et plus "de gauche" (je déteste les étiquettes mais vous comprenez ce que j'entends par là) ont aussi des administrations moins efficaces.<br /> <br /> L'Etat n'a pas les ressources pour être présent partout donc son rôle devrait-être d'assurer les bonnes conditions pour que chacun puisse s'aider soi-même au maximum. De cette façon il lui restera de la "poudre sèche" pour les projets que le marché n'arrive pas vraiment à résoudre (extrême pauvreté dans certaines régions, la vente des ondes de portables, éventuellement organiser la priorité des grands projets d'infrastructure en partenariat etc.).<br /> <br /> Le rôle de l'Etat ne peut pas être celui d'actionnaire, employeur et législateur. Cela risque de favoriser une minorité (employée par l'Etat dans des sociétés soumise à la concurrence) contre la majorité (qui paye ses impôts)<br /> <br /> Nous avons assez de pain sur la planche côté gouvernement et réformes en Tunisie que nous ne pouvons pas en plus interférer dans tous les domaines économiques. L'Etat doit créer le climat qui génère des revenus d'impôt et puis utiliser cet argent de façon efficace et soutenable à long terme.
Répondre
A
http://www.nytimes.com/2011/06/04/world/africa/04iht-currents04.html?_r=1&pagewanted=print
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
657 abonnés
Archives