Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
19 mars 2010

Mauvièvrerie et chlekatologie...

saoudien

L'actualité mauve est une telle aubaine pour le caricaturiste, qu'il suffit de lire la Une de la presse officielle pour esquisser un dessin. Testez par vous même cet article paru dans la Presse d'hier:
Ce n'est pas une blague, notre président a bien reçu un écusson de l'université des "sciences sécuritaires" qui lui a été offert par le premier flic saoudien, l'émir Nayef Ibn Abdelaziz. C'est à la fois comique mais tristement logique. Faut le dire, ce prix est bien mérité pour un champion reconnu internationalement pour son art de la sécurité, du verrouillage, de la censure et du flicage généralisé. Cette marque de reconnaissance est d'autant plus significative qu'elle lui fut accordée par un pays champion en la matière!
A quand l'écusson de l'université de pékin des arts martiaux de la censure ou le prix des études dictatoriales de Pyongyang?

De la Mauvièvrerie à la Chlekatologie

J'ai cru avoir à faire à un flic mauve lors d'un chat sur facebook il y a de cela une semaine. En effet un individu dont je tairai le nom, suite à un mot qui lui avait déplu, menaça de dévoiler publiquement mon identité pour me punir du supposé irrespect à sa personne. Effectivement je lui ai parlé sur le même ton que n'importe quel autre interlocuteur. Je ne savais pas que j'avais à faire à notre futur président de la république! Non pas Sidi el Materi, ni Sidi Belhassen. Non mieux que ça. J'avais à faire à du "gros calibre" (cette expression vient de lui). Il s'agit de notre libertador national. Celui qui depuis les Amériques sauvera la Tunisie. Dire que j'ai osé le traiter de "perturbateur". Honte à moi!
Bien que j'ai décidé d'éviter les attaques envers les opposants, je ferai une exception pour ce personnage dont l'égo sur-dimensionné n'a rien à envier à celui de notre grand Mauve. Pas besoin de le nommer vous le reconnaîtrez...

mekki
Pour vous dire la vérité ce n'est pas tant ses menaces qui m'avaient insupporté mais le fait qu'il m'ait traité de fils à papa...
En tout cas si nous devions compter sur ce genre de personnage pour nous libérer de la Dictature, alors mes amis, notre indépendance n'est pas pour demain!

Commentaires
M
Merci pour l'info. J'attend avec impatience la suite. Continuez !
Répondre
A
Je suis Algérien et je suis triste que les Tunisiens soient arrivés là. J'ai toujours pensé que les Tunisiens étaient pacifiques et qu'ils étaient conscients que leur pays a réalisé des progrès immenses grace à Ben Ali. Dommage que le peuple Tunisien veuille nous imiter, nous Algériens, auxquels un pouvoir pourri a donné "la démocratie" pour lui prendre ses richesses, sa paix et sa sécurité. Vous voulez avoir la démocratie? Vous risquez de perdre des choses plus précieuses : la sécurité, le bien-être, la paix, l'ordre. Donnez-nous Ben Ali, nous vous donnerons 1000 Bouteflika!!!
Répondre
Z
Le type en question a fait un discours il ya quelques jours dans lequel il met en garde contre tous ceux qui sont anonymes. Selon lui ceux qui se disent opposants mais gardent leur anonymat sont soit des flics soit des lâches(et on voit clairement à quoi il fait allusion) !! Lui il est courageux, il se découvre...hummm...au Canada! Il n'a jamais eu le courage de faire quoi que ce soit quand il était en Tunisie mais il ose critiquer et traiter de laches ceux qui vivent en Tunisie et qui gardent logiquement leur anonymat par peur d'aller en prison. <br /> Ce type je le trouvait très rigolo au début même intéressant mais avec le temps il devient très démagogue et surtout ridicule. De son gestuel, de son language et du contenu de ses discours on voit clairment que le type est assouaffé de reconnaissance, il se veux le père de la révolution Tunisienne, il se voit déja comme un Khomeini débarquant d'un avion et acclamé par des millions de tunisiens !!! miskin ou barra !!<br /> J'ai beaucoup plus de respect pour les Ben Brick, Marzouki..Yahyaoui...etc etc ou encore les anonymes...mais lui je trouve qu'il peut facilement devenir un comedien du calible de coluche :) <br /> Merci
Répondre
L
aprés avoir lu ta réponse hier, j'ai un peu fouiné derrière ce type. histoire d'en savoir plus sur le personnage. car en lisant votre conversation il m'a plus semblé un flic qu'autre chose. finalement je sors avec la conclusion qu'il s'agit d'un vieux jaloux. qui prend conscience qu'il n'est plus l'emblême de l'opposition virtuelle. il t'a peeut être contacté (si bien sur il s'avère que c bien lui) uniquement dans le but te de déstabiliser et de te rapetisser, histoire de te faire pondre un article ou une caricature à son compte. <br /> bref, un épisode malheureux qui nous montre à tous, l'envers de certains décors.
Répondre
_
salut lotruche!<br /> Pour te relater la discussion que j'ai eu avec ce monsieur, j'essaierai d'être le plus concis et le plus objectif: <br /> -il avait engagé le chat sur facebook pour me remercier de certaines vidéos que je lui aurais transmises.<br /> -je lui explique qu'il se trompe de personne et que je ne lui ai rien envoyé. Je lui demande à mon tour s'il était le vrai Mekki histoire de vérifier si ce n'était pas qqun qui se faisait passer pour lui.<br /> -Il s'étonne que je sois la nième personne à lui poser ce type de question<br /> -Je réponds que cette question est normale dans un contexte tunisien où le régime usurpe l'identité des perturbateurs. <br /> -Sur le mot perturbateur, il change brusquement de ton. il m'explique que je n'ai pas affaire à n'importe qui, qu'il ne fallait pas le confondre avec tel ou tel (il me cite des noms) et que les minables anonymes de mon espèce (ou une insulte du genre) n'ont qu'à bien se tenir.<br /> -Il me prévient qu'il allait mettre sur son statut facebook un commentaire sur moi<br /> -Je prends sur moi et je décide de m'excuser pour éviter que ce malencontreux échange ne déborde du cadre privé.<br /> -Il se calme un peu et croit conclure en me donnant une leçon sur le respect. Il me rappelle qu'il fait partie de l'histoire de le Tunisie et qu'il n'est pas du même calibre que les marzouki, ben jaafar et compagnie.<br /> -là dessus je m'emporte. Je lui réponds qu'il faut laisser l'histoire trancher, que ses propos étaient ridiculement prétentieux et dignes d'un futur dictateur assoiffé déjà de reconnaissance.<br /> -Il me répond qu'il n'a pas de leçon à recevoir d'un anonyme lâche et peureux qui se cache derrière son masque (ou un truc du genre)<br /> -Je lui explique que je ne prétends pas me présenter à la présidence pour décliner mon identité et puis surtout je n'ai pas envie de risquer la prison.<br /> -Il m'explique que je manque de "rjouliya", et que je suis qu'un fils à papa qui fait l'intéressant. Il poursuit en disant qu'il connait mon identité et que je vais donc regretter de l'avoir insulté.<br /> -Il insiste sur le fait qu'il sait exactement qui je suis et que cela va me coûter cher.<br /> -J'en ai déduit que ce monsieur était en train de me menacer directement. Je lui demande si c'était bien des menaces qu'il proférait. Sans répondre il coupa court à la conversation et m'effaça de sa liste facebook, éliminant par la même toute trace de ce malheureux échange.<br /> -Sur son profil il laisse sur son statut:<br /> "Je prie les facebookers de la 2ieme République de supprimer de leurs listes d'amis les profils genre Débat Tunisie et généralement les profils utilisant des pseudos afin de se faire passer pour des opposants . Ce sont, soit des flics ou plus merdique encore, des laches."<br /> -N'étant plus dans sa liste d'amis, je ne pouvais nullement avoir un droit de réponse sur son profil. J'ai donc répondu par ce dernier post exprimant ainsi mon mépris pour ce genre de personnage. Je voulais surtout dévoiler la dangerosité de ce monsieur capable d'user de la menace et de l'intimidation. Cela en dit beaucoup sur le dictateur qu'il voudra être.<br /> Heureusement qu'il ne s'agit que d'un simple petit pertubateur. Dommage qu'il se prenne trop au sérieux...
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
657 abonnés
Archives