Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
4 octobre 2019

Ça pue le Kakaroui en Ben Simpsonnie

Si vous pensez que je vais rajouter l'histoire du document fuité (voir ici) pour participer à la lapidation publique de Karoui, alors vous vous trompez chers amis. Que ce soit un coup monté contre lui, ou que ce soit la vérité, pour moi _z_ dessinateur et témoin de la vie publique depuis 2007, Nabil Karoui (voir mes archives) avait déjà tous les attributs de l'homme d'affaire véreux, ni meilleur ni pire que tous ces affairistes qui niquent et reniquent en public depuis le départ de Ben Ali. La seule différence, c'est que ce monsieur est aujourd'hui candidat au second tour des présidentielles. La justice l'a certes rattrapé pour fraude fiscale et blanchiment d'argent, mais le timing de son arrestation ne cesse de nourrir les rumeurs d'une évidente ingérence de l'exécutif dans cette affaire et de la possible implication des islamistes qui veulent sa peau.

Par contre, ce qui me donne envie de foutre une bombe _z_ sur le zoo humain qu'est devenue cette Tunisie, ce sont les défenseurs, les laudateurs, les hypocrites qui ont vu dans ce sombre personnage, un espoir pour leurs intérêts le pays. 

 KAROUI
Que nos Ben Simpsons prennent sa défense, n'est plus étonnant pour notre bourgeoisie prête à pactiser avec le diable pour garder ses privilèges de classe et ses soi-disant valeurs progressistes. La collaboration est intrinsèque à toute bourgeoisie en Tunisie comme ailleurs. Mais ce sont tous ces gens que j'ai connus -ça fait mal-, les Taoufik Ben Brik* et j'en passe, qui rappellent combien l'Humanité perfectible pourtant, est d'abord corruptible. Elle est capable de grandeur cette Humanité, mais elle a un potentiel infini de bassesse. Car je ne m'explique toujours pas, tout en sachant qu'un Kais Saïed n'est certainement pas la solution, que des gens puissent lui préférer un monsieur -et je m'excuse pour la vulgarité- qui pue autant la merde...

Et sinon, il parait que ce sont les législatives en ce moment ?

* Le journaliste écrivain Taoufik Ben Brik, connu pour sa lutte acharnée contre la dictature de Ben Ali, s'est transformé en petit toutou de Karoui, appelant jusqu'à lever les armes pour libérer son maître...Taoufik Ben Brik que j'ai bien connu et pour qui je garde pourtant une tendresse. Je ne regrettrai jamais d'avoir publié une centaine de mes dessins dans son journal "Contre le Pouvoir" (de 2012 à 2014) et je ne regrettrai pas non plus d'avoir illustré les couvertures de ses romans dont "Kalb ben Kalb"(2013) véritable best-seller tunisien. A ce propos, Kalb ben Kalb fut édité par Apollonia, maison d'édition d'Abelaziz Belkhodja, actuel porte-parole du parti de Karoui. Je me rends compte après coup, que je faisais partie de la mafia kakarouiste sans le savoir...

Commentaires
M
Vous êtes le seul et unique analyste politique de la Tunisie, Z. Je suis totalement fan depuis 2013. Je connais très bien la Bourgeoisie (et la petite d'un point de vue de classe beaucoup plus proche de moi) dont vous parlez, alors que je suis Français. Et son incommensurable bêtise et (ir)responsabilité (depuis la pseudo-indépendance). Ce qui vu le marché politique ne m'incite pas non plus à accepter l'offre de pénurie. Ne lâchez pas votre blog !
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
657 abonnés
Archives