Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
29 septembre 2020

Kaïs au service de la foule

Le viol et assassinat d'une jeune fille a suscité une grande vague d'émotion dans tout le pays. Des voix se sont élevées pour appeler à la condamnation à mort de l'auteur du crime. Une marche a même été organisée jusqu'au palais de Carthage pour demander au président l'application de la peine de mort (en moratoire depuis 1991). 

Un débat entre les pro et les anti agite depuis le débat public en Tunisie. À vrai dire, les cris de la foule vengeresses l'emportent dans ce qui ne ressemble plus à un débat. Pour les partisans de la condamnation à mort, la barbarie contre les barbares serait la solution contre la barbarie. Ce sont souvent les mêmes qui croient en Allah ou en Moussi qui curieusement, (selon mes statistiques sebkhiques) hurlent à la peine capitale. Toujours ces merdeux de conservateurs qui de la Tunisie à l'Amérique de Trump nous font regretter d'être nés humains. Pas de surprise, Kaïs Saied, en fidèle serviteur de la foule écervelée vient de trancher en leur faveur (voir ici). Alors que le procès n'a même pas eu lieu, l'idiot de Carthage se prononce pour la peine de mort mettant au pilori les idéaux de la Révolution...

PEINE_DE_MORT

Commentaires
F
"le peuple veut" est un slogan vide, mais qu'à un moment il fallu remplir en lui donnant une certaine consistance; Kaïs Saïed a choisi l'acception populiste: "le peuple veut" l'inégalité successorale ente hommes et femmes, "le peuple veut" la peine de mort; quand aura-t-on droit à "le peuple veut" l'application de la chariâ ? Ou "le peuple veut" un pouvoir présidentiel? N'importe quoi pourvu que l'on admette que K.S. est le médium authentique à même d'exprimer la "vérité" de la volonté populaire
Répondre
S
la porte de l’enfer est maintenant grand-ouverte. le peuple s’ eveillera un peu trop tard, comme d’habitude.
Répondre
F
A vrai dire quand on pense aux récidives de ces criminels...on se demande s'il ne faut pas s'en débarrasser...regarde autour de toi les fait divers...et puis il ne faut jamais se dire que ça n'arrive qu'aux autres...
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
660 abonnés
Archives