Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
1 juin 2014

La barbe qui cache la forêt

Une affaire qui sombre déjà dans l'oubli et qui mérite que l'on y prête attention:
Un dénommé Anis Azizi a été poignardé et tué vendredi dernier près de chez lui à El Mourouj (voir ici) Ce jeune homme avait dénoncé deux mois auparavant sur internet, une sordide histoire de trafic de terrains citant les numéros des titres fonciers falsifiés. Lui-même travaillant au sein de la direction centrale de la propriété foncière, il avait de quoi mettre en fureur toute sa hiérarchie. Ce "fait divers" est une énième illustration du caractère mafieux de nos institutions étatiques. La corruption a atteint l'os au point que le système produit lui-même du terrorisme dès qu'est dévoilé son cancer...
Le ministère de l'intérieur est la parfaite manifestation de ce mal intérieur. L'attentat de Kasserine, l'affaire Azyz et tous les derniers scandales vont dans ce sens. Depuis Ben Ali déjà ce ministère incarne la partie visible de l'iceberg mafieux qui ronge l'Etat tunisien. Cependant à trop focaliser sur "les salafistes du Chaambi", les djihadistes, et les barbus de tout poil, on se demande combien, nous, société civile, médias et associations, avons aidé la propagande officielle à cacher la forêt...    

barbe

Il ne s'agit surtout pas de nier l'existence du terrorisme islamiste. Mais il est urgent de le situer dans le paysage corrompu de l'Etat tunisien et de comprendre les interactions et les convergences d'intérêts qui unissent les uns aux autres. Cette mise au point, nous permet aussi de reconsidérer les assassinats de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi.
Le vrai terrorisme n'est peut-être pas celui que l'on croit. 

Scandale au sommet

D'après BenSimpsonsNews.com, Marzouki aurait été insulté par le Roi du Maroc et ce pour avoir osé remettre sur le tapis, l'explosif sujet du Sahara Occidental (voir ici). Cependant le séjour du Monarque n'a pas été écourté comme le prétend BenSimpsonsNews et rien ne semble perturber les noces des deux souverains. Mieux encore ! Le Roi a décidé de prolonger son voyage en Tunisie. Pourtant Nizar Bahloul, le patron du journal, défend mordicus son scoop, et se compare à Médiapart et au Canard Enchaîné pour justifier son buzz et assurer la fiabilité des statuts facebook de ses sources. C'est très mauve de ne pas reconnaître ses torts ! (Attention, être mauve ce n'est pas être forcément RCDiste, c'est d'abord un état d'esprit)... En tout cas la présidence a très vite répliqué insistant sur la grande amitié qui unit les deux chefs...
ROIMAROC

OUF !
En réalité, on s'en fout complètement de Tartour, de M6 et encore plus de BenSimpsonsNews...

Commentaires
B
Mauvaise nouvelle pour les sabkhagis: un incendie s’est déclaré, dans la nuit du 5 au six juin 2014, au parc forestier « Ennahli » situé à l'Ariana . L’incendie aurait détruit près de 250 hectares. Selon le ministre de l'agriculture, il serait probablement d'origine criminelle puisqu'on a enregistré plusieurs points de départ du feu. Rappelons qu'il y a quelques jours, un autre incendie a ravagé la forêt de Carthage. Les promoteurs immobiliers se frottent les mains! <br /> <br /> En outre le parc Ennahli intéresse certains hommes d'affaires puisque il est prévu d'y installer une zone industrielle en partenariat avec le groupe turc OSTIM.
Répondre
B
@ Fraji<br /> <br /> L'affaire du Sahara Occidentale est enfouie dans la sable du désert, aussi bien par le Maroc qui a annexée manu militari l'ex-Sahara espagnol , que par l'ONU qui observe de loin sans projet. Le soutien de l'Algérie n'est pas exempt d'arrière-pensées, le Sahara est riche en phosphate et a une ouverture sur l'océan, une alliance avec un État sahraoui indépendant n'est pas pour lui déplaire. C'est un nœud gordien et il n'est donc pas étonnant que tu n'aies pas une idée claire sur cette question de colonisation ensevelie qui ressemble pourtant à celle de la Palestine en 48. Le problème reste entier et le peuple sahraoui n'a pas dit son dernier mot.
Répondre
F
Franchement,sur l'affaire du Sahara Occidental je n'ai jamais pu me faire une idée claire car j'ai quand même des doutes sur la viabilité étatique de ce territoire trop peu peuplé et aussi parce que les manoeuvres du pouvoir algérien depuis Boumediéne sont assez claires.(les marocains ayant quant à eux déclenché sans succès une guerre en 1963 pour "récupérer" Béchar)<br /> <br /> enfin c'est pas demain la veille que les pouvoirs algériens et marocains feront ami-ami.<br /> <br /> alors entre un pouvoir féodal qui se réforme à la vitesse de l'escargot et une mafia militaire dirigée par un impotent momifié on a le choix entre "le charme et la beauté" et je ne vois pas quel sens aurait dans ces conditions une UMA non démocratique avec deux poids lourds de cet acabit,la démocratisation me semble un préalable à l'union.<br /> <br /> Enfin il faut bien que l'agité du bocal qui siège à Carthage poursuive ses rêves chimériques (on dirait que pour lui le compteur s'est arrêté à l'année 1954 ou 56 à l'époque du Nassérisme triomphant comme s'il ne s'était pas produit quelques "petits évènements" ayant démontré que le panarabisme a toujours été une machine de guerre pour des dictateurs en mal d'expansion au détriment de leurs voisins)<br /> <br /> Marzouki,le faux laïque et le vrai faux cul (islamiste sous marin) ressemble de plus en plus à ces poulets sans tête qui continuent à courir après avoir été décapités,et il serait temps qu'on lui trouve un sanatorium pour se refaire une santé et l'entonnoir qui va avec en guise de couvre chef,avant qu'il ne donne la pleine mesure de son pouvoir de nuisance.
Répondre
_
Z est en effet le seul détenteur du monopole de la vulgarité, du cul (sale, propre ou figuré) et du blasphème. Merci Bob de bien veiller au strict respect de cette règle sans quoi je serai dans l'obligation de reconsidérer votre contrat auprès de la Sebkha. En outre, notre service administratif note votre manque d'assiduité et votre propension à l'absentéisme. Nous vous tenons à l'oeil.
Répondre
B
J'ai oublié de préciser... <br /> <br /> que Tartour n'a le courage (je reste poli, je ne dis pas ''n'a pas de couilles'' pour ne pas choquer Z et me faire licencier) d'évoquer la question du Sahara Occidentale devant Sa Majesté la Roi du Maroc... et le PDG de Businessnews est à côté des babouches. Cette question n'intéresse pas Marzouki et les sahraouis sont le cadet de ses soucis, pire ils les a déjà enterrés, en mars 2012, lors de sa tournée au Maroc pour réanimer la comateuse Union du Maghreb arabe (UMA). Il a déclaré à l'époque : ''la question sahraouie ne devrait plus bloquer la construction maghrébine '', et d'ajouter,tout de go : '' Faire du règlement de la question du Sahara occidental un préalable à la construction de l’UMA est devenu anachronique... cette question doit être contournée''. Autrement dit : circulez... <br /> <br /> Adieu peuple misérable, tu peux continuer à bouffer du sable et te distinguer par toutes sortes d'épidémies jusqu'au dernier sahraoui recensé ; des tartours qui te méprise et font du baisemain (je reste poli, je ne dis pas ''ils lèchent le cul'' pour ne pas choquer Z et me faire licencier) à son altesse royale, descendante en ligne directe du prophète, sont légion.
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
660 abonnés
Archives