Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
7 septembre 2018

Quand Bendir Man se marie avec...le Système

Ce n'est pas parce que le bateau coule et que le pays dégringole, que nous ne devons parler que du trou dans lequel nous allons tous nous enfoncer. Pour ce post de fin d'été, j'ai voulu au contraire évoquer un sujet "pipole" plutôt léger pour détendre un peu l'atmosphère. Rien à foutre de Chahed, de Taboubi ou d'Essebsi, parlons plutôt du mariage de notre chanteur national: Bendir Man.
 
Si j'évoque ici cet "évènement" relevant de la sphère privée, c'est parce que le marié semblait vouloir lui conférer un caractère public. Facebook pendant une journée, s'est transformé à cet effet, en album photo des noces du chanteur posant avec toutes les figures de la scène politique tunisienne. Nous avons vu défiler du Zaballah, du Marzouk, du Hammami, du Zenaïdi (voir ici). Mauves, bleus et rouges étaient au rendez-vous dans la coquette mairie de la Marsa. Les âmes romantiques ont peut-être vu dans cette "diversité" une belle image d'une Tunisie réconciliée réunie pour célébrer le mariage d'un artiste militant. En ce qui me concerne, je n'y ai vu qu'une énième illustration de cette Tunisie incestueuse multipliant les alliances contre nature et pratiquant ces partouzes généralisées où hommes d'affaires, médias, artistes et politiciens forniquent dans tous les sens, dans les mosquées, usines, stades et parlement. Mais ce qui, dans le cas d'espèce, suscite l'attention, c'est de voir contaminés par ce phénomène, les anciens camarades de lutte contre le Système...  

Bendir

Peut-être qu'en effet, depuis la fuite de Ben Ali, le Système n'est plus. Bendir Man comme beaucoup d'autres ont compris que seuls les aigris et les jaloux continuent à entretenir cette vision manichéenne d'un monde divisé entre les méchants et les gentils.  Bendir Man, en effet n'est pas le seul de notre "génération maudite"à s'être marié avec le nouveau système. Il serait intéressant d'examiner de près ce processus de mutation post-révolutionnaire qui a frappé nombre de nos anciens "camarades". Attention chers amis, en disant tout cela ne pensez surtout pas que je me place au dessus de la mêlée. Attendez mes noces à la Sebkha et vous verrez !

* "Génération Maudite" (ou "Awled Ammar") est le titre d'un documentaire de Nasreddine Ben Maati sorti après la Révolution, et qui retrace le parcours des différents cyberdissidents qui ont marqué les dernières années de la Dictature. J'en parle ici dans cet article.     

Commentaires
B
Voici un extrait d’une interview de Bendir Man qui ne sent pas le jasmin: <br /> <br /> Le journaliste : Comment vous écrivez vos chansons ? <br /> <br /> Bendir Man : Vous allez rire mais c’est aux toilettes que je le fais, car je trouve que le son est excellent. Je n’ai jamais écrit en dehors des toilettes. <br /> <br /> <br /> <br /> Je conclue qu’il écrit ses chansons sur du papier Q, et qu’il est au bout du rouleau. <br /> <br /> <br /> <br /> P.S Libre Enfin, heureux de te lire. Pose ta valise quelque part et viens nous rejoindre, nous avons envie d'écouter ta voix.
Répondre
M
Bendirman serait-il vraiment aussi naïf qu'il y paraît ? <br /> <br /> Je ne crois pas. <br /> <br /> Toutes ces simagrées, du genre "embrassons-nous Folleville" ne vont pas au-delà des apparences et participent d'une com qui coule de source, politique d'un côté, artistico-financière de l'autre. <br /> <br /> Le but ultime du Vieux-de-la-Montagne(*) du Plaisir (ou Montplaisir), est d'arriver au pouvoir ET SURTOUT d'y rester (avant de passer éventuellement le relais à un affidé). Alors vous comprendrez que se pousser du col lors d'un mariage (**) d'un pseudo-opposant, lui-même fils d'un pseudo-gauchiste, n'est qu'un artefact pour tromper son monde et le monde encore plus vaste des naïfs et des âmes innocentes ! <br /> <br /> Quant à ce Bendirman, tout ce qui fait le buzz (gratuit !) dans lequel il serait la figure centrale, ne peut qu'ajouter une ligne, (non pas de poudre "aux yeux" !)- dans son CV de musicien de seconde zone qui viserait le haut de l'affiche ! <br /> <br /> Maxula. <br /> <br /> (*) Même si l'ayatollah local est une pale copie de l'historique "Vieux de la Montagne", chef de la secte des "Assassins" ! <br /> <br /> (**) Prétendument "laïc", puisque célébré à la Mairie, où paradoxalement, on récite la "fatiha" !
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
660 abonnés
Archives