Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
31 décembre 2021

Bonne année 2022 !

Pour cette dernière journée de 2021, Zabaïed a attrapé un gros poisson: Nouredine Bhiri, ancien ministre de la Justice, et membre clef du parti Ennahdha. Beaucoup de tunisiens se réjouissent de l'arrestation d'un tel symbole. Pour les Ben Simpsons la fête du réveillon promet d'être plus folle. 

Cependant un voile couvre cette affaire au vu de la violence de son interpellation (selon des témoins) et sa disparition (voir ici) : nul ne sait où se trouve Bhiri en ce moment. Zaballah a même lancé un avis de recherche sur sa page Facebook.

Mes amis, je sais que vous ne m'aimez plus depuis que j'ai commencé à voir en Saïed un monstre en puissance. Certains parmi vous pensent même que je roule pour Zaballah ! Chers amis : depuis le 25 Juillet, la Tunisie est objectivement sortie du cadre légal. Nous avons pourtant tous applaudit (moi compris) ce "coup de force" devenu vital à l'époque où le pays coulait. Mais très rapidement, l'exercice d'une Justice indépendante a été complètement compromis. Saïed a raté l'occasion historique de redonner confiance dans les institutions de l'Etat et renoue avec les anciennes pratiques de la dictature de Zaba, transformant la Justice en un instrument de règlement de compte et de chantage politique. Dans ces circonstances, aucun acte de Justice ne pourrait être vraiment objectif, ni même celui qui condamnerait Zaba, Zaballah ou KaKaroui. Ne nous réjouissons donc pas de l'arrestation de Bhiri, si ça se trouve, tout cela n'est que du Cinéma...

Le blog DEBATunisie comme à l'accoutumée, dévoile l'occulte et livre à son public une information inédite que nul média tunisien n'est capable de reprendre :

JACCUZI_01_blog

JACCUZI_02_blog

JACCUZI_03_blog

JACCUZI_04_blog

Comme notre défunte Constitution, comme aussi le Coran, ma caricature est pure fiction ! Sur ce bonne année 2022. Je vous souhaite depuis ma Sebkha, la santé, le bonheur, la joie et beaucoup d'argents...même si toutes ces choses en ces temps difficiles, relèvent aussi de la fiction... 

Commentaires
F
Bonne année!!! en effet, qui peut se réjouir de la fin de l'état de droit ? (qui implique la séparation des pouvoirs et donc l'indépendance de la magistrature); il serait triste de constater que les dix dernières années n' ont été qu'une parenthèse entre deux dictatures
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
657 abonnés
Archives