Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEBATunisie
7 juillet 2021

Les dossiers magiques de Béchir Akremi

La catastrophe sanitaire conjuguée à la baffe reçue par la Moussi, arrangent bien les affaires de Zaballah. Tout ça fait beaucoup de bruit et occulte une affaire bien embarrassante pour le Calife de Montplaisir. Une affaire, que dis-je, un scandale, une bombe ?
Il s'agit de l'affaire Béchir Akremi, cet ex-procureur de la République :

Ce "charmant" magistrat, que j'ai eu le plaisir de rencontrer en 2019, m'a reçu dans son luxueux (et très kitch) bureau du Palais de Justice de Tunis, pour me signer un papier m'autorisant à dessiner dans l'enceinte du tribunal. J'étais en effet "missionné" pour réaliser des croquis d'audience sur les procès des terroristes du Bardo et de Sousse (dans le cadre d'un documentaire produit par Arte). 
 
Je savais déjà que trainait une odeur de souffre autour de ce personnage, connu pour ses proximités douteuses avec les islamistes. Je savais qu'il était le beau frère de Nouredine Bhiri (grosse pointure du zaballahisme), et je le voyais très bien installé avec Ghannouchi et son beauf dans une assemblée familiale, sur de gros fauteuils en cuir, sirotant du thé à la menthe et discutant des gros dossiers sensibles du Bled.

Déjà à l'époque des assassinats politiques, où il était juge d'instruction, Akremi était sérieusement soupçonné par le comité de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, de mettre des bâtons dans les roues de l'enquête. Ce sera avec les grands attentats terroristes de 2015 et son constant laxisme envers les djihadistes que sera forgée son image de procureur de Daech.

AKREMI

Mais comme vous le savez chers amis, tout le monde a beau crier que la terre est ronde, elle demeurera plate tant que gouvernera Zaballah. Entre temps Béchir Akremi continuera à jouir d'une relative sérénité. 

Cependant, le 30 Juin dernier, est divulgué un rapport de l'inspection générale du ministère de la Justice. D'après ce document ultra secret, plusieurs dysfonctionnements sont relevés sous sa juridiction, dont plus de 6000 dossiers sur des affaires de terrorisme restés volontairement  incomplets (voir ici). Tout est renseigné, preuve à l'appui. 

La gravité des charges ont convaincu le Conseil de l’Ordre judiciaire de traduire Béchir Akremi devant le conseil de discipline. Cette décision a fait réagir la Zaballahie. Celle-ci ferait pression pour reporter l'audience. Mais ne vous réjouissez pas trop vite chers amis, ce n'est pas cet énième scandale qui empêchera Zaballah de dormir la nuit.
Quant à la vraie Justice, elle, elle dort paisiblement...

Hécatombe en Tunisie

L'affaire Akremi et ce qu'elle implique, Tunisie = Etat terroriste, ne fait plus réagir personne. Même les Ben Simpsons, pourtant champions dans tout ce qui relève de la guerre contre Ghannouchi, préfèrent s'attarder sur la baffe qu'a reçu leur idole, Abir Moussi (voir ici). Cette violence dont a été victime la leader du PDL au sein même du Parlement, est à condamner, à dénoncer, évidemment... 

Mais ce qui plonge la Tunisie dans cette passivité, c'est que l'heure n'est plus au règlement de compte, à la dénonciation. Nous vivons une vraie catastrophe sanitaire, et même si Daech prenait le pouvoir, la lassitude générale les laisserait faire. Car, oui, l'heure est grave et l'Etat est totalement défaillant. Les ridicules guéguerres entre les partis ne semblent plus nous concerner. Nous sommes livrés à nous même...

Mais heureusement, notre sauveur de Carthage, celui dont la plume est plus forte que l'épée, vient de rejoindre la bataille (voir ici)...

HECATOMBE

Commentaires
A
La justice est envahie par la vermine islamiste<br /> <br /> La vermine sera éradiquée tôt ou tard
Répondre
DEBATunisie
Newsletter
657 abonnés
Archives